X of Swords : Destruction – Le final épique du 1er crossover X-Men de Jonathan Hickman !

 

XoS D
(image © Marvel Comics)

 

Un numéro dense et épique

X of Swords : Destruction est une lecture intense et réussie. Les scénaristes Jonathan Hickman et Tini Howard dirigent l’essentiel de la saga, et livrent un final musclé qui tient ses promesses. La grande bagarre est bien présente, et plusieurs moments épiques sautent aux yeux d’un lecteur qui en a pour son argent. L’épisode a en plus le bon goût de boucler entièrement X of Swords, avec des conséquences à venir mais une intrigue terminée. Les auteurs parviennent également à livrer de beaux moments d’émotion, notamment concernant Apocalypse, idéalement creusé et caractérisé ici. Un final époustouflant et puissant.

 

XoS D
(image © Marvel Comics)

 

Un épisode au graphisme superbe

Pepe Larraz est un dessinateur qui n’en finit pas d’impressionner. Ses planches dans House of X sont magnifiques, et il poursuit son évolution épatante. Il illustre déjà X of Swords : Creation et conclue idéalement le crossover en maintenant un très haut niveau graphique. Pepe Larraz propose ici 44 pages de très grande qualité, avec des personnages bien dessinés et de belles illustrations. Il est dommage que la planche de la charge épique des X-Men soit brouillonne, mais le reste du numéro compense ce défaut, notamment lors de l’attaque du Captain Britain Corps. Un quasi sans-faute.

 

XoS D
(image © Marvel Comics)

 

Une saga riche s’achève : fin de l’Aube, début du Règne ?

X of Swords : Destruction a la lourde tâche de conclure une saga riche de 21 numéros précédents, essentiellement de qualité, avec une division en 4 parties qui fonctionne. Le recrutement des épées est un peu long mais permet de poser les bases. La préparation au tournoi est bien lourde et tendue. Le tournoi surprend par ses pitreries mais apporte un trouble bienvenu. Et la grande bagarre finale tient ses promesses épiques. X of Swords est un crossover où il faut tout lire (hormis 2 numéros de Hellions, accessoires), mais où tout est bon. Jonathan Hickman réussit son pari avec ce 1er crossover maîtrisé, qui en outre commence à « solutionner » quelques éléments critiquables de son approche. Les X-Men sont de retour, les personnages paraissent soudain plus creusés et « normaux » qu’avant, ce qui correspond à ce retour de l’héroïsme et la fin d’une unité absolue et extrême à Krakoa. L’ère Dawn of X s’achève ici car le scénariste annonce la période Reign of X. A voir ce qu’il prépare, mais l’on peut déjà se réjouir de la réussite agréable de X of Swords, un crossover X-Men abouti !

XoS D
(image © Marvel Comics)

X of Swords : Destruction n°1 est un comics publié aux USA par Marvel Comics.

 

LIRE AUSSI : X-Men : 13 MUTANTS que Marvel ne devrait VRAIMENT PAS ramener dans le MCU !

x-men mcu
(image © 20th Century Fox, Disney)




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*