Les 15 équipes de superhéros les plus nulles !

équipe superhéros nuls
(image © Marvel Comics, DC Comics)

Des Mystery Men au Brooklyn Avengers en passant par les Pros à Payer, découvrez les pires équipes de superhéros de tous les temps !
■ par JB

 

Vous connaissez les Avengers, qui rassemblent les Plus Puissants Héros de la Terre. Ou encore la Justice League, dont les membres sont l’élite de DC. Mais s’il y a des équipes au top du top, il existe aussi des groupes de loosers beaucoup moins flamboyants. Ramassis de cinglés, groupe de gros nazes, ou équipe de seconds couteaux… Découvrez 15 équipes réunissant les pires superhéros des comics !

 

 

Hero Hotline

équipe superhéros nuls
(image © DC Comics)

Superman est en vacances sur une autre planète ? Batman est occupé à repasser sa cape ? Qui appeler lorsque la Justice League est en grève ? Composez 555-HERO pour contacter Hero Hotline, des professionnels à votre service ! Des héros aux pouvoirs divers. Stretch, un prédécesseur de Elongated Man qui a abusé du Gingold et ne peut plus retrouver un corps solide. Private Eyes, détective aux yeux microscopes dont le courage a charmé une pulpeuse chanteuse country. Microwave Bell et son costume qui lui donne les pouvoirs d’un micro-onde. Diamondette, et ses ongles tranchants comme des diamants. Mister Bicep, ou Flex, ou Mister Muscle, selon les semaines : l’homme fort expert en posing et rodomontades. L’équipe de nuit, moins visible, n’est pas en reste en terme de talents : Zeep, l’éponge vivante, Marie, la tortue aux pouvoirs psychiques et d’autres héros hauts en couleur. Apparue dans la série anthologique Action Comics Weekly, Hero Hotline a eu les honneurs d’une minisérie. Depuis, les membres apparaissent ponctuellement lors des grands rassemblements de héros.

 

 

 

Les Pros à Payer

équipe superhéros nuls
(image © Marvel Comics)

Deadpool se découvre une nouvelle popularité lorsqu’un concurrent mercenaire, Solo, utilise son identité pour des contrats. Cela lui donne l’idée de créer une franchise Deadpool, les Pros à Payer (Mercs for Money, en VO) et d’utiliser des hommes portant son uniforme. Pour cela, Wade Wilson recrute la crème des antihéros Marvel. Solo, un mutant téléporteur qui adore cibler les terroristes. Terror, un immortel qui remplace les parties de son corps pourrissant avec les membres de ses victimes. Slapstick, dont le pouvoir est d’être un cartoon ambulant. Foolkiller, un aliéné avéré. Madcap, aussi increvable et cinglé que Deadpool, qui a un temps partagé son corps. Stingray, héros de 2de zone chargé par Captain America de surveiller Deadpool et ses hommes. Une 1re crise frappe les Pros à payer lorsque Deadpool découvre que Madcap ourdit une vengeance contre lui. Le groupe se désagrège réellement lorsque les Pros à payer en ont assez du retard de leur salaire et découvrent que Wade Wilson les arnaquent !

 

 

Section 8

équipe superhéros nuls
(image © DC Comics)

Le bar de Noonan, situé dans un quartier de Gotham City nommé « le Chaudron », est le repaire de Tommy Monaghan, dit Hitman, et de son entourage. Sixpack est un autre habitué. Petit homme replet, à la tête ornée d’un masque de superhéros et d’un petit derby, il vante entre 2 vomis ses combats contre Darkseid. Cependant, lorsque Tommy est menacé, Sixpack bat le rappel des troupes pour former la Section 8. L’équivalent français serait « Réformés P4 », du nom de l’ordonnance qui exclut des recrues de l’armée pour problèmes mentaux. Outre le leader, Sixpack, dont le pouvoir est la mythomanie, les autres membres sont du même acabit. Friendly Fire a tendance à incinérer ses alliés plutôt que sa cible. Defenestrator se trimbale avec une fenêtre pour faire passer ses ennemis à travers. Flemgem aveugle ses ennemis en leur crachant à la figure. Dogwelder soude des chiens morts à ceux qu’il affronte. Shakes a des tremblements incessants. Jean de Bâton a… un bâton. Bueno Excellente… mieux ne vaut pas en parler. Ce ramassis de cinglés connaît d’étonnantes réussites. Ils parviennent à repousser des mafieux et surtout à vaincre le motard cosmique Lobo. Cependant, confrontée à des créatures lovecraftiennes, l’équipe est décimée. Sixpack réussit à l’insu de tous à vaincre ces êtres à la seule force de sa volonté.

 

À LIRE AUSSI : Les 11 RELOOKINGS de superhéros les plus FOIREUX !

(image © Marvel Comics, DC Comics)
La suite ? Tout de suite !




A propos JB 79 Articles
Lecteur de comics depuis 30 ans, pinailleur Marvel, râleur DC et nostalgique des séries Valiant des années 90.