Critiques Doopiennes, le marathon comics : semaine 7 !

(image © DC Comics, Marvel Comics)

Les critiques Doopiennes, le « marathon comics » est un défi totalement fou : une review de comic-book par jour ouvré !  Avec pour objectif de tenir le plus longtemps possible ! Et on attaque la semaine n°7 !  Déjà 35 critiques en moins de 2 mois, il ne faut pas perdre le rythme mais le manque de nouveauté et de temps de lecture se fait un peu sentir !
■ par Doop

Les comics au sommaire de cette semaine

Quelques suites cette semaine puisqu’on confirmera que le 2e numéro de The Other History of The DC Universe réussit à renouveler son histoire tandis que les épisodes n°2 et 3 de Rorschach par Tom King continuent à me laisser dubitatifs. Je vous parlerai aussi de la suite d’Immortal Hulk avec certainement l’un des tout meilleurs épisodes de l’année. On verra aussi ce que donne la série Loïs Lane par Greg Rucka, qui commençait tellement bien et on finira avec le Moby Dick de Bill Sienkiewicz et… je suis un peu déçu. À vos marques, prêts, partez !

 

Avant propos

 Les Critiques Doopiennes, le marathon comics sont le reflet de mes lectures « à chaud » et assurément trop passionnées. Je vous promets toutefois de rester le plus impartial possible, de ne pas mettre de spoilers et de toujours développer mon avis. Une règle immuable : « Lorsqu’on lit une critique, le meilleur moyen de se faire un avis, c’est toujours de lire le comics en question » ! Ces critiques sont surtout là pour vous permettre de découvrir des titres et pourquoi pas, échanger vos opinions sur notre page Facebook. Alors ? Brocoli (comics de qualité notés de 1 à 5) ou chamois (comics qui ne sent pas très bon) ?

 

 

 The Other History of the DC Universe n°2

(John Ridley/Giuseppe Camuncoli-Andrea Cucchi)

Critiques Doopiennes
(image:© DC Comics)

The Other History of the DC Universe, ça raconte quoi ?

Suite de cette mini-série consacrée à l’histoire de l’univers DC vue par la lorgnette des personnages issus des minorités. Après un 1er numéro plutôt bien mené, je voulais savoir si l’auteur John Ridley allait pouvoir un peu se renouveler. Parce que potentiellement, cela pouvait être le même point de vue que lors du précédent numéro consacré à Black Lightning. En mettant la lumière sur 2 personnages très peu utilisés, Guardian et Bumblebee et en forçant le trait sur justement leur mauvais traitement par les scénaristes, il arrive à proposer quand-même une histoire assez différente.

Un contrepoint essentiel qui élargit le sens du récit

J’ai eu, je vous l’avoue, un peu peur au début, car je trouvais que les motivations de Mal Duncan, l’acolyte des Teen Titans des années 70, ressemblaient quand-même pas mal à celles de Jefferson Pierce dans l’épisode précédent. Et pourtant, rapidement, tout le discours de Mal est contredit ou tout du moins nuancé par la version de sa femme, Karen, qui apporte énormément au récit. Alors que l’épisode précédent était très « rentre-dedans », je trouve que cette fois-ci le point de vue change un peu. The Other History of the DC Universe semble vouloir aller plus loin que son point de départ, ou tout du moins du présupposé thème de la série (les minorités chez les super-héros). On a plutôt ici une version un peu féminine du discours et surtout, une véritable mise en avant de ces 2 personnages sympathiques mais maltraités depuis les années 70.

Des personnages injustement oubliés

Car Mal Duncan et Bumblebee ont effectivement été souvent laissé de côté par les scénaristes, même par Marv Wolfman et George Perez dans les New Teen Titans. Et c’est un peu cette injustice que John Ridley essaye de réparer ici. Même si parfois il sort un peu de son cadre en rattachant certaines histoires réelles à celles de l’univers DC, c’est plutôt pas mal. Par exemple, accuser les titans de ne pas avoir fait quelque chose contre le tueur en série d’Atlanta dans les années 70 (un fait réel), c’est un peu pousser le bouchon trop loin à mon sens. Le traitement de Speedy, décrit comme une sorte d’harceleur envers Mal, m’a un peu fait tiquer aussi, mais ce sont des points de détail. Encore une fois le point de vue est souvent juste et plutôt bien ficelé. Lorsqu’on lit The Other History of the DC Universe on pense bien évidemment à une version DC de Marvels. Et effectivement, John Ridley atteint son but : nous prouver que les 2 héros ont effectivement été totalement oubliés ou considérés comme des 4e couteaux. Notamment lorsqu’on précise que Mal n’a pas été rappelé dans la nouvelle équipe parce qu’il y avait déjà un personnage noir. Ou encore lorsque John Ridley raconte le mariage de Donna Troy. Après, tout ce qui est raconté est quand-même assez pointu, surtout si l’on ne connaît pas les Teen Titans de l’époque de Robert Kanigher et Nick Cardy. Et en toute honnêteté, ce n’est pas une période que j’ai lue. Du coup, j’ai eu un peu de mal à entrer dans l’intrigue et les personnages m’ont semblé quand-même relativement éloignés. Mais c’est tout le principe de The Other History of the DC Universe.

Des dessins qui m’ont un peu déçu

Évitons tout de suite les procès d’intention, les dessins de Giuseppe Camuncoli sont bons, mais le fait de ne proposer que des planches sans action (puisqu’il s’agit d’illustrer un texte en prose) ne met pas en valeur l’une de ses principales qualités :  la mise en page et l’enchaînement des cases. De plus, le dessinateur n’hésite pas à swiper des scènes classiques ou des images iconiques de l’histoire des Titans. Ce qui pose toujours un peu un problème lorsqu’il tente une comparaison avec du George Perez par exemple. Mais cela reste largement au-dessus de la moyenne. Et j’ai peut-être préféré ce numéro au tout premier finalement. Reste à voir si cela ne va pas être redondant à la longue.

The Other History of the DC Universe est un comics publié par DC Comics et encore inédit en France.

critiques doopiennes brocolicritiques doopiennes brocolicritiques doopiennes brocolicritiques doopiennes brocoli demi

Critiques Doopiennes
(image:© DC Comics)
La suite c'est Loïs Lane !


À LIRE AUSSI : La diversité… c’était mieux avant ! [En Vert Et Contre Tous n°39]

diversité dans les comics
(image © Marvel Comics)




A propos Doop 371 Articles
Doop lit des comics depuis une quarantaine d'années. Modérateur sur Buzzcomics depuis plus de 15 ans, il a écrit pour ce forum (avec la participation de Poulet, sa minette tigrée et capricieuse) un bon millier de critiques et une centaine d'articles très très longs qui peuvent aller de « Promethea » à « Heroes Reborn ». Il a développé une affection particulière pour les auteurs Vertigo des années 90, notamment Peter Milligan et Neil Gaiman.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*