Critiques Doopiennes, le marathon comics : semaine 11 !

Detective Comics Rebirth T3 : League of Shadows

(James Tynion IV/Marcio Takara-Christian Duce)

Critiques Doopiennes
(image : © DC Comics)


Detective Comics Rebirth T3 : League of Shadows : ça raconte quoi ?

Toute l’équipe mise en place par Batman pensait que la ligue des ombres d’était qu’une rumeur. Et pourtant celle-ci va attaquer en force Gotham City, le promettant à une destruction totale. Une seule personne va pouvoir mettre fin à toute cette violence : Cassandra Cain, alias Orphan. On va d’ailleurs découvrir de nombreux points de son passé.

Une baisse de qualité

Cela devait arriver. Après deux volumes assez extraordinaires, le rythme baisse un peu sur ce 3e recueil. Mais c’est aussi parce que je ne suis pas particulièrement convaincu par les personnages qui interviennent dans ce Detective comics : League of Shadows. Il faut que je vous avoue : personnellement, je n’ai aucune attirance pour Ra’s Al Ghul, les ligue des assassins et la ligue des ombres. Du coup, je savais que pour apprécier l’histoire, James Tynion IV devait livrer un scénario imparable. Ce qui n’est pas le cas ici. Attention, l’histoire est bonne, c’est cohérent et cela se lit parfaitement bien. Mais j’ai juste un peu de mal avec ces sociétés secrètes finalement pas si secrètes que ça. Et il y a quand-même un gros point noir : la justification du fait que Batman ne se rappelle pas de l’existence de la ligue des ombres. Je l’ai trouvée assez faiblarde.

Heureusement il y a Batgirl

De plus, je pense que tout ce qui se passe autour de Batwoman et de son père n’est pas très intéressant. Cette histoire, si elle est à l’origine de la série, prend à mon sens un peu trop de place. Il y a toutefois un point fort : le traitement de Cassandra. Depuis son apparition en tant que Batgirl (désolé, je n’arrive pas à l’appeler Orphan), ce personnage est devenu l’un de mes préférés de la Bat-Family. D’ailleurs, je vous conseille vivement la série Batgirl par Kelley Pluckett, Scott Peterson et Damion Scott. Peut-être la série qui a duré le plus longtemps sur un personnage féminin issu de la diversité sans que personne ne le remarque ou ne le fasse remarquer ! Comme quoi les temps changent. Et ça tenait la route en plus. Cassandra a toujours été un personnage assez touchant, tiraillée entre son entraînement de tueuse, sa difficulté à communiquer avec les autres et sa volonté de faire le bien. Et c’est exactement ce que nous propose ici James Tynion IV, qui montre qu’il a parfaitement compris le personnage et sa relation avec sa mère. La résolution de l’intrigue est quand-même un peu facile, mais après toutes ces années, cela fait du bien de revoir la vraie Batgirl… euh… la vraie Cassandra. La conclusion de l’intrigue est elle aussi un peu rapide et ne résout finalement pas grand-chose. Disons qu’on commence à voir les différentes factions se mettre en place.

Des dessins en dessous

Niveau dessins, je reste aussi un peu sur ma faim. Eddy Barrows et Alvaro Martinez, qui avaient livré une prestation extraordinaire sur les épisodes précédents, ont laissé la place à 2 autres dessinateurs que je trouve un peu moins bons. Et que je ne connais pas du tout. Marcio Takara, qui livre la majorité des épisodes a certes du style, mais je le trouve assez irrégulier tout au long de l’histoire. Son point fort ce sont les personnages, un style un peu « haché » mais le reste, l’arrière-plan, la composition ne sont pas encore à leur maximum à mon goût. C’est toutefois un dessinateur qui risque de progresser et qu’il faudra suivre. Le 2e dessinateur, Christian Duce possède un style un peu passe partout, correct mais sans trop d’aspérités, et tranche quand-même assez nettement avec celui de Marcio Takara. Cela rajoute un peu de confusion au niveau de la continuité graphique et cela dessert la série. Qu’on ne s’y trompe pas, Les 2 dessinateurs sont bons, mais il leur manque peut-être encore un peu de bouteille. Et passer après le binôme Barrows/Martinez est difficile. Detective Comics T3 : League of Shadows, s’il est loin d’être mauvais et s’inscrit dans la continuité globale du récit, reste quand-même pour l’instant le moins bon des recueils.

critiques doopiennes brocolicritiques doopiennes brocolicritiques doopiennes brocoli

Critiques Doopiennes
(image : © DC Comics)

Detective Comics Rebirth vol 3 : League of Shadows contient les épisodes n°950 à n°956 de la série Batman : Detective Comics publiée aux Etats-Unis par DC Comics et en France par Urban Comics.

 

Dernière page : Rover Red Charlie

LIRE AUSSI :Batman : 10 persos Marvel Comics influencés par le Dark Knight !

Batman Marvel Comics
(image © Marvel Comics)

 




A propos Doop 368 Articles
Doop lit des comics depuis une quarantaine d'années. Modérateur sur Buzzcomics depuis plus de 15 ans, il a écrit pour ce forum (avec la participation de Poulet, sa minette tigrée et capricieuse) un bon millier de critiques et une centaine d'articles très très longs qui peuvent aller de « Promethea » à « Heroes Reborn ». Il a développé une affection particulière pour les auteurs Vertigo des années 90, notamment Peter Milligan et Neil Gaiman.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*