Découvrez les secrets cachés de Han Solo [la review de Star Wars Icones : Han Solo]

Star Wars Icones Han Solo

Il a fait le raid de Kessel en douze parsecs. Il est un des plus grands joueurs de Sabbac de la galaxie. Il est le propriétaire du tas de boulon le plus rapide de l’univers. Mais que sait-on vraiment de Han Solo, le contrebandier le plus célèbre de la galaxie Star Wars ?
■ par Dragnir

 


LA PISTE AUX ÉTOILES

Scénario : ★★★☆☆

Dessin : ★★★☆☆

Feeling : ★★★☆☆


 

Star Wars Icones Han Solo

 

Six mois après la bataille de Yavin et la destruction de l’Étoile de la mort, la Rébellion est dans une passe difficile et notamment en matière de ravitaillement. Le capitaine Solo se porte donc volontaire pour trouver les convertisseurs d’énergie B-1050 sans lesquelles les rebelles sont amenés à disparaître. En vérité, ce volontariat n’a rien d’innocent car le contrebandier s’ennuie ferme et cette escapade dans un lieu malfamé est pour lui l’occasion de se divertir. Sitôt arrivée dans un bouge du fin fond de la galaxie, il s’empresse, contre les recommandations de Chewbacca, de participer à une partie endiablée de Sabbac qui va évidemment prendre une tournure peu réjouissante.

 

Star Wars Icones Han Solo

 

Des aventures qui ne me disent rien qui vaille !

Voilà pour le résumé de la 1ère des 6 histoires qui composent ce recueil en l’honneur de Han Solo, le Corellien le plus célèbre de cette galaxie très très lointaine. Soyons honnête : il faut être un authentique fan de la franchise Star Wars pour y trouver son content car, bien que sympathiques, ces récits ne cassent pas 3 pattes à un Bantha. Alors c’est toujours un plaisir de retrouver l’univers étendu et la richesse foisonnante qui le constitue (où constituait, snif !) mais la qualité est ici très relative. Disons que, sur l’ensemble, la moitié est vraiment intéressante et apporte un peu de substance au personnage, le reste est anecdotique pour ne pas dire oubliable. Aucune pépite en vue donc, cet univers nous a habitués à bien plus de surprise et d’exotisme. Une mention particulière toutefois pour le dernier récit qui a le mérite de l’originalité.

 

Star Wars Icones Han Solo

 

Un titre patchwork

La collection Star Wars Icones de Delcourt a pour vocation de rassembler des histoires, d’une quarantaine à 6 pages pour ce recueil, pour chacun des personnages majeurs du monde de Georges Lucas. En ce sens, le cahier des charges est rempli mais il en résulte un livre très déséquilibré, y compris en matière de dessin puisque chaque trame a sa propre équipe créative. Et pour être franc, on passe de moyen à pas super. Pourtant, je vous assure que je suis un grand fan de la licence Star Wars mais sincèrement, il y a bien mieux sur le personnage de Han Solo. Il est vrai qu’on a le droit à quelques petites explications concernant des personnages secondaires mais vraiment rien de bien folichon. Alors ce n’est pas non plus catastrophique, mais ça n’est pas à la hauteur de notre contrebandier favori. Je ne déconseille pas l’achat mais le recommande seulement aux inconditionnels. ■

► À LIRE AUSSI : Course en Solo ! [la review de Han Solo]

Star Wars Icones Han Solo

Star Wars Icones, tome 1 : Han Solo est un comics de 128 pages écrit par Haden Blackman, Ron Marz, Steve Niles, Ryder Windham, Welles Hartley, Tony Isabella. Les dessins sont signés John Nadeau, Jeff Jonhson, Joe Corroney, Sean Murphy, Allen Ninus, Davide Fabbri, Adriana Melo. Cet album est publié en France par Delcourt au prix de 15,50 €. Les épisodes originaux (Star Wars Tales vol. 3) sont parus aux USA chez Marvel Comics.

meilleurs costumes de la Chatte Noire
FOCUS

MIAOU !! Les 9 meilleurs costumes de la Chatte Noire !

par Stéphane Le Troëdec dans Comics 0

Tour à tour cambrioleuse, détective, petite amie de Spider-Man, la Chatte Noire ne cesse d’alterner les rôles depuis sa création en 1979. Si vous connaissez son célèbre costume, vous ignorez peut-être que la belle voleuse [...]




A propos Dragnir 41 Articles
Dragnir , c'est 120 kilos d'amour des comics ! Lecteur depuis plus de 40 ans, il est désormais muni d'un cal au pouce de plus de 9 cm a force de tourner les pages des comics indépendants voire underground US ou UK dont il s'est fait une spécialité.