Batman Gotham Adventures, tome 1 : Les sidekicks prennent leur revanche ! [avis]

(image © DC Comics)

Avec Batman Gotham Adventures, Urban Comics poursuit la publication des comics tirés des séries animées, ici The New Batman Adventures. On y retrouve le ton et le style qui a révolutionné Batman dans les années 90. Avec une mise en avant des sidekicks, Tim Drake/Robin en tête.
■ par Stéphane Le Troëdec

 

Dans la 1re moitié des années 90, avec Batman la série animée Paul Dini et Bruce Timm révolutionnent le dessin animé américain par sa noirceur la qualité de son animation. Succès oblige, Warner commande vite une suite, intitulée The New Batman Adventures. Évidemment, la popularité de ces dessins animés amène DC Comics à les adapter en comics. Cet album, Batman Gotham Adventures, constitue donc une adaptation en comics de The New Batman Adventures. Et pour en savoir plus sur les dessins animés Batman, consultez notre dossier au DC Animated Universe.

 

(image © DC Comics)

 

Où les sidekicks mûrissent

La particularité de Batman Gotham Adventures est de mettre en avant les acolytes de Batman, tout particulièrement Dick Grayson (Nightwing), Tim Drake (le nouveau Robin) et Barbara Gordon (Batgirl). Si Batman reste évidemment le héros de ces histoires, cette « Bat-famille » prend un peu plus de place. Cette mise en avant de Nightwing, Robin et Batgirl permet également de varier les situations et les combats.

 

(image © DC Comics)

Comment Robin devient Nightwing

Ce focus trouve son apogée en début The Batman Adventures : The Lost Years, une mini-série signée la scénariste Hilary J. Bader et le dessinateur Bo Hampton. Urban Comics a l’excellente idée de la publier dans la 1re partie de Batman Gotham Adventures. Suivant le schéma installé dans les comics de la fin des années 60/début des années 70, le torchon brûle donc entre Dick Grayson et Bruce Wayne. C’est le « divorce », et Dick Grayson quitte son mentor pour vivre des aventures en solo. Hilary J. Bader a une double occasion : montrer la « mue » de Dick Grayson en Nightwing et l’arrivée de Tim Drake sous le costume de Robin. Un peu à la manière de Bruce Wayne avant qu’il ne deviennent Batman, Dick Grayson voyage et perfectionne ses talents de combattant. Ces épisodes montrent avec finesse la construction progressive du costume de Nightwing, et notamment l’origine du symbole porté par Dick sur sa poitrine. Et, mine de rien, à son retour, il va bouleverser la Bat-famille.

 

(image © DC Comics)

 

Des adversaires historiques et des situations tendues

La 2nde partie de Batman Gotham Adventures reprend les 1ers épisodes de la série éponyme. On se retrouve en terrain plus familier, avec son « vilain du jour ». Le Joker, Gueule d’Argile, le Sphinx, Double-Face ou Mister Freeze sont évidemment de la partie. Mention spéciale au tout 1er épisode, qui joue avec les nerfs des lecteurs de comics. En effet, Batman a la malheureuse idée d’emprisonner le Prince du Crime dans la Batcave. Obligé de retourner sur le terrain, Batman confie à Batgirl la garde du Joker. On ne peut s’empêcher alors de penser à Killing Joke et de craindre le pire pour la jeune et inexpérimentée Barbara, impression soutenue par un dessin plus que suggestif de Rick Burchett.

 

À LIRE AUSSI : À DEUX, C’EST MIEUX ! 20 duos de superhéros aussi réussis que Batman et Robin !

 

(image © DC Comics)

 

Hommage aux passionnés

Enfin parmi les autres épisodes notables de ce Batman Gotham Adventures, signalons « Une Journée comme les autres ». L’histoire, un peu particulière, met en avant un jeune garçon, admirateur absolu de Batman. Sa fidélité finira par sauver Batman du piège que l’Épouvantail lui a tendu. Un joli hommage aux fans du Chevalier Noir… ■

(image © DC Comics, Urban Comics)

Batman Gotham Adventures, tome 1 est un comics publié en France chez Urban Comics.




A propos Stéphane Le Troëdec 309 Articles
Stéphane Le Troëdec est spécialiste des comics, traducteur et conférencier. En 2015, il s'occupe de la rubrique BD du Salon Littéraire. Puis en 2017, il rejoint l'équipe de Boojum, l'animal littéraire, dont il devient le responsable de la rubrique pop culture. Ses autres hobbys sont le cinéma fantastique et les jeux. Enfin, et c'est le plus important : son chiffre porte-bonheur est le cinq, sa couleur préférée le bleu, et il n’aime pas les chats.