« Dark Vador : La Traversée du désert », un comics à petit prix où le Jedi Dass Jenir vole la vedette au Seigneur Noir des Sith !

dark vador comics
Created with GIMP

Dark Vador : La Traversée du désert est le tome3 de la collection à petit prix consacrée au Seigneur Noir des Sith. Panini Comics réunit les 5 épisodes de cette mini-série où le Jedi Dass Jennir vole la vedette à Dark Vador ! Ce qui ne m’empêche pas de vous conseiller cet album !
■ par Stéphane Le Troëdec

Le tome 3 de la collection de comics à petit prix consacrée à Dark Vador est un peu différent des tomes précédents. En effet, Dark Vador : La Traversée du désert a pour héros non pas le Seigneur Noir des Sith mais un autre Jedi : Dass Jenir ! Du coup, Dark Vador fait figure d’invité vedette. Et pourtant, Dark Vador : La Traversée du désert mérite tout de même le détour. Explications.

Dark Vador sur la piste de Dass Jenir et Ember Chankeli

Après un contrôle impérial qui vire au désastre, le Jedi Dass Jenir, la belle Ember Chankeli et le droïde H2 s’écrasent à bord de leur vaisseau volé sur Prine, la planète désertique. Alors qu’ils essaient de rejoindre une ville, Ember est enlevée par une caravane d’esclavagistes. Dass Jenir entend bien les traquer et libérer son amie. Tous ignorent qu’ils sont poursuivis. Par les anciens équipiers de Dass Jenir, partis à la rescousse de leur ami. Par Falco Sang, un tueur à gage et son droïde appelé Iz, qui veut récupérer la prime pour la capture ou l’exécution de Dass Jenir. Enfin, par Dark Vador lui-même, qui aimerait bien mettre la main sur un des derniers Jedi ayant survécu à l’Ordre 66… Le décor de ces multiples traques ? L’impitoyable désert de Prine !

Un récit complet accessible

De tous les comics de la collection budget consacrée à Dark Vador, La Traversée du désert est sans doute celui qui met le moins en avant le célèbre vilain. Mais le scénariste Randy Stradley parvient sans peine à nous faire oublier son absence avec un casting étoffé et haut en couleur. Il faut reconnaître que tous ces personnages (Dass Jenir, Ember Chankeli, etc.) ont de toute évidence un passé en commun, raconté dans d’autres comics. Pour autant, La Traversée du désert peut se lire comme un récit complet, dans la mesure où l’intrigue nous rappelle correctement les infos essentielles et les enjeux.

Comme un air de western et de Far West

Vous trouvez que La Traversée du désert, ça sonne comme le titre d’un western ? Et bien vous avez raison ! Ici, bien entendu, les chevaux sont remplacés par des land speeder ou des bestioles extra-terrestres, mais pas de doute, entre les attaques de caravanes ou les duels, toute l’intrigue fleure bon le Far West.

Des dessins réussis signés Douglas Wheatley

Visuellement, La Traversée du désert ne manque pas d’atouts. L’artiste Douglas Wheatley déploie un dessin fin et subtil qui rappelle par moment Travis Charest. Le design de Falco Sang, dont c’est la première apparition, rend le personnage charismatique. La diversité des espèces rencontrée est un plus. Et Douglas Wheatley sait ajouter une touche un peu sexy, ce dont on n’a pas forcément l’habitude dans l’univers Star Wars, même s’il y a quelques exceptions et quelques femmes de Star Wars sont un peu plus sexy que les autres. Au final, La Traversée du désert se démarque dans la collection Dark Vador et s’avère un comics tout à fait recommandable. ■

Dark Vador : La Traversée du désert est comic-book publié en France par Panini Comics. Il contient : Star Wars : Dark Times – Out of the Wilderness (2011) 1-5.




A propos Stéphane Le Troëdec 625 Articles
Stéphane Le Troëdec est spécialiste des comics, traducteur et conférencier. En 2015, il s'occupe de la rubrique BD du Salon Littéraire. Ses autres hobbys sont le cinéma fantastique et les jeux. Enfin, et c'est le plus important : son chiffre porte-bonheur est le cinq, sa couleur préférée le bleu, et il n’aime pas les chats.