11 X-Men que tout le monde a oubliés (et qui avaient pourtant du potentiel) !

Marrow

11 X-Men que tout le monde a oubliés (et qui pourtant avaient énormément de potentiel) !
(image © Marvel Comics)

Mutante avec la faculté de pouvoir faire pousser des os et de les lancer, Marrow fait d’abord partie des Morlocks avant de rejoindre le groupe Gene Nation, beaucoup plus radical envers les humains. C’est sous les ordres de Callisto qu’elle va rejoindre le groupe des X-Men afin d’y trouver une sorte de repentance sous le tutorat de Wolverine. Marrow va même flirter un temps avec Rocket (Sam Guthrie) et résister aux assauts du Roi d’Ombre qui lui intimait de trahir l’équipe. Elle quittera l’équipe pour des raisons inconnues lors du retour de Chris Claremont aux commandes. Après avoir perdu ses pouvoirs durant M-Day, elle les retrouvera durant la série X-Force de SI Spurrier et Tan Eng Huat. Encore une fois, Marrow était un personnage très intéressant, dont la personnalité commençait à s’adoucir et qui était très prometteur.

 

 

Sage

11 X-Men que tout le monde a oubliés (et qui pourtant avaient énormément de potentiel) !
(image © Marvel Comics)

Sage est l’une des 1res mutantes à avoir été repérée par Charles Xavier, qui va l’envoyer en tant qu’espionne au Club des Damnés pour surveiller Sebastian Shaw au lieu d’intégrer l’équipe originale. Tout d’abord en retrait dans les affaires du Club, elle rejoindra ensuite l’équipe des X-Men où elle utilisera ses pouvoirs télépathiques mineurs pour devenir un ordinateur vivant, capable d’enregistrer et de retenir toutes les informations qui lui parviennent. Elle a aussi la compétence de pouvoir déclencher les pouvoirs dormants des mutants. Partie à la recherche des carnets de Destinée, elle réintègrera ensuite le Club des Damnes afin de surveiller Roberto Da Costa, devenu le nouveau Roi et s’assurer qu’il ne tombe pas dans les mêmes travers que Sebstian Shaw. Elle intégrera ensuite les équipes de New Excalibur et de New Exiles avant de disparaître petit à petit des écrans radars. Tessa avait vraiment un passé intéressant en tant que mutante sacrifiée par Xavier pour espionner ses ennemis.

 

 

Mimic

11 X-Men que tout le monde a oubliés (et qui pourtant avaient énormément de potentiel) !
(image © Marvel Comics)

Calvin Rankin alias Mimic est historiquement la toute 1re recrue des premiers X-Men ! Il rejoint en effet l’équipe en 1966 dans X-Men 19. C’est aussi le 1er X-Man à ne pas être un mutant, car il doit ses pouvoirs à un accident chimique. Calvin possède la particularité de pouvoir dupliquer les pouvoirs des mutants qui se trouvent à proximité, ce qui s’avère très utile quand on se trouve dans une équipe. Méchant voulant à tout prix retrouver une machine qui lui permettrait de garder indéfiniment ses pouvoirs, il se fait embaucher dans l’équipe des X-men avant de les trahir. Xavier effacera toute trace de ses souvenirs avec les mutants. Ayant retrouvé la mémoire, il rejoindra encore l’équipe puis se fera rejeter avant de sauver les X-Men du Super Adaptoïde, qui le privera définitivement de ses pouvoirs. Passé pour mort à la suite d’un combat contre Hulk, il reviendra à la vie et sera recruté par Onsaught, avant de rejoindre Excalibur puis les Dark X-Men de Norman Osborn. Il sera ensuite révélé que son comportement erratique est dû au fait que Calvin est bipolaire. Il disparaît des comics après le crossover Avengers vs X-Men. C’est bien dommage car avec un personnage bipolaire et instable, des histoires passionnantes auraient pu être développées. Disparu certainement parce qu’il faisait un peu doublon avec Malicia. Les lecteurs connaissent plus son double venu d’une autre dimension et qui a longtemps fait partie des Exiles.

 




A propos Doop 274 Articles
Doop lit des comics depuis une quarantaine d'années. Modérateur sur Buzzcomics depuis plus de 15 ans, il a écrit pour ce forum (avec la participation de Poulet, sa minette tigrée et capricieuse) un bon millier de critiques et une centaine d'articles très très longs qui peuvent aller de « Promethea » à « Heroes Reborn ». Il a développé une affection particulière pour les auteurs Vertigo des années 90, notamment Peter Milligan et Neil Gaiman.