Les 15 équipes de superhéros les plus nulles !

Legion of Substitute Heroes

équipe superhéros nuls
(image © DC Comics)

La Légion des Super-Héros a des standards difficiles à atteindre pour les nouvelles recrues. Tous ne sont pas reçus. Parmi les héros recalés, certains refusent d’abandonner leurs rêves. Ceux-ci forment alors la Legion of Substitute Heroes. La 1re incarnation est menée par Polar Boy, capable de générer un froid intense. La Légion des Super-Héros refuse sa candidature car il risque de les rendre incapable de combattre. Night Girl n’a pas eu plus de chance. Aussi forte que Superboy la nuit, elle est une humaine normale pendant la journée. Stone Boy peut transformer son corps en pierre, mais devient immobile. Fire Lad a le pouvoir de créer des incendies, Chlorophyll Kid peut faire pousser des plantes. Les héros de substitution de la Legion of Substitute Heroes opèrent dans l’ombre et parviennent à empêcher une invasion que n’avait pas repérée la Légion. La Legion of Substitute Heroes continue à évoluer au fil des années, accumulant les réussites comme une victoire contre Pulsar Stargraves en mode Vil Coyote. Polar Boy lui-même intègre finalement la Légion des Super-Héros, allant même jusqu’à en devenir l’un des leader.

 

 

Ultimate Defenders

équipe superhéros nuls
(image © Marvel Comics)

Détesté par ses coéquipiers des Ultimates, privé du droit de devenir Giant Man, Hank Pym est contacté par une nouvelle équipe, les Defenders. Croyant rejoindre d’autres superhéros, Pym réalise rapidement qu’ils sont des personnes sans pouvoir aspirant à la même célébrité que les Ultimates. Kyle Richmond, le leader, est un adepte du cosplay. Barbara Norris, Valkyrie, est ceinture orange de karaté. Le Fils de Satan est un gothique. Luke Cage est… torse nu. Hellcat porte un serre-tête à oreilles de chat. La 1re mission des Ultimate Defenders contre des dealers est catastrophique. Richmond se fait défenestrer et finit à l’hôpital. Obligé d’intervenir sans son costume, Giant Man est photographié nu. Après cette débâcle, Hank Pym abandonne les Ultimate Defenders. Valkyrie finit par rejoindre les Ultimates dotée de pouvoirs. Le lecteur finit par apprendre que Loki lui a conféré ces pouvoirs afin de détruire les Ultimates de l’intérieur. Les autres Defenders, eux aussi devenus des surhommes, attaquent les Ultimates et réussissent à voler Mjolnir. Après la crise, qui a conduit à la mort de Loki et au sacrifice de Valkyrie, les Ultimates reviennent leur rendre visite.

À LIRE AUSSI : Heroes Reborn : l’univers Ultimate avant l’heure ?

 

 

Doom Force

équipe superhéros nuls
(image © DC Comics)

L’équipe X-Force a eu autant d’influence sur l’industrie des comics que le style graphique de son créateur, Rob Liefeld. Chaque équipe iconique a eu sa version proactive : Force Works pour les Avengers, Fantastic Force pour les Quatre Fantastiques, Extreme Justice pour la Justice League, etc. Grant Morrison parodie cette tendance dans le one-shot Doom Force, dérivé de Doom Patrol. Niles Caulder, réduit à une tête dans un glaçon placé dans un verre géant, mène cette équipe très typée. Scratch est le pseudo-Wolverine de service, dont des ustensiles dignes d’un couteau suisse remplacent les griffes du mutant canadien. Crying Boy a absorbé les énergies d’une peinture de piètre qualité et porte depuis malheur à ses ennemis. Australienne enlevée par des dingos et élevée par un aborigène, Flux a des pouvoirs métamorphes. Spinner, au look très Cruella de Vil, peut rendre tangible les cauchemars de ceux qu’elle affronte. Shasta The Living Mountain peut se changer en montagne vivante mais immobile. Leur histoire se termine sur un fou rire de l’équipe après la mort de l’un de leurs membres.

 

À LIRE AUSSI : 15 équipes de SUPERVILAINS que tout le monde a OUBLIÉES !

(image © DC Comics, marvel Comics)

 

La suite ? Tout de suite !




A propos JB 66 Articles
Lecteur de comics depuis 30 ans, pinailleur Marvel, râleur DC et nostalgique des séries Valiant des années 90.