15 franchises très connues qui n’ont jamais été adaptées en comics (ou presque) !

Pirates des Caraïbes

À l’origine, Pirates des Caraïbes est une célèbre attraction des parcs Disney avant de devenir une franchise à succès avec 5 films entre 2003 et 2017, avec dans la peau du pirate Jack Sparrow l’acteur Johnny Depp. La licence Pirates des Caraïbes est ensuite déclinée sur plusieurs médias comme des jeux vidéo ou des jeux de société. Alors que l’univers se prête vraiment bien à une adaptation en comics bourrés d’action et d’aventures… Jack Sparrow n’a droit qu’à une toute petite mini-série de 4 épisodes chez l’éditeur Joe Books par Chris Schweizer au scénario et Joe Flood au dessin. Pas vraiment à la hauteur de la popularité de la licence Pirates des Caraïbes !

 

À LIRE AUSSI : Marauders n°2 : les X-Men pirates découvrent le nouveau monarque du Club des Damnés

marauders
(image © Marvel Comics)

 

Fast and Furious

Depuis 2001, la franchise Fast and Furious connait un succès immense au cinéma, à travers 9 films où les stars Vin Diesel et Dwayne Johnson font vrombir les moteurs de bolides incroyables le temps de courses-poursuites spectaculaires (et de moins en moins crédibles). Évidemment, il n’en fallait pas plus pour que Fast and Furious soit décliné en jeux vidéo de course, évidemment. Mais pas de comics officiels ! Les amateurs d’asphalte brulée et de chromes rutilants peuvent éventuellement se consoler avec les aventures du nouveau Ghost Rider, Roberto Reyes, plus porté sur les voitures que les motos; ou même l’adaptation méconnue de l’excellent Drive de Nicolas Winding Refn chez IDW par Michael Benedetto et Antonio Fuso.

 

À LIRE AUSSI : 7 véhicules de super-héros totalement hallucinants !
7 véhicules de super-héros totalement hallucinants !

 

L’Exorciste

Deux ans après la publication du roman de William Peter Blatty, William Friedkin transpose L’Exorciste sur grand écran en 1973. Le succès de ce film d’horreur est tel qu’il reste pendant longtemps un des films d’épouvante les plus rentables de l’histoire du cinéma. Rien d’étonnant donc à ce que L’Exorciste devienne une franchise. Quatre suites, un jeu vidéo en réalité virtuelle et 1 série télévisée homonyme viennent progressivement garnir un univers partagé. Et les comics ? Rien. Linda Blair et les démons ne connaitront pas d’adaptations. Ça n’empêchera pas les éditeurs d’essayer d’utiliser certaines idées du film. Les amateurs d’exorcismes peuvent se tourner vers les aventures de John Constantine dans Hellblazer chez DC Comics (Urban Comics en VF), ou plus récemment le Outcast de Robert Kirkman chez Image Comics (Delcourt en VF).

 

À LIRE AUSSI : Kaijumax, tome 1 : le comics le plus original de l’été mixe grands monstres, polar et sentai ! [avis]

(image © Oni Press)

 

La suite ? Tout de suite !




A propos Stéphane Le Troëdec 503 Articles
Stéphane Le Troëdec est spécialiste des comics, traducteur et conférencier. En 2015, il s'occupe de la rubrique BD du Salon Littéraire. Ses autres hobbys sont le cinéma fantastique et les jeux. Enfin, et c'est le plus important : son chiffre porte-bonheur est le cinq, sa couleur préférée le bleu, et il n’aime pas les chats.