10 CANDIDATS (malheureux) aux élections présidentielles des États-Unis chez Marvel et DC Comics !

comics élections présidentielles américaines
(image © Marvel Comics, DC Comics)

De Loki au fils de Dent-de-sabre en passant par Etrigan le Démon, découvrez 10 personnages Marvel et DC Comics qui ont participé aux élections présidentielles américaines… mais qui n’ont pas réussi à se faire élire (et vous allez apprendre pourquoi !).
■ par JB

 

Lors des élections présidentielles des États-Unis, le monde entier retient son souffle. Qui sera à la tête de l’une des plus grandes puissances, autoproclamée leader du monde libre ? C’est également un contexte fort pour les auteurs de comics, qui n’hésitent pas à politiser leurs histoires. Lorsque l’on vous parle de présidents de comics, vous pensez probablement à Lex Luthor, à Doom 2099 ou à un Superman alternatif. Mais qu’en est-il des candidats malheureux, ceux qui ne sont pas arrivés à la Maison Blanche ? Ces 10 candidats à la présidence des États-Unis ont échoué à réaliser leurs rêves – pour le meilleur et pour le pire !

 

Howard the Duck : Get Down, America !

Howard the Duck Gene Colan Steven Gerber
(image © Marvel Comics)

Howard le Canard et son amie Beverly rencontrent le membre d’un parti indépendant, le All-Night Party, lors de la campagne présidentielle de 1976. Le duo commence à travailler au QG de campagne comme garde. Il empêche l’assassinat du candidat du All-Night Party, qui se désiste. Mais le nouveau candidat est tout trouvé : Howard lui-même ! Il refuse de réciter des discours écrits par d’autres et agit : en nettoyant les quartiers de leurs éléments polluants, en intervenant sur des sujets brûlants comme l’éducation… Il rejette également les pots-de-vin des lobbyistes. Des tentatives d’assassinats se multiplient, montrant que la candidature d’Howard devient un danger. Mais Howard perd l’élection après un scandale sexuel : une photo truquée le montre en train de partager un jacuzzi avec Beverly. Comme dans la réalité, le complot émane de l’étranger. Cependant, le coupable ne vient pas de Russie mais du Canada !

 

LIRE AUSSI : Prez : en 2036, une ado devient Présidente des États-Unis !

Prez ado presidente
(image © DC Comics, Urban Comics)

 

Beautia : Don’t forget to vote for me !

Beautia Sivana
(image © DC Comics)

Lors de ses 1res apparitions, Beautia est impératrice de la planète Venus. Des retcons feront d’elle la fille du Dr Sivana, ennemi de Captain Marvel. Dans Whiz Comics n°4, un déluge de flyers est déversé sur l’Amérique, 2 mois avant l’élection présidentielle des Etats-Unis. Ils invitent les électeurs à voter Beautia. Il faut savoir que sa beauté est telle qu’elle place tous les hommes sous son charme. La jeunesse de Billy Batson l’immunise contre son influence, tout comme son avatar héroïque, Captain Marvel. Alors qu’il suit Beautia, Billy Batson est capturé par le Dr Sivana, le cerveau derrière cette élection. Miséricordieuse, Beautia aide l’enfant à s’échapper. Les hommes de Sivana se retournent contre le savant fou et Beautia, et c’est Captain Marvel qui doit les sauver. Il renvoie Beautia sur sa planète en compagnie du Dr Sivana, avant de révéler les dessous de l’affaire dans l’émission de radio de Billy Batson.

 

LIRE AUSSI : Le Comics Gate, qu’est-ce que c’est ?

 

La suite ? Tout de suite !




A propos JB 174 Articles
Lecteur de comics depuis 30 ans, pinailleur Marvel, râleur DC et nostalgique des séries Valiant des années 90.