Le top 7 des meilleures périodes des X-Men (partie 2)

le top 7 des meilleures périodes des x-men partie 2

En 1963, Stan Lee et Jack Kirby imaginent les premières aventures des X-Men. Depuis, une longue liste d’artistes se sont succédés sur les séries consacrées aux mutants Marvel. Mais il faut bien l’avouer, tout n’a pas toujours été réussi chez les X-Men. Et cela fait même quelques années qu’il n’y a pas eu de sagas réellement mémorables. Chez Top Comics, nous avons décidé de faire le point et de vous proposer un top des 7 sagas des X-Men les plus incroyables. Dans cette deuxième partie, nous vous proposons 2 nouveaux runs de notre top 7 des meilleures sagas des mutants. Et retrouvez la suite de ce top dès vendredi soir !
■ Par Doop

 

Dans la première partie de notre top 7 des meilleures périodes des X-Men, j’ai commencé par lister en 7e position de la période Scott Lobdell et Fabian Nicieza. Puis j’ai mis en 6e position de ce top le run de Chris Claremont et Jim Lee. De très belles sagas qui méritent qu’on s’y attarde. Dans cette deuxième partie, je commence à attaquer le très lourd, les sagas indispensables à tout fan des mutants Marvel digne de ce nom. Si vous ne les avez pas encore lu, n’hésitez pas. Envie de faire connaître ce classement à vos amis et d’en discuter avec eux ? Partagez-le en utilisant les icônes en haut et en bas de l’article.

Ce top 7 se décline en 3 parties :

 

5. Le début de la période Jason Aaron (2012/2013)

le top 7 des meilleures périodes des x-men

Voici une histoire plus récente (et il faut reconnaître que c’est assez difficile de trouver une bonne histoire des X-Men depuis quelques années). Suite au schisme entre Cyclope et Wolverine, les X-Men se sont séparés en deux groupes. On suit donc les aventures des élèves de Logan qui a décidé de perpétuer l’idéal de Charles Xavier et d’ouvrir l’École Jean Grey pour jeunes surdoués. Jason Aaron signe le scénario, accompagné aux dessins de Chris Bachalo et de Nick Bradshaw. Et autant dire que c’est une série qui renoue vraiment avec l’esprit des X-Men d’antan tout en le modernisant.

le top 7 des meilleures périodes des x-men

Nous avons droit à des histoires absolument folles : Kitty enceinte d’un Brood, Wolverine qui part avec Kid Omega dans un casino spatial pour gagner de l’argent, des bamfs partout et même l’arrivée de Krakoa dans l’école. De plus, ces intrigues sont superbement mises en images. Les dessins sont vraiment réussis. Jason Aaron prouve qu’il a tout compris du lien qui lie les personnages et de ce que le lecteur attend d’une série mutante. C’est fun, c’est drôle et vraiment bien pensé. Dommage que ce soit un peu perturbé par le crossover Avengers vs X-Men à partir du numéro 9, mais en tout cas ces 8 premiers épisodes sont un must à ne pas rater.

► En VO : Wolverine and The X-Men #1-8
► En VF : Wolverine (Panini Marvel France, 3ème série) n°1 à 4 et Wolverine and the X-Men n°1, , réédités dans la collection Marvel Deluxe chez Panini Comics

 

 

4. La période Steve Seagle et Joe Kelly (1999-2000)

le top 7 des meilleures périodes des x-men

À leur arrivée en fanfare les deux scénaristes extraordinaires Steve Seagle et Joe Kelly vont proposer des aventures époustouflantes mais un peu tombées dans l’oubli. Là aussi, les deux auteurs (aidés par les dessinateurs Chris Bachalo, Carlos Pacheco et le trop sous-estimé German Garcia) vont nous livrer des épisodes qui réunissent le meilleur de ce que l’on attend de notre équipe de mutants : nouveaux membres très intéressants (Cécilia Reyes en tête), développement de Sam Guthrie ou retour de la Force Phénix. Et surtout un épisode formidable avec Peter Raspoutine et le fantôme de sa sœur Illyana. Il y a aussi le retour de Sebastian Shaw, les N’Garai, le Roi d’ombre et les origines de Maggott, qui prouvent que même avec un personnage bizarre, on peut faire du très bon.

le top 7 des meilleures périodes des x-men

De l’humanité, du développement des personnages et une véritable évolution. Des idées un peu saugrenues viennent pimenter le concept. J’avais à l’époque beaucoup aimé car on sentait bien l’attachement des auteurs à leurs personnages. Une période un petit peu inconnue, gâchée par une fin compliquée d’un point de vue éditorial (Hunt For Xavier). Mais, à la relecture, ce run tient toutes ses promesses.

► En VO : Uncanny X-Men #351-365 et X-Men #70-85
► En VF : X-Men (v1) n°30 à 37, X-Men (Succès du livre, Marvel France) n°2 et 3, X-Men – 100% Marvel n°3, réédités dans la collection Intégrales X-Men chez Panini Comics

 

LISEZ LA SUITE DU TOP7




A propos Doop 237 Articles
Doop lit des comics depuis une quarantaine d'années. Modérateur sur Buzzcomics depuis plus de 15 ans, il a écrit pour ce forum (avec la participation de Poulet, sa minette tigrée et capricieuse) un bon millier de critiques et une centaine d'articles très très longs qui peuvent aller de « Promethea » à « Heroes Reborn ». Il a développé une affection particulière pour les auteurs Vertigo des années 90, notamment Peter Milligan et Neil Gaiman.