SHAZAM ! 3 artistes sans qui Captain Marvel n’aurait jamais été le superhéros qu’on connait !

shazam !
(image © DC Comics)

Le film Shazam ! sort le 3 avril 2019. Top Comics vous fait revivre la création de ce superhéros tout en jetant un coup d’œil vers sa maison d’édition originelle : Fawcett Comics. Faites la connaissance d’Ed Herron, d’Otto Binder et son frère Jack, 3 artistes importants dans l’histoire de Shazam !
■ par Doop

 

 

Ed Herron en conflit d’intérêts avec Captain Marvel

Ed Herron a inventé le personnage de Captain Marvel Jr

À LIRE AUSSI : Shazam ! : Coup de tonnerre ou simple feu d’artifice ? [Avis]
Bill Parker
est le créateur de Captain Marvel, mais le scénariste ne va pas lier très longtemps son nom à celui du héros. Quelques mois après sa 1re apparition dans les kiosques, le scénariste et éditeur se voit incorporé dans l’armée américaine. Il cède alors son poste au tandem formé par Ed Herron et John Beardsley. À noter que Bill Parker fera son retour chez Fawcett en 1945 mais cette fois-ci en tant qu’éditeur de la ligne magazine. Ed Herron est également scénariste. Il créé ainsi le personnage de Captain Marvel Jr. Mais cette double casquette n’est pas sans causer quelques problèmes. En 1942, la maison d’édition Fawcett Comics, qui publie Captain Marvel, découvre qu’Ed Herron « l’éditeur » achète à Herron « le scénariste » des dizaines de pages de comics au prix fort. Ce conflit d’intérêt entrainera immédiatement son renvoi. Mais, durant ses quelques années aux commandes éditoriales de Captain Marvel, Ed Herron reste un des acteurs les plus influents de la réussite du personnage, grâce à la qualité de ses histoires, leur inventivité et ses choix éditoriaux. Ainsi c’est Ed Herron qui propose à un tandem encore méconnu, Joe Simon et Jack Kirby, de prendre en main la destinée du personnage. Devant leur refus, Ed Herron a l’idée judicieuse d’embaucher le scénariste Otto Binder.

 

 

 

Otto Binder et ses plus de 20 000 pages de comics !

Otto Binder

Otto Binder a la particularité d’être l’un des scénaristes de comics les plus prolifiques sur le personnage de Captain Marvel. En tout cas c’est lui qui ecrit plus de la moitié de tous les épisodes concernant la famille Marvel ! Les chiffres sont impressionnants : 152 histoires pour Marvel Family ; 529 pour Captain Marvel Adventures et des centaines dans Whiz Comics. Au total, tous personnages confondus, Otto Binder écrit plus de 2 000 histoires pour Fawcett Comics, c’est-à-dire l’équivalent de plus de 20 000 pages de comics ! Si on y rajoute les comics écrits pour les autres compagnies, Otto Binder se classe aisément dans le top 10 des scénaristes les plus publiés de l’histoire des comics (l’un des 1ers étant le scénariste Paul S. Newman de chez Dell/Gold Key). Otto Binder est né en 1911 dans le Michigan. Ses parents, d’origine Autrichienne ont débarqué aux USA en 1906. Il est le plus jeune d’une famille de 6 enfants. Depuis l’enfance, il est passionné par la science-fiction. Afin de subvenir financièrement aux besoins de sa famille il travaille comme employé de bureau puis vendeur. En dépit de son travail quotidien, il arrive tout de même à placer 2 ou 3 nouvelles dans des magazines d’anticipation. Jack Binder, son frère, devient le directeur artistique du studio de production d’Harry Chesler, grand fournisseur de comics pour Fawcett Comics. Otto Binder le rejoint et commence à écrire ses propres scripts, se cantonnant dans un 1er temps aux personnages mineurs de la firme comme Golden Arrow ou Captain Venture. Mais rapidement, on lui offre d’écrire le destin de Captain Marvel et celui de la famille du superhéros.

 

La suite ? Tout de suite !




A propos Doop 260 Articles
Doop lit des comics depuis une quarantaine d'années. Modérateur sur Buzzcomics depuis plus de 15 ans, il a écrit pour ce forum (avec la participation de Poulet, sa minette tigrée et capricieuse) un bon millier de critiques et une centaine d'articles très très longs qui peuvent aller de « Promethea » à « Heroes Reborn ». Il a développé une affection particulière pour les auteurs Vertigo des années 90, notamment Peter Milligan et Neil Gaiman.