Galactus : les 10 plus grands combats du Dévoreur de Mondes !

Galactus combat
(image © Marvel Comics)

Lorsque Stan Lee et Jack Kirby créent Galactus, ils ont une idée en tête : et si les Fantastiques affrontaient Dieu ? Le Dévoreur de mondes n’était pas censé réapparaître, mais sa popularité l’a fait revenir encore et encore. Dernier survivant de l’univers qui nous a précédé, il se nourrit de l’énergie des planètes dans un but indicible. Pourtant, ce géant apparemment invincible rencontre parfois des obstacles sur sa route. Voici 10 des plus grands combats de cette force cosmique !
■ par JB

 

Galactus vs Darkseid

John Byrne Darkseid
(image © Marvel Comics, DC Comics)

Darkseid vs Galactus : The Hunger de John Byrne se déroule avant la 1re visite de Galactus sur Terre. Le Silver Surfer est encore son serviteur fidèle. Galactus a en effet purgé son héraut de tout souvenir de sa vie précédente. Depuis, le Surfer cherche de nouveaux mondes gorgés d’énergies dont son maître pourra se sustenter. Lorsqu’il approche de la Nouvelle Genesis, la Source alerte les Néo-Dieux. Highfather cache sa planète, et le Surfer se rabat sur Apokolips  repaire de Darkseid. Cependant, le Surfer est submergé par les Paradémons. Il parvient cependant à lancer un signal à Galactus. Lorsque le Dévoreur de monde arrive sur Apokolips, Darkseid ne perd pas de temps. Il déclenche tout son arsenal de guerre, qui attaque le géant avec une puissance propre à détruire un continent, sans effet. Darkseid donne alors vie à Apokolips elle-même : de véritables titans plus grands que Galactus lui-même surgissent du sol pour attaquer l’envahisseur. Galactus, surpris par l’attaque, chute, mais le Surfer vient à la rescousse. Le fils repenti de Darkseid, Orion, intervient, et Darkseid croit déceler une faiblesse en Galactus : son héraut. Il lui rend sa mémoire, et l’ancien Norrin Rad se retourne contre son maître. Galactus neutralise d’un geste son héraut et fait face à Darkseid. Ce dernier lui lance sa plus terrible attaque : ses rayons Omega. Galactus les absorbe sans sourciller, et projette Darkseid à la surface de sa planète. Cependant, sa victoire est de courte durée. Apokolips est une planète morte, sans énergie à absorber.

 

 

Galactus vs Le Maître de l’évolution

Maître de l'évolution
(image © Marvel Comics)

Reed Richards force Galactus à promettre de ne plus s’attaquer à la Terre. Cependant, une autre option s’offre au Dévoreur de mondes : la Contre-Terre. Celle-ci est le fruit d’une expérience du Maître de l’évolution, qui a créé une réplique de la Terre et l’a placé dans une orbite opposée à notre planète. Lorsque le Maître de l’évolution réalise que Galactus a découvert sa création, il cherche l’aide des Quatre Fantastiques. Reed Richards parvient à freiner Galactus en cherchant des alternatives. Les Fantastiques se séparent pour trouver une planète à sacrifier à Galactus. Cependant, Reed Richards, Ben Grimm et Johnny Storm tombent sur des planètes habitées. Susan Richards, elle, se téléporte sur une planète morte.  Devant ces échecs, Galactus s’apprête à se nourrir de la Contre-Terre mais le Maître de l’évolution s’interpose. C’est un duel de titans qui commence dans le ciel d’un New York alternatif. Les 2 colosses s’attaquent à coup de rayons. Le Maître de l’évolution tente notamment de faire régresser Galactus, mais ce dernier esquive le tir. Avec sa contre-attaque, Galactus envoie le Maître de l’évolution dans la Zone négative. Mr Fantastic, la Chose et la Torche reviennent et tentent désespérément d’arrêter Galactus. Cependant, l’arrivée de la Fille Invisible change tout. Elle a trouvé une planète, dont les habitants sont prêt à se sacrifier à Galactus ! Ce dernier s’y rend et la dévore, mais s’écroule en hurlant. En effet, il digère mal Poppup, la planète de l’Homme Impossible !

 

LIRE AUSSI : 10 persos COSMIQUES des comics Marvel qui mériteraient d’apparaître dans le MCU !

persos cosmiques marvel mcu
(image © Marvel Comics)

 

La suite ? Tout de suite !




A propos JB 145 Articles
Lecteur de comics depuis 30 ans, pinailleur Marvel, râleur DC et nostalgique des séries Valiant des années 90.