Doctor Who : Les 13 meilleures histoires de chaque Docteur !

(image © BBC)

À l’origine, en 1963, les épisodes de Doctor Who font une vingtaine de minutes et une suite constitue un arc narratif. À partir de 2005, les épisodes de Doctor Who se suivent rarement et durent 40 minutes à 1 heure. Voici une sélection des meilleurs arcs narratifs ou épisodes, mais avec une contrainte, et pas la moindre : choisir la meilleure histoire de chaque Docteur !
■ par Christophe Colin

 

 

Le 1er Docteur : The Daleks

(image © BBC)

Il est difficile de parler du 1er Docteur sans évoquer ses plus grands ennemis, les Daleks. L’arc narratif qui les introduit se nomme justement. On y suit l’arrivée du Docteur et de ses compagnons sur une planète inhospitalière où ils y rencontrent les pacifiques Thals et les vindicatifs Daleks. Ce serial de 7 épisodes diffusé en 1963 et 1964 peut sembler maintenant dépassé. Mais il a le mérite de présenter les créatures exterminatrices qui ont fait le succès de la série auprès des jeunes têtes blondes britanniques. Et si vous ne connaissez-pas encore les différents Seigneurs du Temps, consultez notre article sur les 16 Docteurs de la série.

 

 

Le 2nd Docteur : The Enemy Of The World

Dans The Enemy Of The World, le 2nd docteur et ses compagnons Victoria Waterfield et Jamie McCrimmon atterrissent sur notre planète en 2018 en Australie. Il s’avère que le 2nd Docteur est le sosie du méchant Ramon Salamander ! Il est obligé de prendre momentanément sa place pour sauver le monde. Patrick Troughton joue à la fois le 2nd Docteur et son ennemi Salamander. L’acteur fait ici la démonstration de son grand talent, et transforme le show en un serial particulièrement intéressant.

 

 

Le 3e Docteur : Terror Of The Autons

(image © BBC)

Terror Of The Autons voit l’apparition du Maître, le plus grand ennemi du Docteur, incarné à l’écran par Roger Delgado. C’est aussi un Seigneur du Temps, membre de sa race et avec le contrôle d’une usine de plastique, il produit des Autons, des androïdes tueurs composés de plastique. En plus du Maître, c’est aussi le 1er épisode de Jo Grant, compagne humaine interprétée par Katy Manning. Les Autons de cette époque peuvent maintenant sembler risibles mais ils n’en restent pas moins effrayants.

La suite ? Tout de suite !




A propos Christophe Colin 17 Articles
Christophe Colin lit des comics en VF et en VO depuis une petite trentaine d'années. Il est fan de science-fiction et en particulier des univers alternatifs (What If, Elseworlds) et de Doctor Who. Il a fait partie du site France-Comics pendant 12 ans et s'est spécialisé dans les personnages de comics méconnus comme l'homme tigre sans bras ou Grotesk. Il écrit des chroniques sur les comics pour le fanzine Présences d'Esprits, spécialiste de fantasy, de fantastique, de science fiction et d'imaginaire sous toutes ses formes. Il crée et anime des conférences sur les comics et la pop culture dans les conventions et festivals de bandes dessinées.