Wonder Woman : les 10 transformations les plus DINGUES de l’Amazone de DC Comics !

transformations Wonder Woman
(image © DC Comics)

En 2021, la belle Wonder Woman fêtera ses 80 ans d’existence. Durant toutes ces années, l’Amazone de DC Comics a subi de nombreux changements et des transformations étranges et surprenantes. Technologie ou magie, voici 10 de ses métamorphoses les plus incroyables !
■ par JB

 

La Wonder Woman géante

Wonder Woman géante
(image © DC Comics)

Wonder Woman n°136 propose l’une des invasions extraterrestre les plus bizarres. Comment neutraliser l’héroïne Wonder Woman, seule obstacle à leurs plans ? Rendons-la gigantesque ! Et effectivement, Wonder Woman ne maîtrise plus sa force et commence à grandir démesurément. Sa voix devient assourdissante, sa faim et sa soif sont presque inextinguibles. Par sa simple présence, elle déclenche des tremblements de terre et menace de détruire des villes. Diana est prête à se sacrifier. Elle supplie Steve Trevor d’ordonner à l’armée d’ouvrir le feu. Cependant, elle est déjà devenue trop puissante pour être blessée par des armes conventionnelles. En désespoir de cause, elle s’attache à une fusée en partance pour l’espace. Et c’est par un hasard total que cette fusée se dirige vers la flotte extraterrestre, qu’elle détruit. Wonder Woman retrouve sa taille normale et revient sur Terre.

 

 

La Wonder Woman miniature

Wonder Woman miniature
(image © DC Comics)

Après le gigantisme, Wonder Woman est miniaturisée ! Dans Wonder Woman n°210, la scientifique Mary Deane a découvert le moyen de réduire la taille des bactéries afin de les rendre inoffensives pour les humains. Cependant, son fiancé Roy a d’autres idées : employer la formule contre des armées ennemies ! Alertée, Wonder Woman veut s’assurer du bon emploi de cette invention. Dès son arrivée, Roy l’asperge avec la formule. Wonder Woman se retrouve perdue dans une jungle inattendue : la moquette ! Elle y affronte une mouche de la taille d’un dinosaure, qu’elle repousse grâce à un bouton tombée d’une veste. Wonder Woman parvient à accéder à l’antidote et neutralise Roy.

 

 

Miroir, mon beau miroir

Miroirs déformants
(image © DC Comics)

Steve Trevor est un goujat. Il a l’habitude d’ignorer Diana Prince et n’a d’yeux que pour son ange, Wonder Woman, ignorant qu’elles ne sont qu’une seule et même personne. Même lors d’un rendez-vous avec Diana Prince, il ne fait que parler de la superhéroïne ! Dans Wonder Woman n°211, Diana décide de lui donner une leçon. Lors d’une aventure avec la Ligue de Justice d’Amérique, ses équipiers et elles avaient été métamorphosés par des miroirs déformant. Cela lui donne une idée : elle emprunte aux Amazones des miroirs similaires, qui donnent à ses utilisateurs la capacité de changer de forme. Durant un rendez-vous avec Steve Trevor à la fête foraine, elle remplace les miroirs déformants par ces objets magiques et modifie son apparence. Morbidement obèse ou inhumainement allongée, elle humilie Steve Trevor. Ce qui ne l’empêche pas de neutraliser Angle Man lorsqu’il attaque la foire. Dernière punition de Steve Trevor : à l’issue de son rendez-vous catastrophique, il propose à Diana Prince de sortir avec lui mais la trouve au bras de Superman !

 

À LIRE AUSSI : 20 comics influencés par la culture BDSM !

comics bdsm bondage tenue
(image © DC Comics, Marvel Comics)

 

La suite ? Tout de suite !




A propos JB 121 Articles
Lecteur de comics depuis 30 ans, pinailleur Marvel, râleur DC et nostalgique des séries Valiant des années 90.