15 persos Wildstorm qu’on voudrait voir intégrer l’univers DC Comics !

Le Syndicat de Tao (Sleeper)

dc comics wildstorm
(image © DC Comics)

Comme indiqué ci-dessus, Tao est notamment connu pour avoir trahi les WildCats et Savant. Il réussit à disparaître et revient tourmenter les héros de Gen13. Cependant, il est plus connu pour être l’antagoniste principal des séries Point Blank, Sleeper et Sleeper Season 2. Dans cette saga d’Ed Brubaker et Sean Philips, Holden Carver infiltre l’organisation criminelle de Tao, le Syndicat, sous le contrôle de John Lynch. Cependant, Lynch tombe dans le coma et Carver se retrouve sans soutien. Contraint de rester sous couverture, Holden Carver perd peu à peu ses illusions sur la frontière entre bien et mal. Il se rapproche des bras droits de Tao, Miss Misery, dont il devient l’amant, et Genocide Jones. En dehors de la série Suicide Squad, DC propose peu d’histoire de jeux d’espion de ce calibre. À la fin de la série, Carver et Tao sont toujours vivants : un espoir de retour ?

 

 

Tranquility

dc comics wildstorm
(image © DC Comics)

Vous êtes vous déjà demandé ce que devenaient les héros après une vie consacrée à la guerre contre le crime ? Découvrez la ville de Tranquility, dans l’Oregon, qui héberge les retraités de l’équipe Liberty Squad, mais également leurs ennemis eux aussi vieillissants. Un simili Billy Batson est désormais atteint par la maladie d’Alzheimer et a oublié son mot magique. Le Typiste, un éditeur littéralement devenu un nazi de la grammaire, forme son successeur, Emoticon. Les héritiers des héros forment un gang gothique, les Liberty morveux. L’ambiance délirante de la ville de Tanquility est cependant troublée par une série d’assassinats qui va révéler le secret honteux de Tranquility. Dans la nouvelle chronologie de DC, les héros apparaissent avant la Seconde Guerre mondiale : la ville de Tranquility retrouverait toute son utilité dans ce contexte.

 

 

La Cité

dc comics wildstorm
(image © DC Comics)

Tranquility n’est pas la seule solution pour gérer les superhéros. Au sein de la Cité, des héros et héroïnes de la Seconde Guerre mondiale repoussent des attaques criminelles et autres invasions extraterrestres quotidiennement. Cependant, certains habitants commencent à disparaître, se volatilisant en plein air. Bientôt, The High et Eidolon, morts lors d’un affrontement contre Stormwatch, apparaissent. C’est alors le début de la fin du monde. Les Cavaliers de l’Apocalypse commencent à marcher sur la Cité et les murs de la réalité s’effondrent : la Cité est une simulation qui garde sous contrôle héros et vilains en animation suspendue. Dans la série Number of the Beast, la Cité tombe avec le reste du monde, mais son concept est assez générique pour être utilisé contre les héros DC, voire pour ramener des personnages de l’Âge d’or dans le présent.

 

La suite ? Tout de suite !




A propos JB 179 Articles
Lecteur de comics depuis 30 ans, pinailleur Marvel, râleur DC et nostalgique des séries Valiant des années 90.