Les 15 équipes de superhéros les plus nulles !

Mystery Men

équipe superhéros nuls
(image © DC Comics)

Flaming Carrot est devenu un héros après avoir lu des comics des jours durant. Malgré des dommages cérébraux (ou à cause de ceux-ci ?), il devient le héros au masque en forme de carotte, toujours près à combattre le crime. Lorsque Flaming Carrot découvre un laboratoire secret et une conspiration menaçant la fête nationale, il lance un appel aux Mystery Men, les superhéros trop nuls pour rejoindre la JLA ou les Avengers. En entendant leur cri de rassemblement, « Le Dodo est mystérieux », l’équipe se regroupe. Bondo-Man et le Shoveler au coup de pelle mortel, Mr Furious, l’épouvantail Screwball, Jumpin’ Jehoshaphat et bien d’autres. Leur ennemi ? Le spectre du fascisme : les pieds clonés d’Hitler, qui menacent d’écraser l’Amérique sous leurs bottes ! Les héros mènent un combat épique sous la pluie battante jusqu’à une conclusion aussi surprenante qu’inévitable : les pieds clonés se noient dans leurs bottes. Les Mystery Men ont eu droit à leur minisérie (dont ils se font voler le dernier numéro par des supervilains) et même à un film qui anticipe d’une dizaine d’année le genre des superhéros.

 

 

Secret Weapons

équipe superhéros nuls
(image © Valiant Comics)

Contrairement à la plupart des équipes de cette liste, l’incarnation la plus récente des Secret Weapons ne porte pas à rire. Toyo Harada crée l’association Harbinger pour rassembler autour de lui des jeunes gens à l’esprit modelable et aux pouvoirs capable de soutenir ses projets. Cependant, toutes les recrues n’ont pas un pouvoir utile et sont mises de côté. Lorsque la duplicité d’Harada est révélée au grand public, les psiotiques les moins puissants deviennent des cibles. L’héroïne Livewire tente de les rassembler lorsqu’ils disparaissent un à un. Nikki parle aux oiseaux. Martin Tyus peut faire briller ce qu’il touche. Owen peut faire apparaître des objets, sans contrôler ce qui se matérialise entre ses mains. Avichar peut se transformer en statue immobile. Lorsque Livewire est enlevée, ces rejets du projets Harbinger unissent leurs pouvoirs pour venir à son secours.

 

 

Deadly Duo

équipe superhéros nuls
(image © DC Comics)

Kill Kat est un justicier à la Batman comme il en existe des tas. La nuit, il hante les rues de sa ville, Détroit, et tabasse les criminels qu’il croise. De son côté, Kid Avenger traverse les siècles pour arriver dans le présent des années 90. Dès son arrivée, il tombe sur le criminel Cement Man, qui l’expédie à des kilomètres. Kill-Cat tente de contenir le colosse jusqu’à ce que Kid Avenger revienne et vaporise sa tête. Croyant avoir trouvé le bon filon, Kill-Cat fait de Kid Avenger son acolyte. Ils deviennent le Deadly Duo. Mais Kill-Cat ignore que l’adolescent est aussi idiot que dangereux. Kill-Cat n’est guère mieux. Accroc aux clichés de superhéros, il a ruiné l’associé de son père, persuadé qu’il était responsable de la mort de ses parents. Lorsque Kid Avenger suggère qu’il était probablement innocent, Kill-Cat avoue n’avoir jamais imaginé la possibilité et frôle la dépression nerveuse. Copie carbone du duo Blue Beetle et Booster Gold, chacune de leur mission est un désastre que doit résoudre un autre héros Image. Leur fait d’arme le plus marquant, sinon le plus important, a lieu durant l’invasion des martiens dans la mini-série Mars Attacks Image : avec d’autres héros, le Deadly Duo infiltre l’une des forteresses des Martiens, située au cœur de Détroit. Kid Avenger trouve une installation qui devrait lui permettre de détruire le bâtiment. Cependant, il l’enclenche sans penser à laisser le temps à l’équipe de s’enfuir. Heureusement (?), l’explosion dévaste tout Détroit à l’exception de la forteresse… Cette action rend néanmoins les vaisseaux martiens vulnérables aux attaques, et permet aux héros Image de remporter la victoire.

 

La suite ? Tout de suite !




A propos JB 66 Articles
Lecteur de comics depuis 30 ans, pinailleur Marvel, râleur DC et nostalgique des séries Valiant des années 90.