Way of X n°1 : Diablo plonge dans les noirs secrets de Krakoa

 

Way of X 1
(image © Marvel Studios)

 

Une plongée réussie mais gênante dans le Krakoa obscur

Si Spurrier, le scénariste de Way of X n°1, livre un numéro troublant, qui hante après lecture. On ne peut nier la fougue et l’intérêt redonnés par la relance des X-Men via d’abord Dawn of X, période de House of X / Powers of X jusqu’à X of Swords, et maintenant Reign of X, époque actuelle. Mais cela pose des questions lourdes sur les personnages et les caractérisations. L’auteur s’en empare pleinement, et utilise Diablo en révélateur des failles de Krakoa. L’idée est bonne, car Kurt Wagner est autant l’aventurier jovial que le croyant intelligent des X-Men. Il est en outre l’un des cœurs historiques du groupe, un « vrai gentil ». La lecture reste cependant troublante : voir de jeunes personnages s’amuser de la mort, c’est gênant. Voir un massacre rituel, c’est encore plus gênant. Voir, surtout, que cela ne provoque guère de réaction, c’est définitivement crispant et il est agréable de voir une série l’évoquer. Même si, plus de 18 mois après les débuts, Way of X arrive un peu tard pour interroger la justesse du quotidien Krakoa.

 

Way of X 1
(image © Marvel Studios)

 

Un épisode intéressant mais maladroit

La forme prise par ce Way of X n°1 participe également à la gêne post-lecture. L’ensemble se lit sans difficulté, mais n’emporte pas forcément son lecteur du fait de plusieurs maladresses. Si Spurrier n’a pas de transition forcément fluide entre les événements, les scènes se suivent mais sans qu’elles découlent pleinement les unes des autres. Ce n’est pas automatique, mécanique, agréable. Plusieurs moments semblent un peu « remplir » l’épisode, alors que certains dialogues sonnent moins bien. Magneto, notamment, part dans un discours un peu trop lourd, et raté. Idem également pour la révélation du « Patchwork-Man » : c’est bien qu’on apprenne son identité dès maintenant, mais celle-ci est devinée sans difficulté. D’autant que Si Spurrier a déjà travaillé sur Légion, ce qui peut laisser craindre un goût de déjà-vu.

 

Way of X 1
(image © Marvel Studios)

 

Une série importante qui débute sans mal, mais sans bien non plus

Bob Quinn illustre ce n°1 dans un style efficace, mais sans briller. Son trait n’est pas laid, il livre quelques images assez réussies, mais l’ensemble manque quand même de personnalité ou de puissance. C’est joli, sans plus. Cela correspond finalement assez bien à ce Way of X n°1, aux thèmes intéressants, avec quelques bons moments, mais une certaine lourdeur dans la mise en place. Espérons que tout se fluidifie au fil des épisodes, car la franchise X-Men a bien besoin d’un titre qui interroge la fameuse révolution mutante. Et revoir Diablo en avant, ça fait quand même plaisir !

 

Way of X 1
(image © Marvel Studios)

Way of X n°1 est un comics publié aux USA par Marvel Comics.

 

LIRE AUSSI : X-Men : 13 supervilains OUBLIÉS et MONSTRUEUX des comics Marvel… dignes d’un film d’horreur !

X-men vilains oubliés monstrueux
(image © Marvel Comics)




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*