Les 10 superhéros Marvel les plus RIDICULES que seuls les fans peuvent connaître !

superhéros marvel ridicules
(image © Marvel Comics)

Tous les superhéros ne sont pas créés égaux. Tout le monde ne peut avoir le prestige d’un Spider-Man, la force d’un Hulk.Mais il y a ceux qui sont en bout de chaîne alimentaire. Des héros qui ne peuvent qu’espérer être aussi cools que Frog-Man. Aussi compétents que les Avengers des Grands Lacs. Aussi prestigieux que Forbush Man. Voici les 10 superhéros de Marvel Comics qui sont – intentionnellement – parmi les plus ridicules créations de l’éditeur.
■ par JB

 

Phone Ranger

Phone Ranger Kurt Busiek
(image © Marvel Comics)

Un vaisseau spatial venu du Microvers, un univers subatomique, traverse une anomalie. Le navire et son équipage se retrouve alors bloqué dans un téléphone. En tentant d’envoyer un signal de détresse, les occupants de navire déclenche la colère du propriétaire qui croit à une plaisanterie. Il brise alors l’appareil. En venant réparer le téléphone, AG Bell découvre la technologie du vaisseau. Ses connaissances techniques lui permettent d’intégrer ces mécaniques à un costume. Il devient alors le Phone Ranger, redoutable héros à l’armure en forme de téléphone. Ses débuts sont épiques. En effet, Kurt Busiek appelle tous les héros et vilains afin de préparer le numéro annuel de Marvel Age. Occupés par la 2de Guerre Secrète, ceux-ci lui raccrochent au nez ou cassent leurs téléphones. Devant tant de destruction, Phone Ranger intervient au moment d’une attaque de la Légion Fatale. Lui-même se trouve face au tueur Scourge. Il est sauvé d’un tir en pleine tête par la fibre optique de son casque. On retrouve le Phone Ranger bien plus tard dans la résistance contre la Loi de recensement des superhéros. Il rejoint cependant l’Initiative quand Captain America se rend aux autorités.

 

 

Spellcheck

Spellcheck Ted McKeever
(image © Marvel Comics)

Vous connaissez peut-être le Typographe, ce justicier avec un A peint sur son front, qui combat le crime armé de lettres ? On a trouvé pire ! Benjamin Pancake aime la langue anglaise. Beaucoup trop pour supporter les abus de langages, les contractions inappropriées et les doubles négations. Alors qu’il rumine sur la destruction systématique de la poésie de la langue, Benjamin Pancake tombe sur un affrontement entre Typeface et le gang Penny-Ant-E, adepte du langage SMS. Il voit là un signe du destin et propose au justicier de devenir son sidekick. Typeface repousse celui qu’il perçoit très rapidement comme un idiot. Pour autant, Benjamin Pancake persiste dans ce qu’il pense être sa destinée. Il se réinvente en Spellcheck, le correcteur orthographique. Son crédo ? Un grand pouvoir implique un grand vocabulaire. Bizarrement, son enthousiasme ne lui permet pas de rejoindre le panthéon des superhéros. Il ne parvient qu’à empêcher Typeface d’arrêter le gang. Excédé, le justicier assomme Spellcheck et le livre à Spider-Man.

 

LIRE AUSSI : 12 scènes érotiques ET polémiques dans des comics à ne pas mettre entre toutes les mains !

comics erotiques marvel dc
(image © Marvel Comics)
Page suivante : Un comédien pas très fin limier et l'homme qu'il faut pour nettoyer la ville !




A propos JB 145 Articles
Lecteur de comics depuis 30 ans, pinailleur Marvel, râleur DC et nostalgique des séries Valiant des années 90.