DC Comics : les 15 équipes de supervilains les plus puissantes !

Legion of Doom, l’Injustice Gang et l’Injustice League

Legion of Doom
(image © DC Comics)

Regroupons sous une même ombrelle les équipes constituées par Lex Luthor pour contrer la Justice League. La Legion of Doom provient de la série animée les Super Friends, et compte parmi ses membres des antagonistes de chaque héros : Captain Cold pour Flash, Black Manta pour Aquaman, Giganta pour Wonder Woman, etc. Au total, pas moins de 13 membres dans la série animée. Dans les comics, la série Justice reprend le concept avec une attaque coordonnée de la Légion sur les héros. Mais il faut attendre la période DC Rebirth pour voir une équipe reprendre le nom dans la continuité. Lex Luthor forme une équipe de supervilains choisis afin d’invoquer Perpetua. Ils infligent plusieurs défaites cuisantes aux héros, notamment à Batman. Avant cela, Lex Luthor mène plusieurs groupes qui se veulent des antithèse de la Ligue de Justice. L’Injustice gang est créé lorsque Superman, Batman, Wonder Woman, le Martian Manhunter, Green Lantern et Flash forment la JLA dans les années 90. Lex Luthor veut en effet former un contre-pouvoir à l’équipe de son ennemi juré. Lorsqu’en 2006, Batman, Wonder Woman et Superman forme une Ligue encore plus importante, Lex Luthor n’est pas en reste et rassemble une Injustice League avec une douzaine d’autres supervilains.

 

 

Le Syndicat du Crime d’Amérique

(image © DC Comics)

Vous connaissez le principe des univers miroirs ? Le plus connu est celui de Star Trek, une dimension où la Fédération devient l’Empire, Kirk un conquérant assoiffé de sang et Spock… un barbu. Dans le monde du Syndicat du Crime d’Amérique, les héros de la Justice League sont les pires criminels. Ultraman, Super Woman, Owlman et leurs complices font régner la terreur sur une Terre dont le dernier héros est Lex Luthor. Cet univers est détruit lors de Crisis on Infinite Earths, mais l’idée reste. Dans JLA: Earth 2 de Grant Morrison, nous découvrons un monde antimatière contenant une autre version encore plus dépravée du Syndicat du Crime. Dans cet univers, le Syndicat a pris le contrôle de la planète entière. Même la Ligue de Justice ne peut pas les vaincre. En effet, dans ce monde, il est écrit que les supervilains l’emportent ! Une dernière version du Syndicat arrive sur la Terre DC dans Forever Evil et prend la direction de la majeure partie des supervilains !

 

 

L’Escadron Anti-Superman

Superman Revenge Squad
(image © DC Comics)

Superman est l’un des héros les plus puissants de l’univers DC. Imaginez alors le pouvoir d’une équipe de supervilains constituée de ses plus grands ennemis ! La Superman Revenge Squad des années 90, traduit par Escadron Anti-Superman, était plutôt banale et s’est séparée assez rapidement. En revanche, lors de DC Rebirth, une nouvelle version a vu le jour. C’est le Cyborg Superman qui est ici à la manœuvre. Il recrute plusieurs supervilains liés à Superman. Blanque, l’un des 1ers ennemis de Superman dans cet univers. Mongul, le tyran cosmique. Metallo, le cyborg au cœur de kryptonite. Eradicator, une intelligence artificielle fanatiquement dévouée à la pureté de la race kryptonienne.  Et le Général Zod, un kryptonien bien plus préparé au combat et n’ayant pas les scrupules de Superman. Ils attaquent en outre un Superman affaibli. Fort heureusement pour Kal-El, les superhéros qu’il a inspiré interviennent, avec à leur tête un Lex Luthor passé du côté des héros. L’Escadron Anti-Superman se dissout lorsque Zod utilise ses complices pour retrouver son armée dans la Zone Fantôme.

 

À LIRE AUSSI : De Terre-2 à Flashpoint : 15 UNIVERS PARALLÈLES que tout fan de DC se DOIT de connaitre !

(image © DC Comics)
Page suivante : Des équipes au service de Dieux et de Démons !




A propos JB 179 Articles
Lecteur de comics depuis 30 ans, pinailleur Marvel, râleur DC et nostalgique des séries Valiant des années 90.