Venom dans la suite de Lethal Protector [Venom : Separation Anxiety]

Venom dans la suite de Lethal Protector [Venom : Separation Anxiety]

Dans Venom : Separation Anxiety, Eddie Brock retrouve les 5 symbiotes apparus dans Lethal Protector. Pas très longtemps, puisqu’un mystérieux meurtrier s’est mis en tête de les éliminer ! Howard Mackie et Ron Randall mènent l’enquête dans cette mini-série pas indispensable mais sympathique.
■ par Doop

 

Venom dans la suite de Lethal Protector [Venom : Separation Anxiety]
Ça ne va pas fort pour Eddie Brock

Eddie Brock a été séparé de son symbiote par le Scarlet Spider dans la série Spider-Man. Le voici désormais en prison au Nouveau Mexique alors que son costume de trouve dans les Adirondacks (État de New York) à des milliers de kilomètres dans un laboratoire secret dirigé par le Dr Zwerling. Mais Eddie n’est pas seul dans sa prison, il est accompagné par Ken Ellis. Ce journaliste du Daily Bugle travaille sous couverture et se fait passer pour son médecin, espérant avoir quelques interviews exclusives. Eddie est rendu complètement fou par la perte de son costume et prend conscience de tous les crimes qu’il a commis. Pire : il montre des signes de puissance impressionnants.

 

Venom dans la suite de Lethal Protector [Venom : Separation Anxiety]
Le retour des 5 symbiotes

Le retour des 5 symbiotes

Alors que Ken Ellis se fait démasquer, les 5 symbiotes de la série Lethal Protector débarquent et détruisent tout dans la prison. Les hôtes des symbiotes ont du mal à garder le contrôle, mais leur mission est claire : capturer Eddie (et Ken Ellis par la même occasion). Les 5 hôtes humains des symbiotes apprennent à Eddie qu’ils l’ont délivré car ils veulent que ce dernier les aide à contrôler leurs costumes. En effet, même si Spider-Man et Venom avaient détruit les symbiotes, la compagnie Life Fondation a réussi à les regreffer sur les hôtes. Voyant que cette compagnie voulait les utiliser pour de mauvaises raisons, les 5 se sont échappés et sont ensuite partis à la recherche d’Eddie pour que ce dernier puisse leur donner des conseils. A des milliers de kilomètres de là, le symbiote de Venom réussit lui aussi à s’échapper des Adirondacks. Eddie, toujours très énervé, refuse d’aider les symbiotes. Ils le remettent donc dans une cellule avec Ken Ellis.

 

Venom dans la suite de Lethal Protector [Venom : Separation Anxiety]
Le silence des symbiotes

Un meurtrier parmi eux !

Eddie Brock et Ken Ellis réussissent à s’échapper, laissant les symbiotes à leur triste sort. Eddie a en effet senti que le costume venait à lui. En s’échappant leur route croise celle de voyous. Plus loin, le costume de Venom passe d’hôte en hôte à la recherche de son partenaire originel. Les symbiotes trouvent l’une d’entre eux morte, transpercée par une lame rouge ! Ils pensent que c’est Eddie et décident de partir à sa poursuite. Finalement, afin d’échapper aux bandits, Eddie et Ken arrivent dans un entrepôt désaffecté où ils sont rejoints par les 4 symbiotes en furie ! Lors de la bataille, Eddie se retrouve en fâcheuse position face à l’un d’entre eux. Pourtant, une sorte de lame rouge sort de l’ombre (la même lame qui a tué le 1er hôte) et transperce à mort le symbiote qui allait agresser Eddie.

 

Venom dans la suite de Lethal Protector [Venom : Separation Anxiety]
Eddie sans Venom face aux symbiotes

La trahison

Les 3 symbiotes restants débarquent et pensent qu’Eddie a encore tué l’un des leurs. Alors qu’ils l’interrogent, Eddie comprend que c’est le symbiote féminin nommé Donna qui a tué les autres. Donna est en effet instable mentalement et elle a décidé qu’elle devait tuer tous les symbiotes avant que ces derniers ne prennent totalement le contrôle de leurs hôtes humains. Alors que les agents fédéraux débarquent dans l’entrepôt, Donna se jette sur Eddie. Trop tard : le véritable symbiote a retrouvé Eddie et les 2 s’unissent, redevenant Venom ! La bataille s’engage. Venom s’enfuit et le symbiote féminin est capturé. Après cette séparation, Eddie dit au costume qu’il a besoin de réfléchir sur ses actes.

 

Venom dans la suite de Lethal Protector [Venom : Separation Anxiety]
Eddie et Venom enfin réunis

Mon avis sur Venom : Separation Anxiety

Une mini-série sympathique mais décousue. Encore une fois, Howard Mackie propose une intrigue trop superficielle et les interactions entre les personnages ne sont pas, à mon sens, totalement développées. Il y aurait eu moyen de décrire un peu mieux les 5 symbiotes, car même au bout de 4 numéros, on a du mal à retenir leurs noms et leurs couleurs. C’est un peu dommage. Le personnage de Ken Ellis ne sert à rien non plus. Niveau dessins c’est correct. Le trait de Ron Randall est tout de même dénaturé par l’encrage lourd et reconnaissable de Sam DeLa Rosa. C’est assez correct mais cela manque d’originalité.
Vous voulez lire Venom : Separation Anxiety en VF ? Vous devrez vous procurez les numéros 10 et 11 du magazine Venom aux éditions Panini. ■




A propos Doop 260 Articles
Doop lit des comics depuis une quarantaine d'années. Modérateur sur Buzzcomics depuis plus de 15 ans, il a écrit pour ce forum (avec la participation de Poulet, sa minette tigrée et capricieuse) un bon millier de critiques et une centaine d'articles très très longs qui peuvent aller de « Promethea » à « Heroes Reborn ». Il a développé une affection particulière pour les auteurs Vertigo des années 90, notamment Peter Milligan et Neil Gaiman.