10 adaptations de comics réussies (et 7 complètement ratées)

La Rage de la Panthère (réussite)

10 adaptations de comics réussies (et 7 complètement ratées)
La Rage de la panthère (image © Marvel)

En 2018, l’étendue du succès de Black Panther a surpris à peu près tout le monde par son casting réussi et son intrigue étonnante. Certains éléments du scénario sont tirés de La Rage de la Panthère, une histoire publiée pendant une dizaine d’épisodes ! Killmonger y destitue T’Challa, avant que ce dernier ne reprenne confiance en lui, et récupère son trône. Au cours de l’aventure, Black Panther parcourt le Wakanda, affronte Killmonger mais surtout renoue des liens avec son peuple.
Dans quel(s) album(s) lire cette histoire ? L’Intégrale Black Panther 1966-1975 (Panini Comics)

 

 

La Saga du Phénix noir (échec)

10 adaptations de comics réussies (et 7 complètement ratées)
La Saga du Phénix Noir (image © Marvel)

À LIRE AUSSI : Le top 7 des meilleures périodes des X-Men (partie 3)
X-Men : L’Affrontement final
est loin d’être une réussite. Le pire étant qu’on essaie d’y adapter une des plus grandes sagas de tous les temps, la Saga du Phénix noir ! Quel gâchis, d’autant plus que X-Men : L’Affrontement final avait suffisamment de matière avec l’adaptation des premiers épisodes de Joss Whedon sur Astonishing X-Men… Du coup, cette transposition de la Saga du Phénix noir est bien moins intéressante qu’elle n’aurait pu l’être si les scénaristes avaient réutilisé plus d’élément de l’histoire de Chris Claremont et John Byrne. Reste tout de même pour nous consoler l’interprétation de l’actrice Famke Janssen, remarquable quand elle se transforme en Phénix. C’est bien peu quand on pense au potentiel de cette histoire. Aurons-nous plus de chance avec X-Men : Dark Phoenix ?
Dans quel(s) album(s) lire cette histoire ? L’Intégrale X-Men 1980 (Panini Comics)

 

 

Civil War (réussite)

10 adaptations de comics réussies (et 7 complètement ratées)
Civil War (image © Marvel)

Après Avengers, Marvel Studio se devait de frapper fort. Et c’est Captain America : Civil War qui parvient à dépasser Age of Ultron en intensité. Plutôt que d’affronter un énième super-vilain, le film oppose 2 camps de super-héros aux visions diamétralement opposées : faut-il être aux ordres du gouvernement ou garder son indépendance ? C’est le thème principal du comics Civil War. Le film parvient à retranscrire cet affrontement idéologique. Le combat entre Captain America et Iron Man tourne à la tragédie fratricide. Alors certes, il n’y a pas autant de personnages impliqués que dans le comics (c’est impossible à ce stade de l’évolution du MCU au cinéma). Mais l’intensité des enjeux et celle des combats (l’aéroport, le final) transcrivent bien l’idée originelle du comics.
Dans quel(s) album(s) lire cette histoire ? Civil War, tome 1 (Panini Comics, collection Marvel Deluxe)

 

 

Daredevil par Frank Miller (échec)

10 adaptations de comics réussies (et 7 complètement ratées)
Daredevil par Frank Miller (image © Marvel)

Le run de Frank Miller sur Daredevil est une des sagas les plus appréciées des lecteurs de comics. Elle implique des personnages forts et iconiques comme Elektra, Bullseye, ou le Caïd. Et le traitement très polar noir de Miller est révolutionnaire à l’époque de sa sortie. Bref, il y avait matière à faire un film superbe et tragique. Malheureusement, l’adaptation de Mark Steven Johnson ne fonctionne pas et ne parvient jamais à restituer l’intensité de l’intrigue originelle. Le traitement des personnages est grotesque, et on ne parvient pas à s’attacher à leur histoire. Si bien que s’il y a tout de même quelques bons moments et une poignée de bonnes idées (la retranscription du radar de DD, par exemple), Daredevil le film est bien loin de rendre hommage au travail de Miller.
Dans quel(s) album(s) lire cette histoire ? Daredevil par Frank Miller, tomes 1 à 3 (Panini Comics, collection Marvel Icons)




A propos Doop 329 Articles
Doop lit des comics depuis une quarantaine d'années. Modérateur sur Buzzcomics depuis plus de 15 ans, il a écrit pour ce forum (avec la participation de Poulet, sa minette tigrée et capricieuse) un bon millier de critiques et une centaine d'articles très très longs qui peuvent aller de « Promethea » à « Heroes Reborn ». Il a développé une affection particulière pour les auteurs Vertigo des années 90, notamment Peter Milligan et Neil Gaiman.