La Vision et la Sorcière Rouge, le COMICS qui a (vraiment) inspiré WandaVision (épisode 10) !

WandaVision comics
(image © Disney+, Marvel Studios)

Afin d’honorer la fin de la série WandaVision, la rédaction de Top Comics se propose de mettre les petits plats dans les grands et de vous faire découvrir l’une de ses plus grosses influences : la maxi-série Vision and Scarlet Witch de 1985. Un épisode par jour ! On aborde désormais la dernière ligne droite de notre chronique avec l’antépénultième épisode, le dernier publié en France.
par Doop

 

Résumé des épisodes précédents

Tandis que Vision et la Sorcière Rouge affrontaient l’Enchanteresse à la Nouvelle Orléans, Crystal est tombée dans le coma. Elle était avec son amant Norm Webster sur terre et a fait une overdose de son sérum anti-pollution !

 

WandaVision Comics
(image: © Marvel Comics)

 

Je suis malade

Depuis un mois, Crystal est plongée dans le coma, entre la vie et la mort, dans la cité des Inhumains. Wanda, Vision et Norm Webster sont venus la voir. Pietro est très énervé, il accuse tout le monde, des médecins d’Attilan à Reed Richards (qui a inventé le sérum anti-pollution) de ne rien faire pour aider sa femme ! Medusa interroge Webster, qui lui dit qu’il a trouvé Crystal dans la neige et a attendu le retour de Wanda et Vision. Ce qui éveille les soupçons de Pietro, qui se demande pourquoi Wanda est descendue sur Terre alors qu’elle savait que Wanda n’était pas là ! Mais les propos de Norm attisent la curiosité de Black Bolt, et de Vision, qui comprend qu’il y a autre chose. Il interroge Norm mais ce dernier ne dit rien.

 

WandaVision Comics
(image: © Marvel Comics)

 

Comme un Boomerang

Pietro, qui n’en peut plus, essaye une nouvelle fois de parler à Crystal, cette dernière n’arrive à prononcer qu’une seule phrase : « Norm, il faut que l’on reste cachés, il ne faut pas le dire à Pietro ». Pietro comprend alors l’intrigue et se rue sur Norm pour le tuer ! Vision l’empêche et lui tire dessus avec son rayon solaire, tandis que les autres Inhumains essayent de la maîtriser ! Ils lui expliquent que Norm étant la cause du coma de Crystal, il devra s’en expliquer auprès de Flèche Noire. Mais Pietro ne veut rien entendre. Comme il est la chef de la sécurité, il va chercher ses policiers et demande à ses derniers d’abattre Norm et tous ceux qui essayeraient de s’interposer (donc la famille royale des Inhumains). Bien évidemment, ses hommes refusent, et Pietro le prend personnellement : il pense que tout le monde se moque de lui car il n’est pas un Inhumain ! Il s’enfuit à super-vitesse sur la zone bleue de la lune, les Inhumains et Vision partant à sa recherche. Wanda quant à elle, prend Norm à part. Elle accuse ce dernier d’avoir séduit Crystal. Ce dernier répond qu’au contraire, cela à été l’amour au premier regard et que Crystal n’arrêtait pas de se plaindre, que Pietro ne s’occupait pas d’elle et n’était jamais présent. Wanda n’accepte pas les reproches de Norm envers son frère, surtout quand le jeune agent immobilier lui affirme qu’il n’y a qu’elle qui apprécie Pietro !

 

WandaVision Comics
(image: © Marvel Comics)

 

La ballade de Pietro

Sur la lune, la bataille s’engage entre Pietro et les Inhumains. Il faut l’intervention de Flèche Noire pour que le mutant tombe à terre et soit finalement maîtrisé par la Vision, qui s’est rendu hyper dense et lourd pour capturer le mutant. Wanda propose d’utiliser ses pouvoirs de sorcière pour contacter Crystal, qui est une élémentale, sur le plan spirituel. Elle y apprend que Crystal ne veut pas revenir par peur du scandale que sa relation extra-maritale va causer. Elle lui avoue aussi qu’elle est tombée dans les bras de Norm car Pietro ne s’est jamais occupé ni d’elle, ni de Luna, leur fille. Pietro se remémore sa première rencontre avec Crystal et comment ils sont tombés amoureux. Crystal continue de discuter avec Wanda sur le plan spirituel : elle voulait être plus souvent sur Terre et pensait que Pietro allait faire le lien, mais s’est rapidement rendu compte que son mari n’était centré que sur lui-même. Pietro, lui, ne comprend pas la réaction de Crystal et pense qu’il est la victime. Crystal se réveille alors que Pietro revient au palais. Une discussion privée s’engage. Quelques minutes plus tard, Pietro sort de la pièce en rage : il refuse la situation et s’enfuit, reprochant tout le monde (sa sœur y compris) de ne pas être de son côté.

 

WandaVision Comics
(image: © Marvel Comics)

 

Mon avis

Un épisode plutôt réussi. Et même plutôt bien vu. Steve Englehart arrive à bien nous faire ressentir l’incompréhension entre les deux personnes du couple et leur rupture. Les raisons de Crystal ne sont pas forcées, sont clairement établies et la jalousie/colère de Pietro plutôt bien rendue. C’est la rupture d’un couple, tout simplement, avec un mari obtus et une femme qui se sent abandonnée. Steve Englehart continue de faire de Pietro un personnage détestable et de la faire passer pour un vilain. Sa rupture et ses réactions sont beaucoup plus fines et délicates que dans l’épisode n°8. En revanche, niveau dessins, c’est toujours aussi bizarre, alors que nous sommes en 1986, on a vraiment l’impression d’être dans un comics des années 60. Ce qui n’est pas un problème en soi, mais dans la mesure où le ton de la série se veut réaliste et terre à terre, cela ne fonctionne pas. ■

WandaVision Comics
(image: © Marvel Comics)

Vision and Scarlet Witch n°10 (22 pages ; juillet 1986) : Spring Fever ! publié en VF dans Titans n°97 (1986) (Steve Englehart/ Richard Howell / Frank Springer)

 

LIRE AUSSI  :Avengers et X-Men : les 15 plus grands crossovers entre les 2 équipes les plus populaires de Marvel Comics !

(image © Marvel Comics)




A propos Doop 368 Articles
Doop lit des comics depuis une quarantaine d'années. Modérateur sur Buzzcomics depuis plus de 15 ans, il a écrit pour ce forum (avec la participation de Poulet, sa minette tigrée et capricieuse) un bon millier de critiques et une centaine d'articles très très longs qui peuvent aller de « Promethea » à « Heroes Reborn ». Il a développé une affection particulière pour les auteurs Vertigo des années 90, notamment Peter Milligan et Neil Gaiman.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*