« Dark Vador : La Purge Jedi », le comics à petit prix où le Seigneur Noir des Sith tente d’abattre les Jedi ayant survécu à l’Ordre 66 !

dark vador purge jedi petit budget
Created with GIMP

Dark Vador : La Purge Jedi est le tome 2 de la collection à petit prix consacrée à Dark Vador. Après l’Ordre 66, la majorité des Jedi de l’univers Star Wars ont été anéantis. Mais quelques guerriers sensibles à la Force ont survécu. Celui qu’on n’appelle plus Anakin Skywalker est bien décidé à les traquer et les anéantir dans les 4 récits complets au sommaire de Dark Vador : La Purge Jedi.
■ par Stéphane Le Troëdec

Avant 2014, année où Marvel Comics récupère la licence Star Wars, l’éditeur américain Dark Horse a alimenté la célèbre licence. Marvel Comics a réuni ces histoires sous le label « Légendes ». Panini Comics a donc l’embarras du choix pour composer sa collection à prix budget calquée sur les opérations « Le Printemps des comics » ou la plus récente collection « Spider-Man ». Aujourd’hui, nous nous concentrons sur le tome 2 de cette collection : Dark Vador : La Purge Jedi.

Quatre récits complets au sommaire de Dark Vador : La Purge Jedi

Contrairement au tome 1 de la collection budget consacrée à Dark Vador, le sommaire du 2e tome, La Purge Jedi, se compose de 4 récits différents, mais tous centrés sur une même thématique. Dans ces 4 aventures, Dark Vador traque des Jedi qui ont survécu à l’Ordre 66. En réalité, cette chasse est surtout pour Vador un prétexte afin de retrouver Obi-Wan Kenobi. Les 4 intrigues suivent grosso modo la même trame : Dark Vador poursuit les Jedi, les affrontent avant de faire son rapport à l’Empereur Palpatine. Et si vous avez vu Star Wars : Un Nouvel Espoir et Star Wars : L’Empire contre-attaque, il n’y a pas trop de suspense… C’est d’ailleurs le principal défaut de ces épisodes : il n’y a aucun doute quant à l’issue de ces histoires. Aussi mettons de côté ce problème, et penchons-nous sur ces 4 histoires.

« Purge »

Dans le 1er épisode de Dark Vador : La Purge Jedi , les Jedi Maître Choi et Bultar Swan, survivants de l’Ordre 66, trouvent refuge dans une mine abandonnée de Kessel auprès d’une poignée de Jedi rescapés. Afin de se venger de Dark Vador, ils font courir la rumeur qu’Obi-Wan Kenobi les a rejoints sur Kessel pour l’attaquer tous ensemble. Ils sont convaincus que le Seigneur Noir des Sith ne pourra l’emporter face à une dizaine de Jedi. Et bien entendu, Dark Vador s’empresse de foncer tout droit dans leur piège… « Purge » est écrit par John Ostrander et dessiné par Douglas Wheatley. La moitié de l’épisode se concentre sur le combat, avec un Vador particulièrement malmené, qui affronte parfois plusieurs Jedi à la fois. Le moins qu’on puisse dire, c’est que « Purge » tient ses promesses, avec un récit dynamique qui fait la part bel à l’action et aux scènes bad ass.

« Quelques secondes avant de mourir »

Dans « Quelques secondes avant de mourir », la Jedi Sha Koon a échappé à l’attaque du Temple Jedi. Déstabilisée, convaincue qu’elle est sûrement la dernière Jedi en vie, elle est bien décidée à aller trouver directement Dark Vador et l’Empereur Palpatine… pour leur faire la peau ! Le scénariste de « Quelques secondes avant de mourir », John Ostrander, place son récit après Star Wars : La Revanche des Sith. J’aime bien le comportement de Sha Koon, qu’on n’a pas l’habitude de voir dans des récits où les Jedi sont souvent plein de sagesse et de pondération. Ici, clairement, Sha Koon se lance dans une mission suicide ! L’issue du combat est intéressante. Seuls les dessins de Jim Hall, un peu décevants, viennent quelque peu gâcher le plaisir de la lecture de « Quelques secondes avant de mourir ».

« La Lame cachée »

L’intrigue de « La Lame cachée » se déroule sur Otavon XII où Dark Vador anéantit les Ovoni tout en organisant la fabrication de quadripodes sur ordre de l’Empereur. Mais le Seigneur Noir des Sith sent la présence de Jedi sur Otavon XII. Intrigué, il désobéit à l’Empereur et explore la surface de la planète. Il ne tarde pas à tomber un padawan : mais qui peut donc bien être son maître ? « La Lame cachée » est dessiné par Chris Scalf dans un style peint du plus bel effet. Le scénariste W. Haden Blackman écrit une histoire intéressante : « La Lame cachée » a le mérite de changer du canevas habituel des récits Star Wars consacrés à Dark Vador, avec une fin ambiguë qui m’a beaucoup plu !

« Le Poing du tyran »

Dark Vador : La Purge Jedi se conclue avec les 2 épisodes qui composent « Le Poing du tyran ». Pour asseoir la puissance de l’Empire sur des indigènes, Dark Vador entend bien arrêter voire exécuter Cho’na Bene, un Jedi survivant doté de 4 bras, véritable légende vivante et adoré des autochtones. « Le Poing du tyran » est intéressant car il prend le temps de montrer comment l’Empire détruit des cultures locales et réécrit l’histoire à son compte. Et puis il y a bien sûr le duel entre Dark Vador et Cho’na Bene, un guerrier qui se révèle être un sacré morceau, même pour le Seigneur Noir des Sith. « Le Poing du tyran » est écrit par Alexander Freed et dessiné à quatre mains par Marco Castellio et Andrea Chella. Il vient conclure un tome 2 intéressant, au tarif tout petit, et dont les intrigues sont plaisantes quoiqu’un peu répétitives.

Dark Vador : La Purge Jedi est comic-book publié en France par Panini Comics. Il contient : Star Wars : Purge (2005), Star Wars : Purge – Seconds do die (2009), Star Wars : Purge – The Hidden Blade (2010) et Star Wars : Purge – The Tyrant’s Fist (2013)

LIRE AUSSI : Le classement des 11 meilleurs films Star Wars

meilleur Star Wars
(image © Disney)




A propos Stéphane Le Troëdec 621 Articles
Stéphane Le Troëdec est spécialiste des comics, traducteur et conférencier. En 2015, il s'occupe de la rubrique BD du Salon Littéraire. Ses autres hobbys sont le cinéma fantastique et les jeux. Enfin, et c'est le plus important : son chiffre porte-bonheur est le cinq, sa couleur préférée le bleu, et il n’aime pas les chats.