La Vision et la Sorcière Rouge : le COMICS qui a (vraiment) inspiré WandaVision (épisode 7) !

WandaVision comics
(image © Disney+, Marvel Studios)

Afin d’honorer la fin de la série WandaVision, la rédaction de Top Comics se propose de mettre les petits plats dans les grands et de vous faire découvrir l’une de ses plus grosses influences : la maxi-série Vision and Scarlet Witch de 1985. Un épisode par jour. Après la catastrophe de l’épisode précédent, les auteurs de la série nous prouvent que l’on peut faire encore pire !    
par Doop

 

Résumé des épisode précédents

Halloween est terminé et Wanda n’a toujours pas pardonné à son père Magnéto.

 

WandaVision comics
(image: © Marvel Comics)

 

Les envahisseurs sont parmi nous

Nous voici au manoir des Avengers. Alors que Captain America et Namor sont en train de s’entraîner, Vision apparaît et Namor, distrait, se fait frapper par une sorte de tentacule métallique. Namor, énervé, a donc droit à un sermon sur le fait de toujours rester concentré dans la bataille. Vision est venu les rencontrer pour que ces derniers lui en apprennent un peu plus sur la 1ère Torche Humaine, dont il possède le corps. Il apprend qu’il pouvait manger et qu’il avait aussi une petite amie. Noël approche et Wanda explique à Holly différentes traditions magiques lorsque Crystal sonne à la porte ! Apparemment elle veut discuter mais Wanda lui dit qu’elle n’a pas le temps : elle est en train de faire une cérémonie qui n’est réservée qu’aux sorcières. Crystal part alors se balader sous la neige.

 

WandaVision comics
(image: © Marvel Comics)

 

La tête et les jambes

Vision se rend alors au siège du projet Pegasus, où le Roi Crapaud et ses robots sont étudiés et analysés. Le synthézoïde essaye de discuter avec le dernier robot encore debout, celui du Cerveau pour comprendre d’où vient son intelligence. Mais rien en se passe, le robot se libère de son carcan et va tenter de libérer son maître, faisant fondre la main de Vision au passage ! Les jambes du robot-Cerveau se sacrifient (oui, cette phrase est correcte) pour libérer le Roi Crapaud, qui est encore une fois happé par son vaisseau spatial qui devait l’attendre sagement à l’extérieur. Alors que le Roi Crapaud s’enfuit dans son vaisseau spatial, Vision arrive à s’introduire à l’intérieur. Wanda quant à elle s’inquiète un peu : Crystal n’est pas revenue et Vision n’est pas là !

 

WandaVision comics
(image: © Marvel Comics)

 

Perdu dans l’espace

Le combat entre le Roi crapaud et Vision s’engage mais la capacité de se solidifier du synthézoïde lui donne un avantage considérable. Comprenant qu’il va perdre, le Roi Crapaud téléporte le robot à l’extérieur du vaisseau. Vision utilise alors ses rayons solaires pour faire exploser ce dernier ! Mais notre héros est désormais seul dans l’espace, selon lui à plus de 250 millions de kilomètres de la Terre. Qu’à cela ne tienne :  comme il ne pèse rien dans l’espace, il va utiliser son rayon solaire pour le propulser vers la Terre en … quelques minutes ! Après une rentrée dans l’atmosphère et le tour de la planète, le voici revenu à la maison pour le dîner. Il décide de ne rien dire à Wanda, qui ne remarque pas que son mari a une main en moins. Quant à Holly, elle rentre chez elle et passe devant la maison de Norm Webster, où elle voit ce dernier et Crystal s’embrasser langoureusement ! 

 

WandaVision comics
(image: © Marvel Comics)

Mon avis

Que dire ? C’est tout simplement affligeant. Comment un éditeur peut-il laisser passer des choses pareilles ? Rien ne va. Les scènes sont, au mieux, naïves et au pire ridicules. Déjà, cela n’apporte rien à l’histoire. On a l’impression que Steve Englehart comble de l’espace et des numéros en attendant l’accouchement de Wanda. De fait, si l’idée de réaliser un épisode par mois semblait amusante, en fait elle prend le scénariste à son propre jeu car il n’avait absolument rien préparé. Du coup les histoires sont sans intérêt et mal pensées. Vision traverse l’espace comme si de rien n’était et revient pour manger. D’ailleurs, où se rendait le Crapaud ? Pourquoi allait-il dans l’espace ? Steve Englehart s’en fout ! Il remplit des pages les unes après les autres et ne semble pas avoir de vision (ha ha) sur le long terme. Quand aux dessins… je crois qu’on a déjà tout dit. La lecture devient contraignante !

WandaVision comics
(image: © Marvel Comics)

Vision and Scarlet Witch n°7 (22 pages ; avril 1986) : Batteries non included ! publié en VF dans Titans n°95 (1986) (Steve Englehart/ Richard Howell / Frank Springer)

 

LIRE AUSSI : Avengers : 25 enfants des plus puissants superhéros Marvel Comics !

enfants des Avengers
(image © Marvel Comics)




A propos Doop 368 Articles
Doop lit des comics depuis une quarantaine d'années. Modérateur sur Buzzcomics depuis plus de 15 ans, il a écrit pour ce forum (avec la participation de Poulet, sa minette tigrée et capricieuse) un bon millier de critiques et une centaine d'articles très très longs qui peuvent aller de « Promethea » à « Heroes Reborn ». Il a développé une affection particulière pour les auteurs Vertigo des années 90, notamment Peter Milligan et Neil Gaiman.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*