Doctor Who : qui sont les 16 Docteurs ?

Jon Pertwee, le 3e Docteur (1970-1974)

(image © BBC)

Jon Pertwee, le nouvel interprète du Docteur apporte un nouveau souffle à la série Docteur Who, cette dernière étant beaucoup plus orientée vers l’action. Il joue un personnage plus combattif et pratique même un art martial, l’aïkido vénusien. Coincé sur Terre à cause des Seigneurs du Temps, le 3e Docteur est conseiller scientifique pour UNIT où il y retrouve Lethbridge Stewart devenu Brigadier et y rencontre la scientifique Liz Shaw, la civile Jo Grant et la journaliste Sarah Jane Smith. Ses nouveaux ennemis sont le Maître (joué dans sa 1re incarnation par Roger Delgado), un autre Seigneur du Temps de Gallifrey (la planète d’origine du Docteur étant enfin nommée dans la série) ou les belliqueux Sontariens. Jon Pertwee est aussi le 1er Docteur à rencontrer ses 2 incarnations précédentes dans l’arc narratif sobrement intitulé « Les 3 Docteurs ». Cette alliance lui permet de vaincre Omega, un autre Seigneur du Temps et de retrouver le contrôle de son TARDIS. Jon Pertwee quitte la série après la mort accidentelle de son ami Roger Delgado et les départs de Katy Manning et du producteur Barry Letts.

 

 

Tom Baker, le 4e Docteur (1974-1981)

(image © BBC)

Tom Baker est l’acteur qui a joué le Docteur le plus longtemps à l’écran. Il reste le plus facilement identifiable grâce à sa longue écharpe bariolée, son attitude enfantine et son amour des jelly babies, des petites friandises sucrées en forme de bébés. Très rapidement, le Docteur quitte UNIT et la Terre pour l’espace qu’il continue à explorer en compagnie de Sarah Jane Smith, de Harry Sullivan, de la sauvage Leela, du robot-chien K-9 et de la Dame du Temps Romana (qui connaîtra 2 incarnations dans cette série). Les épisodes de cette époque baignent dans une science-fiction cheap et une horreur gothique digne des films de la Hammer. On peut ainsi citer « Genesis of the Daleks », faisant intervenir pour la 1re fois Davros, le créateur des ennemis du Docteur. « City of Death » est tourné à Paris et est écrit par Douglas Adams. Quant à « The Deadly Assassin », il marque le retour du Maître sous une nouvelle incarnation jouée par Peter Pratt. Le Maître connaît ensuite 2 autres incarnations successives interprétées respectivement par Geoffrey Beevers et Anthony Ainley et son dernier plan néfaste entraîne la régénération du Docteur. Ce serial est important pour la série car on en apprend beaucoup sur la race du Docteur, les Seigneurs du Temps et leur nombre de régénérations limité à 12, impliquant un total de 13 visages différents pour incarner Docteur Who.

 

 

Peter Davison, le 5e Docteur (1981-1984)

(image © BBC)

L’arrivée de Peter Davison démarre une nouvelle ère pour la série car il y a à la fois un retour aux fondamentaux avec la réinvention d’Omega, des Cybermen et des Siluriens et l’éternel retour du Maître et une approche bien plus sombre des intrigues caractérisée par la mort de son jeune compagnon Adric dans l’arc narratif « Earthshock ». Le Docteur joué par Peter Davison est différent physiquement de Tom Baker car l’acteur est beaucoup plus jeune. Cependant, il porte aussi un costume facilement identifiable, une tenue blanche de cricket. C’est aussi le 1er Docteur à ne plus utiliser de tournevis sonique. Ce 5e Docteur a lui aussi rencontré ses incarnations passées et futures. « The Five Doctors » est un épisode anniversaire pour les 20 ans de la série mettant en scène les 5 premières incarnations du Docteur. En 2008, « Time Crash », sera un épisode caritatif où le 5e Docteur rencontrera sa 10e incarnation jouée par David Tennant. Finalement, après avoir été exposé au gaz Spectrox, le 5e Docteur sauve la vie de sa compagne Peri Brown, lui injectant la seule dose d’antidote et se régénérant en sa 6e incarnation.

 

 

Colin Baker, le 6e Docteur (1984-1986)

(image © BBC)

Colin Baker, qui n’a aucun lien de parenté avec Tom Baker, est le 6e Docteur mais ce n’est pas son 1er rôle dans la série Docteur Who car il a déjà incarné le commandant Maxil dans « Ark of Infinity », une aventure du 5e Seigneur du Temps. Après une régénération tumultueuse où il tente d’étrangler sa compagne Peri, ce nouveau Docteur assume son caractère : il est différent de toutes ses incarnations précédentes. Il est colérique, imbu de lui-même et imprévisible. On pourrait même penser que sa tenue multicolore reflète ce qu’il est réellement, une explosion de couleurs et de sentiments. À l’exception de la Rani, une Dame du Temps scientifique, il rencontre les mêmes adversaires que ces prédécesseurs, les Cybermen, les Sontariens, les Daleks et le Maître. Ce 6e Docteur n’apparaît que dans 3 saisons avec un hiatus de 18 mois entre les saisons 22 et 23. La dernière mettant en scène Colin Baker est « The Trial of a Time Lord » où le Docteur est jugé à Gallifrey par un tribunal composé de ses pairs pour avoir outrepassé plusieurs lois de sa planète. Le Valeyard, chargé de juger le Docteur, est en fait l’incarnation de tous ses côtés négatifs entre sa 12eet sa version finale. À l’image du procès du Docteur, la série tv Docteur Who est aussi sur la sellette et Colin Baker est même viré. Il refuse de jouer la scène de régénération de son Docteur. Son successeur, Sylvester McCoy, le remplace en portant une perruque blonde et un masque de plastique pour faire illusion.

La suite ? Tout de suite !




A propos Christophe Colin 30 Articles
Christophe Colin lit des comics en VF et en VO depuis une petite trentaine d'années. Il est fan de science-fiction et en particulier des univers alternatifs (What If, Elseworlds) et de Doctor Who. Il a fait partie du site France-Comics pendant 12 ans et s'est spécialisé dans les personnages de comics méconnus comme l'homme tigre sans bras ou Grotesk. Il écrit des chroniques sur les comics pour le fanzine Présences d'Esprits, spécialiste de fantasy, de fantastique, de science fiction et d'imaginaire sous toutes ses formes. Il crée et anime des conférences sur les comics et la pop culture dans les conventions et festivals de bandes dessinées.