Titans, saison 1 : comment on est passé d’une purge à une série réussie [avis]

 

(image © Warner Bros, DC Entertainment)

 

Une fin qui peut susciter les plus grandes espérances

Les 2 derniers épisodes de Titans concluent la saison et dévoilent enfin la menace tant attendue. Trigon est présent mais sous une forme différente, tout à fait cohérente avec le budget de la série, qui ne pouvait pas se permettre un géant rouge en images de synthèse (et c’est tant mieux pour nous). On raccroche les wagons avec les origines de Starfire et Donna a droit à la meilleure scène de bagarre de toute la saison. Le dernier épisode est toutefois assez frustrant puisqu’il se situe dans un monde fantasmé qui n’a pas de rapports avec l’histoire en cours. Cela permet toutefois de clore l’évolution de Dick et permet aux scénaristes de tout balancer : Batman, Le Joker, Scarface, Double face sont présents et à l’écran, même s’ils ne sont que dans l’ombre ou rapidement évoqués. On reste quand-même sacrément frustré lors de la dernière scène quand on comprend qu’il n’y a pas d’épisode 12. Nous avons pourtant droit à une scène post-générique qui, pour le coup, va ravir les fans d’un certain personnage qui n’était pas encore apparu jusque-là et qui pourtant est l’une des figures de proue des Titans. Allez, un indice : il a un animal de compagnie aussi puissant que lui ! Cela termine la série Titans de fort belle manière et permet de penser que, comme sur pas mal de séries du DC Universe, on se rapproche petit à petit d’un univers correspondant aux comics.

 

 

Le bilan de la saison 1 de Titans

Titans, en dépit d’un début de saison 1 catastrophique, redresse brillamment la barre dès que les auteurs commencent à se rapprocher de l’univers des comics. S’il y a encore beaucoup de choses qui restent à améliorer, mon avis est largement positif. Il faudra juste gommer la violence excessive et inutile, réfléchir à de véritables designs pour les personnages et faire choisir à Dick une direction claire. Je serai largement présent pour une 2e saison alors que franchement, au bout de 2 épisodes, c’était loin d’être gagné. Pour les fans hardcore, je vous assure, tenez le coup jusqu’à l’épisode 4 ! Conseillé mais attention, âmes sensibles s’abstenir. ■




A propos Doop 244 Articles
Doop lit des comics depuis une quarantaine d'années. Modérateur sur Buzzcomics depuis plus de 15 ans, il a écrit pour ce forum (avec la participation de Poulet, sa minette tigrée et capricieuse) un bon millier de critiques et une centaine d'articles très très longs qui peuvent aller de « Promethea » à « Heroes Reborn ». Il a développé une affection particulière pour les auteurs Vertigo des années 90, notamment Peter Milligan et Neil Gaiman.