X-Men Legacy

X-Men Legacy

X-Men Legacy suit les aventures du fils de Charles Xavier. Cette excellente série n’a malheureusement pas rencontré de succès public. La faute certainement à des dessins peu accrocheurs. Elle mérite toutefois largement une relecture. Top Comics revient sur les 4 tomes parus chez Panini Comics.
■ Par Doop

 


LA PISTE AUX ÉTOILES

Scénario : ★★★★☆

Dessin : ★★☆☆☆

Feeling : ★★★★☆


 

Le professeur X (Charles Xavier) meurt durant le très dispensable crossover Avengers vs X-Men. La série explore les conséquences de cette disparation sur la psyché fracturée de son fils David Haller alias Legion. En effet, ce dernier possède plus de 200 personnalités qui cohabitent dans son esprit et qui ont toutes des pouvoirs démesurés. De fait, David Haller est non seulement le plus puissant mutant de l’univers Marvel mais aussi le plus dangereux. Avant sa mort, Charles Xavier avait placé David dans un monastère tibétain afin que ce dernier apprenne en toute sérénité à contrôler ses personnalités. Le choc psychique universel résultant de la mort du professeur va malheureusement mettre en lambeaux toute la cohésion mentale de David. Il se retrouve alors seul, devant mettre de l’ordre à l’intérieur de son esprit tout en affrontant deux yeux exorbités et fluorescents qui le poursuivent ainsi que … Xavier lui-même, apparu dans un recoin sombre de sa tête.  Avec l’aide de Blindfold (une étudiante télépathe qui fait partie des X-Men), il va devoir réhabiliter l’héritage de son père tout en faisant attention à ce que ses personnalités ne déclenchent pas la fin du monde.

 

Legion dans X-Men Legacy

 

Un scénario plus indé que mainstream

Autant vous prévenir, si vous êtes adeptes d’histoires hyper musclées sans dialogue, X-Men Legacy n’est pas fait pour vous. Le scénariste, Simon Spurrier, n’hésite pas à proposer de nombreuses pages de dialogue qui mettent en scène les tourments et les conflits intérieurs du personnage. C’est toutefois excellent, Spurrier arrivant à retranscrire parfaitement ce qui se passe dans la tête de David via un processus narratif plutôt sympathique (la prison mentale). X-Men Legacy regorge d’idées bizarres, de personnages saugrenus aux pouvoirs atypiques et de situations étranges qui placent la série véritablement à part. Par exemple, Tyrannix The Abominoid est un monstre télépathe que David utilise comme… sac à dos ! X-Men Legacy est une réussite totale avec en plus une fin parfaite, chaque aspect des 24 épisodes étant réutilisé à la fin. Une lecture exigeante mais qui en vaut la peine. On sent que Spurrier s’est attaché au personnage et qu’il veut que les futurs scénaristes l’utilisent avec parcimonie. Mais au fait, savez-vous qu’il existe une excellente série télé consacrée à Legion ?

 

X-Men Legacy

 

Les dessins : le seul point noir

Pour entrer véritablement dans les annales, il aurait toutefois fallu des dessins plus accrocheurs. J’aime bien le style de Tan Eng Huat (secondé par le correct Koi Pham) mais il faut reconnaître qu’il n’est pas à la hauteur du scénario. Les dessins peuvent véritablement rebuter le lecteur au premier abord. Ce serait dommage de se priver de cette excellente série. Surtout que si le graphisme n’est pas extraordinaire, il reste quand même très lisible. ■

 

X-Men Legacy tome 1 aux éditions Panini

X-Men Legacy tome 2 aux éditions Panini

X-Men Legacy tome 3 aux éditions Panini

X-Men Legacy tome 4 aux éditions Panini

X-Men Legacy est un comics en 4 tomes publiés en France par Panini Comics. Les épisodes originaux sont parus aux USA chez Marvel Comics.




A propos Doop 260 Articles
Doop lit des comics depuis une quarantaine d'années. Modérateur sur Buzzcomics depuis plus de 15 ans, il a écrit pour ce forum (avec la participation de Poulet, sa minette tigrée et capricieuse) un bon millier de critiques et une centaine d'articles très très longs qui peuvent aller de « Promethea » à « Heroes Reborn ». Il a développé une affection particulière pour les auteurs Vertigo des années 90, notamment Peter Milligan et Neil Gaiman.