Alpha Flight : les 15 morts les plus mémorables de la Division Alpha, les superhéros du Canada !

Toute l’équipe d’Alpha Flight !

Alpha Flight 125
(image © Marvel Comics)

Durant Infinity Wars, une partie de l’équipe tombe sous l’emprise du double féminin d’Adam Warlock, la Déesse. Alors qu’Alpha Flight sort d’un combat fratricide, Shaman parvient à échapper au contrôle de la Déesse pour affronter une menace mystique. Carcass, un être de chaos, s’attaque à la Terre des Morts. S’il réussit sa conquête, la réalité sombrera dans le chaos et la folie. Shaman recrute alors plusieurs membres de la Division. Madison Jeffries, qui a pris l’identité de Box. Son épouse, l’invulnérable Diamond Lil. Wyre, un assassin génétiquement modifié. Et Nemesis, tour à tour alliée et ennemi des Alphans. Shaman les mènent en Terre des morts pour affronter Carcass. Ce qu’il ne leur dit pas, c’est que pour s’y rendre, il faut mourir soi-même ! Après la mission, les corps de l’équipe sont cependant réanimés sans dommage.

 

 

Sasquatch (encore)

Sasquatch Bigfoot
(image © Marvel Comics)

La série Alpha Flight de 1997 donne la part belle à la paranoïa et la conspiration. Les membres de cette incarnation de l’équipe sont victimes de mensonges et de manipulations mentales. Vindicator et Puck doivent ainsi collaborer avec de jeunes recrues peu entraînées, un James Hudson mystérieusement rajeunie ou encore une version sauvage de Sasquatch. Puck apprend que ce dernier n’est pas Walter Langkowski mais un véritable Bigfoot. Cependant, les responsables d’Alpha Flight effacent cette découverte de sa mémoire. Dans Alpha Flight n°12, qui rend directement hommage au même numéro de la 1re série, les criminels du Zodiaque attaquent la base de la Division Alpha. Leur but est de voler un puissant artefact capable de remodeler le monde selon leur désir. L’impétuosité du jeune Radius le sépare du reste de son équipe, et il fait face seul à plusieurs des membres du Zodiaque. Sasquatch le rejoint au moment ou le Zodiaque relâche un liquide hautement corrosif. Sasquatch a tout juste le temps de mettre Radius à l’abris avant d’être lui-même réduit à l’état de squelette. Le général Clarke, responsable des conspirations qui entourent Alpha Flight, connaît lui même une mort héroïque. Heather Hudson, quant à elle, échappe de peu à un incident similaire à celui qui avait tué Guardian.

 

 

Le clone de James Hudson

Guardian Wolverine
(image © Marvel Comics)

La série des années 90 se termine sur le retour de l’équipe initial, y compris celui d’un James Hudson adulte. C’est dans Wolverine que l’on apprend ce qui arrive ensuite. Le jeune James Hudson était un clone synthétique. Le véritable Guardian reprend les rennes de la Division Alpha, et fait des jeunes recrues la Division Beta que dirige son jeune double. Cependant, les 2 James Hudson disparaissent. Wolverine et la Division Alpha retrouvent leur trace dans une base de l’organisation terroriste AIM. Mais si Wolverine parvient à délivrer James Hudson et son double, le reste de la Division Alpha est capturée. Alors que James Hudson et Wolverine s’attaquent à MODOK et à ses hommes dans Wolverine n°143, le jeune clone utilise une gigantesque armure de combat et fait pencher la bataille en faveur des héros. Mais l’armure est endommagée. Dans le même temps, l’un des tirs de MODOK touche un réacteur. Wolverine et la Division Alpha ne peuvent qu’observer impuissants la destruction de la base qui emporte le jeune Guardian.

 

La suite ? Tout de suite !




A propos JB 145 Articles
Lecteur de comics depuis 30 ans, pinailleur Marvel, râleur DC et nostalgique des séries Valiant des années 90.