Critiques Doopiennes, le marathon comics : semaine 11 !

Avengers West Coast : VisionQuest

(John Byrne/Mike Machlan)

Critiques Doopiennes
(image : © Marvel Comics)

Avengers West Coast, Visionquest : ça raconte quoi ?

Bon, j’avais envie de relire les aventures de la Vision et de Wanda par rapport à la série télévisée. Et puis la relecture des Wonder Woman de John Byrne m’a redonné envie de relire cet auteur. De fait, nous avons dans ce vieux TPB les 1ers épisodes de la reprise de la série West Coast Avengers par John Byrne. Et après les épisodes plan-plan de Steve Englehart et Al Milgrom, autant dire que l’équipe est totalement bouleversée. La Vision est totalement déconstruite et remodelée, Tigra devient folle et Wanda est capturée et conditionnée par une sorte de virus conscient présent sur Terre depuis le début des temps. Avec en plus le retour de la Torche Humaine originale et la 1ère apparition des Vengeurs des Grands Lacs !

Une histoire dense

Ce qui m’a surtout surpris (cela fait au moins 15 ans que je n’avais plus lu ces épisodes), c’est qu’en fait les intrigues développées par l’auteur dans ce recueil sont finalement très denses. Il se passe beaucoup de choses, John Byrne multiplie les intrigues et les différents points de vue, même s’il se concentre surtout sur les personnages de la Vision et surtout de la Sorcière Rouge. On a 9 épisodes et il y a au moins 4 ou 5 arcs totalement différents. Et globalement tous réussis. Le 1er arc, celui où une coalition gouvernementale enlève la Vision pour lui effacer la mémoire est vraiment très bon. Il arrive à introduire une tension terrible entre les membres de l’équipe, avec la trahison de Mockingbird. Et de plus, il intègre un nouvel élément perturbateur, US Agent, qui évolue quand-même parfaitement en dehors de son aspect « Guy Gardner ». John Byrne arrive à lui donner une profondeur qui le sort de sa caricature. Son traitement de Wonder Man est plutôt bien vu aussi, en personnage qui ne veut pas redonner son cerveau à la Vision car il est amoureux de Wanda. Après, ce qu’il fait avec Vision n’est pas si extraordinaire, c’est plutôt sur l’évolution de Wanda que la série se penche.

Wanda

Et elle prend assez cher, notre Sorcière Rouge. Non seulement son mari est totalement désassemblé et reconstruit de zéro, mais en plus de cela il se passe une chose bizarre avec ses jumeaux, qui n’arrêtent pas de disparaître. Le pire, c’est qu’elle est de plus contrôlée et conditionnée par une sorte de virus adaptatif qui essaye de subsister au fil des ères en se transposant d’une race à l’autre. C’est la 1ère possession de Wanda dans la série, qui va donc la mener petit à petit au bord du précipice. Et c’est vraiment bien fait. Elle va donc devoir affronter Captain America ainsi que Miss Hulk, un des personnages préférés de John Byrne qui prend petit à petit possession de la série.

Byrne en terrain connu

Finalement, au fil des épisodes, John Byrne remodèle la série à son image, à ce qu’il a envie de faire et quitte petit à petit les références de base de la série pour proposer un univers qui lui convient. Non seulement il n’hésite pas à mettre Miss Hulk dans les pages de la série, mais il se lance dans l’humour et la parodie, un style qui lui convient parfaitement avec l’introduction des Vengeurs des Grands Lacs. De la même manière, il n’hésite pas à faire revenir ses personnages préférés, ceux du Golden Age de Marvel avec le retour de la 1ère Torche Humaine dans une intrigue il faut l’avouer, un peu tarabiscotée et qu’il réutilisera de nombreuses fois. C’est un peu le problème ou l’avantage avec John Byrne, on a toujours l’impression qu’il refait à chaque fois les mêmes histoires, mais cela fonctionne. Et ici cela fonctionne vraiment bien.

D’excellents dessins

On a souvent tendance à dire que John Byrne n’est pas son meilleur encreur. Et c’est vrai. Généralement, des gens comme Bob Wiacek ou Terry Austin donnaient à ses dessins une profondeur plus importante que ce qu’il faisait tout seul. Et là, il est intégralement encré durant ces 9 épisodes par un encreur que l’on a un peu oublié : Mike Machlan. Et franchement, le mélange est parfait. Les dessins sont très bons et font de ce run quelque chose de vraiment réussi. Meilleur que dans mon souvenir !

critiques doopiennes brocolicritiques doopiennes brocolicritiques doopiennes brocolicritiques doopiennes brocoli

Critiques Doopiennes
(image : © Marvel Comics)

Avengers West Coast : Visionquest contient les épisodes n°42 à 50 de la série Avengers West Coast publiés par Marvel Comics aux USA et en France dans le magazine Titans !

 

Page Suivante : Détective Comics vol 3

À LIRE AUSSI :La Vision et la Sorcière Rouge, le COMICS qui a réellement inspiré WandaVision (épisode 12 inédit) !

WandaVision comics
(image © Disney+, Marvel Studios)

 

 




A propos Doop 368 Articles
Doop lit des comics depuis une quarantaine d'années. Modérateur sur Buzzcomics depuis plus de 15 ans, il a écrit pour ce forum (avec la participation de Poulet, sa minette tigrée et capricieuse) un bon millier de critiques et une centaine d'articles très très longs qui peuvent aller de « Promethea » à « Heroes Reborn ». Il a développé une affection particulière pour les auteurs Vertigo des années 90, notamment Peter Milligan et Neil Gaiman.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*