Quel comics pour les enfants ? [En vert et contre tous n°26]

comics pour les enfants

« Toi qui t’y connais en comics, qu’est-ce que tu conseillerais à mon fils/ma fille de 10-12 ans qui vient de voir le dernier Avengers ? ». En ce moment, c’est une question que j’entends beaucoup. Et je dois vous avouer que je suis toujours un peu ennuyé car je ne sais pas quoi répondre. On va donc essayer d’y réfléchir un peu.
■ Par Doop

 

Les comics actuels ? Impossible !

Sincèrement, je ne me vois absolument pas conseiller les comics actuels ou des années 2000. Même si je trouve que cela s’est assez aseptisé chez Marvel (merci ou pas Disney), j’ai toujours peur que celui qui ne connait pas tombe sur un Spider-Man version Un Jour de plus avec des personnages absolument abominables et des scènes vraiment pas ciblées pour un public de 12 ans. Sincèrement vous conseilleriez le Batman de Scott Snyder ou même celui de Tom King, avec ses tonnes de meurtres, de violence ? Le Wolverine de Mark Millar et Romita Jr ? Moi non, je ne veux pas passer pour le gars qui a traumatisé le fils d’un ami. Et qu’on ne me sorte pas qu’ils voient pire à la télé ou sur internet… Ce n’est pas parce que cela existe ailleurs qu’il faut faire de même. De plus, quel est véritablement l’intérêt pour un gamin de prendre une série en cours, du genre les Avengers de Jonathan Hickman ou Infinity ? Déjà que je n’y comprends plus grand-chose, j’imagine le pauvre gamin qui débarquerait là-dedans. Et puis si c’est un cadeau d’anniversaire ou de fête, je ne me vois pas lui proposer quelque chose à suivre. Sincèrement, je vois mal quel recueil librairie récent je pourrais conseiller sans tomber dans les revues Marvel pour enfants.

 

comics pour enfants
(image © Oni Press)

 

Qualité = Maturité ?

On pourrait aussi se poser la question de la qualité ; Impossible que je recommande la JLA New 52 de Geoff Johns et Jim Lee à quelqu’un par exemple. Même à un enfant que je n’aimerais pas. Il ne mérite pas ça même si ça peut passer. Du coup, est ce que la qualité d’un comics est aussi due au fait qu’il aborde des thèmes un peu plus adultes ? Peut-être. Après tout, la plupart de mes comics préférés (Sandman, Shade, From Hell, Elektra Assassin) ne sont pas à mettre entre toutes les mains. Et pourtant, lorsque j’étais jeune, certaines bandes dessinées m’ont particulièrement accroché. Donc non, je pense qu’il doit pouvoir exister des comics pour tous les âges et d’une très grande qualité. Un comics récent me vient d’ailleurs à l’esprit : Courtney Crumrin de Ted Naifeh (édité aux éditions Akileos) ! Excellent et parfait pour les jeunes demoiselles. Malheureusement, ce n’est pas vraiment un titre mainstream ! Il faut donc continuer à chercher un peu plus loin.

 

comics pour les enfants
Pendant longtemps, les comics ont proposé des résumés intégrés à l’épisode qui permettaient de prendre l’histoire en cours (image © Marvel Comics)

 

C’était mieux avant ?

Pour commencer quand on a une dizaine d’années ? Certainement ! Je ne parle pas de qualité mais d’accessibilité. La narration a évolué, la manière de faire des comics a changé et je pense que désormais, entrer dans les comics est particulièrement difficile, surtout quand on est très jeune. Avant c’était simple, il y avait Strange ou les Albums de l’Araignée. Et surtout, la plupart des épisodes intégraient dans leurs récits 1 ou 2 pages récapitulatives qui permettaient de prendre l’intrigue en cours de route. Ce procédé a malheureusement été abandonné. C’est bien évidemment dû au fait que les comics actuels proposent moins de dialogues et moins de cases, la décompression est telle que les auteurs ne peuvent plus se permettre de perdre un dixième de leur contenu ! Je me rappelle d’un épisode de la JLA (je crois que c’est le 1er de Jim Lee et Geoff Johns) où en gros, il y a à tout casser 2 ou 3 cases pas planche ! La volonté de réaliser des histoires pour les TPB n’aide pas non plus. On a désormais des épisodes très courts et pas denses, qui s’inscrivent généralement dans une trame globale qu’un lecteur occasionnel est à 1 000 lieues de comprendre, surtout s’il débute et qu’il a 12 ans.

 

comics pour les enfants
(image © Marvel Comics, Panini Comics)

 

Et les intégrales ?

Finalement, les vieilles histoires sont peut-être la clé ! Quoi de mieux (et d’inoffensif) que de commencer par un bon comics Marvel de la belle époque ? Attention toutefois à ne pas tomber dans du trop vieux. Par exemple, je ne suis pas sûr que Steve Ditko ou Jack Kirby soient très vendeurs pour un jeune public actuel. Sincèrement, il faut peut-être un peu de maturité pour aborder ces 2 immenses stars. En revanche, les épisodes de Spider-Man version Stan Lee et John Romita Sr peuvent tout à fait convenir. Le dessin est iconique, finalement pas si daté que ça, et quoi qu’on en pense, certaines histoires sont vraiment excellentes. Je pense à toute la partie avec Kraven, Le Caïd et une sorte de tablette en pierre. En plus il n’y a rien à craindre niveau violence ou gore. De la même manière, je pense qu’on peut aussi commencer avec les X-Men de John Byrne et Chris Claremont. La saga du Phénix Noir (qu’on vous a résumé) et celle de Proteus sont peut-être un peu sombres, mais à mon sens cela ne pose aucun souci. Pour les Avengers, les périodes Michelinie/Byrne-Perez me semblent aussi un bon point d’entrée. De fait, une bonne intégrale Marvel des années 80 peut fonctionner. Et en ce qui concerne les fans de DC Comics, qu’ils se rassurent, on peut trouver dans cette période de bons épisodes de la Justice League (les Gerry Conway/ George Perez). Le Justice League 200 est tout simplement excellent ! En revanche, je ne sais pas s’il est réédité en VF. Et tiens, Crisis on Infinite Earths ça peut être sympa aussi. Et n’oubliez pas que quel que soit l’âge, l’important c’est aussi de lire le comics avec l’enfant. Finalement peu importe le bouquin, tant que vous partagez un bon moment. Mon billet d’humeur vous a plu ? Découvrez mes autres coups de cœur et coups de gueule !

À LIRE AUSSI : Je ne suis pas un spéculateur ! [En vert et contre tous n°25]




A propos Doop 207 Articles
Doop lit des comics depuis une quarantaine d'années. Modérateur sur Buzzcomics depuis plus de 15 ans, il a écrit pour ce forum (avec la participation de Poulet, sa minette tigrée et capricieuse) un bon millier de critiques et une centaine d'articles très très longs qui peuvent aller de « Promethea » à « Heroes Reborn ». Il a développé une affection particulière pour les auteurs Vertigo des années 90, notamment Peter Milligan et Neil Gaiman.