Batman Rebirth tome 8 : pourquoi le « mariage » de Batman et Catwoman est réussi et cohérent [avis]

 

(image © DC Comics)

 

Terribles conséquences

Tom King rend ensuite magnifiquement hommage au film 12 hommes en colère, avec un procès contre Mr Freeze. Et lors des débats, le juré Bruce Wayne conteste les preuves données par Batman ! Bruce a été trop loin en passant le supervilain à tabac, en survolant l’affaire, rongé par le chagrin. Or, il se rend compte qu’il a pu être manipulé… mais surtout qu’il s’est « réfugié » dans Batman, sa surpuissance, sa sur-compétence. Pour éviter de souffrir et de réfléchir. Une erreur, qu’il tente de pallier en convaincant les jurés que Batman n’est pas un dieu, ce que tous pensent à tort. Il se convainc lui-même surtout, admet qu’il souffre. Qu’il est brisé par le départ de Selina… orchestré secrètement par Bane.

 

(image © DC Comics)

 

Des failles dans un propos cohérent

J’ai été déçu par l’annulation du mariage car j’aime Batman et Catwoman et je suis romantique ; mais je défends ce choix de Tom King, car sa prestation d’ensemble fait sens. Le plan ourdi par Bane semble capillotracté (comme souvent chez les supervilains), mais est cohérent dans cette quête contre Batman. La réaction de Selina est cohérente avec sa caractérisation dans Batman Rebirth, l’épisode 50 est un bijou d’émotion dans l’opposition des lettres, des cheminements de pensée. Idem pour la recherche poétique de la robe et le procès, superbe exercice de style sur la figure de Batman et la souffrance. Mais ces qualités d’écriture ne cachent pas certains défauts : l’absence de mariage est cohérent, mais l’épisode n’explique pas assez la décision. Un important effort de réflexion est exigé du lecteur, ce qui est dommage car ce n’est pas fluide. D’autant que si plusieurs passages antérieurs justifient le choix, l’absence de doutes de Selina avant sa décision la rend trop brusque. L’idée est bonne, mais la promotion éditoriale et quelques failles scénaristiques justifient une critique légitime, même s’il faut rester mesuré. L’ensemble reste bien fait, objectivement.

 

(image © DC Comics)

 

Festival graphique

Le graphisme n’appelle ici aucune polémique. Mikel Janin et Joëlle Jones réalisent d’abord une quête fort sensuelle de la robe, avec une Selina sublime en mariée. Évidemment, l’épisode 50 a les honneurs de beaucoup de dessinateurs phares pour illustrer les lettres des fiancés : Frank Miller, Lee Bermejo, Neal Adams, Tim Sale, Jim Lee, David Finch, etc. Tout n’est pas parfait, mais l’idée et la réalisation fonctionnent, certaines illustrations sont superbes. Lee Weeks offre enfin une ambiance sombre et entêtante pour le procès, magnifique graphisme « à l’ancienne » pour une sensation de film noir.

 

(image © DC Comics)

 

Édition de prestige

À LIRE AUSSI : Batman Rebirth tome 7 : avant le mariage, DC Comics joue la montre ? [avis]
Enfin, Batman Rebirth tome 8 dispose d’une superbe édition. Urban Comics fait le choix pertinent de placer la quête de la robe avant le mariage, ce qui a du sens mais contrevient au rythme V.O. (le n°44 est placé avant le 50). Surtout, ce tome propose « L’autobiographie de Bruce Wayne », vieux numéro sur l’union des Batman et Catwoman de Terre-2 ; très bon complément sur le thème nuptial. Une nouvelle fois Urban Comics est malin pour alimenter la culture des lecteurs en offrant des « vieilleries » pertinentes et de qualité. Plusieurs bonus complètent l’ensemble : extraits d’anciens comics, détails de scénarios et couvertures alternatives. Un tome massif, complet et fort beau.

 

(image © DC Comics)

 

Le romantisme l’emportera-t-il à la fin ?

Tom King avance dans son étude psychologique profonde et brutale avec des dessinateurs de talent. On peut s’attendre à une suite terrible, mais on peut surtout espérer que le romantisme l’emporte à la fin. Vu ce que Batman, Catwoman et les lecteurs vivent, ce serait bien mérité ! ■

À LIRE AUSSI : Pourquoi le mariage de Batman et Catwoman est-il une (énorme) déception ? [critique de Batman #50]

 

(image © DC Comics, Urban Comics)

Batman Rebirth tome 8 est un comics publié en France chez Urban Comics.