Critiques Doopiennes, le marathon comics : semaine 4 !

critique doopiennes marathon comics 4
(image © Marvel Comics)

Les critiques doopiennes, le « marathon comics » est un défi totalement fou : une review de comic-book par jour ouvré !  Avec pour objectif de tenir le plus longtemps possible ! Et on finit ce 1er mois en fanfare avec des tonnes de nouveautés pas toujours très réussies   ■ par Doop

Les comics au sommaire de cette semaine

Allez, 4e semaine ! On fatigue un peu mais on tient le choc ! Beaucoup de nouveautés VO cette fois-ci avec la nouvelle relance (ratée) d’Iron Man par Christopher Cantwell, nouvelle relance (ratée) de la série Eternals avant le futur film par 2 grands auteurs : Kieron Gillen et Esaad Ribic ! La mini-série Black Widow : sans limites, une incursion ratée dans le monde de la magie avec Wanda La sorcière rouge et on conclura avec le tome 4 des aventures de Immortal Hulk !

  • Iron Man n°1-5
  • Eternals 1
  • Black Widow : Sans Limites
  • Wanda la sorcière rouge
  • Immortal Hulk vol 4

 

Avant propos

 Les Critiques Doopiennes, le marathon comics est un défi assez fou : faire le plus longtemps possible une critique comics par jour ouvré, les 5 étant regroupées dans une chronique hebdomadaire. Elles sont le reflet de mes lectures « à chaud » et assurément trop passionnées. Je vous promets toutefois de rester le plus impartial possible, de ne pas mettre de spoilers et de toujours développer mon avis.Une règle immuable : « Lorsqu’on lit une critique, le meilleur moyen de se faire un avis, c’est toujours de lire le comics en question » ! Ces critiques sont surtout là pour vous permettre de découvrir des titres et pourquoi pas, échanger vos opinions sur notre page Facebook.

Alors ? Brocoli (comics de qualité notés de 1 à 5) ou Chamois (comics qui ne sent pas très bon) ? C’est parti !

 

 

Iron Man n°1-5

(Christopher Cantwell/Cafu)

 

critiques doopiennes
(image : © Marvel Comics)

Iron Man : Ça raconte quoi ?

Tony Stark après son décès et sa résurrection a décidé de faire repentance. Il laisse donc tomber son entreprise et repart à zéro avec une armure un peu plus classique. Son but : simplement aider les gens et faire le bien autour de lui. Malheureusement, le public ne l’entend pas de cette oreille. Considéré désormais comme un gros looser, il n’arrête pas de se faire critiquer non seulement par les réseaux sociaux, mais par sa nouvelle camarade de jeu : Patsy Walker alias Hellcat. Comment redevenir crédible alors qu’une menace d’ordre cosmique semble manœuvrer dans l’ombre ?

Iron Man : The New Deal

Nouvelle relance de notre Tony Stark préféré après un run assez minable signé Dan Slott et une histoire (Iron Man 2020) qui a fini en eau de boudin. Les rênes de la série sont désormais confiés à Christopher Cantwell, tout auréolé de son succès critique sur Doctor Doom, dont on avait d’ailleurs déjà parlé sur Top Comics. Et j’avais déjà émis quelques réserves sur ce scénariste, qui avait montré quelques faiblesses, notamment de rythme et de gestion des personnages. On retrouve malheureusement les mêmes problèmes ici. L’idée de faire repartir Tony Stark de zéro, de faire de ce personnage sûr de lui un gaffeur patenté détesté par le public est une bonne idée. Cela change un peu du personnage que l’on connaît dans le MCU. Sauf que Cantwell le répète à chaque page. Non seulement par des messages de type « twitter » qui transparaissent tout au long des pages, mais aussi par les réflexions incessantes des personnages secondaires à son encontre. C’est amusant 2 secondes mais au bout de quelques pages, cela devient assez lourd.

De l’incohérence

Et cela ne fonctionne pas vraiment. Christopher Cantwell n’arrive pas, à mon sens, à donner un caractère à Tony Stark. Il ne joue que sur cet aspect et ne le développe pas du tout. On pourrait dire la même chose sur Patsy Walker, qui débarque comme un cheveu sur la soupe et qui devient sa « compagne » en moins d’un numéro. En fait, dans ces épisodes d’Iron Man, je trouve que le scénariste à tendance à introduire des personnages un peu au hasard. Il propose des ennemis emblématiques (la Licorne) et des personnages disparus (Cardiac) comme ça, et surtout ne fait pas l’effort de les développer. Du coup, cela tombe très à plat. C’est encore pire avec l’épisode 5 où il introduit sans préciser comment une équipe montée de toutes pièces, avec des personnages plus que secondaires. C’est vraiment trop gros.

Et pas d’émotion

De la même manière, Christopher Cantwell n’arrive pas du tout à donner un peu d’émotion ou de tension dans son récit. C’est assez lisse et superficiel. On suit les aventures de Tony face à un méchant, pourtant très puissant, qui pour le moment n’impressionne pas du tout ! Ce qui est flagrant, c’est que Christopher Cantwell n’arrive absolument à proposer par ses dialogues et ses histoires de réels moments de tension. Ou de moments épiques. Même quand des personnages souffrent ou sont en difficulté, on n’y croit pas. Tout cela parce qu’il n’a pas fait l’effort de leur donner un peu de corps.  Bref, c’est raté.

De bons dessins… mais

Soyons honnêtes, Cafu est un excellent dessinateur. On avait pu le voir notamment dans la sublime série de Joshua Dysart sur Toyo Harada et d’autres séries DC Comics ! Et le style est très bon, on ne peut décemment rien lui reprocher ! Sauf que je trouve que cela ne comme pas vraiment au personnage et à son armure. Je ne sais pas trop pourquoi, il y a quelque chose qui me gêne. Peut-être est-ce un peu trop lisse, un peu trop net. Les couleurs de Frank D’armata ? Ou peut-être que je n’accroche tout simplement pas. Mais je ne peux rien reprocher : les pages sont claires, l’action lisible, les personnages reconnaissables. C’est du vrai bon dessin de comics, mais qui souffre je pense de la superficialité du scénario. L’épisode 5 montre quand-même qu’il a de réels problèmes à dessiner des personnages qu’il ne connaît pas. Sa gargouille (Isaac) est totalement ratée, en monstre musculeux. Il commence au bout de 5 épisodes consécutifs à tirer la langue et à être moins efficace dans ses mises en page. Il a aussi, je trouve, beaucoup de mal à proposer un souffle épique. Pour une relance, c’est pour le moment une déception. Je serai présent encore un peu mais je ne suis pas du tout convaincu. Ben Wawe avait pourtant aimé le 1er épisode !

critiques doopiennes brocolicritiques doopiennes brocoli

Iron Man est une série publiée par Marvel Comics et encore inédite en France.

critiques doopiennes
(image : © Marvel Comics)

 


À LIRE AUSSI : Iron Man : ses 12 armures les plus étonnantes !

armure iron man
(image © Marvel Comics)
Prochaine page : Eternals




A propos Doop 358 Articles
Doop lit des comics depuis une quarantaine d'années. Modérateur sur Buzzcomics depuis plus de 15 ans, il a écrit pour ce forum (avec la participation de Poulet, sa minette tigrée et capricieuse) un bon millier de critiques et une centaine d'articles très très longs qui peuvent aller de « Promethea » à « Heroes Reborn ». Il a développé une affection particulière pour les auteurs Vertigo des années 90, notamment Peter Milligan et Neil Gaiman.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*