War of the Realms n°2 : deux persos historiques succombent tandis que la contre-offensive s’organise !

war of the realms softcover n°2
(image © Marvel Comics)

Le n°2 du softcover War of the Realms devait confirmer la très bonne impression laissé par le 1er opus. Jason Aaron organise la revanche des héros Marvel, mettant en avant Freyja, l’épouse d’Odin.
■ par Stéphane Le Troëdec

 

 

Malekith et son armée d’elfes noirs ont envahi Manhattan. Les superhéros Marvel, pris au dépourvus et désorganisés, n’ont pas réussi contrecarrer sa conquête de New York puis de la Terre. Ce n°2 de War of Realms s’ouvre donc sur une situation de crise extrême : les héros doivent réagir s’ils veulent renverser la situation ! Ils peuvent notamment compter sur l’aide de Dame Freyja, l’épouse d’Odin pour organiser la contre-offensive

 

war of the realms softcover n°2
(image © Marvel Comics)

 

Le moment où l’action bascule…

Les héros Marvel viennent de prendre une grosse claque et organisent le « match retour » de la Guerre des Royaumes. Voilà comment d’une phrase on peut résumer ce n°2 du softcover War of the Realms. Les épisodes n°3 et 4 de la saga principale sont le moment de bascule : les Avengers et les grosses pointures de l’Univers Marvel essuient une lourde défaite avant de commencer à sortir la tête de l’eau. War of the Realms n°2 se situe donc dans un entredeux narratif et doit notamment impulser un rebond vers la conclusion. Ce qui ne l’empêche pas de réserver de funestes surprises…

 

war of the realms softcover n°2
(image © Marvel Comics)

 

L’hécatombe continue

OK, les épisodes 3 et 4 de War of the Realms sont des épisodes un peu plus optimistes, où les héros Marvel commencent à déployer toute leur puissance. Mais cela n’empêche pas Jason Aaron de continuer à éliminer quelques pointures ! Dans le numéro précédent, un personnage se retrouvait décapité. Pas forcément une « pointure » mais tout de même, ça faisait son petit effet. Ici, Jason Aaron semble poursuivre dans cette voie en anéantissant un duo de personnages « historiques », dans tous les sens du terme. C’est une habitude depuis longtemps que tout event Marvel doit comporter au moins une mort d’importance. Et Jason Aaron ne semble pas se faire beaucoup prier pour poursuivre cette tradition.

 

war of the realms softcover n°2
(image © Marvel Comics)

 

War of the Realms : pour les lecteurs assidus ou pas

War of the Realms parvient à fonctionner sur 2 tableaux. D’un côté, l’event récompense les lecteurs assidus du Thor-verse, que Jason Aaron scénarise depuis quelques années. War of the Realms peut se lire comme la conclusion de son travail. Et les lecteurs assidus éprouveront un réel plaisir à lire comment tout fonctionne bien. On devine que l’après-War of the Realms va bouleverser tout un pan de l’univers Marvel, et la place que certains personnages vont occuper. Bref, la fidélité des lecteurs est récompensée. De l’autre, War of the Realms peut aussi parfaitement se lire comme un event « pop corn », sans prise de tête pour le lecteur occasionnel. Il réserve son lot d’action, de combats, de moments bigger than life.

 

war of the realms softcover n°2
(image © Marvel Comics)

 

Dame Freyja en vedette ?

Côté action, War of the Realms profite que les héros se soient divisés en équipe. Daredevil prend doucement un peu plus d’importance, maintenant qu’il a pris la place (temporairement, on imagine) d’Heimdall. Captain America, Spider-Man, Wolverine et cie partent à la recherche de Thor. Leur voyage est l’occasion de combats épiques contre les géants de glace : voir les superhéros charger à dos de chevaux asgardiens ailés, ça a de l’allure ! Surtout que Russel Dauterman s’y entend pour les scènes d’action. Le softcover n°2 de War of the Realms met l’accent sur Dame Freyja, qui se retrouve au cœur d’un combat stratégiquement important. Elle prend une dimension intéressante en organisant la contre-offensive. L’épisode Strike Force : The Dark Elf Realm parvient à apporter un peu de finesse dans un ensemble globalement très porté sur l’action. Dame Freyja recrute une équipe improbable composée de Miss Hulk, de Blade, de Ghost Rider et du Punisher. À noter un dialogue savoureux entre Frank Castle et Freyja.

 

war of the realms softcover n°2
(image © Marvel Comics)

 

Journey into Mystery, toujours aussi rafraichissant

Pour finir, un mot sur l’épisode n°4 de la série War of the Realms : Journey into Mystery. OK, il s’agit d’une série bouche-trou, mais il serait dommage de passer à côté. Balder, Miles Morales, Kate Bishop, Death Locket, Wonder Man et Sebastian Druid veillent toujours sur le bébé de Dame Freyja. L’occasion pour les McElroys d’écrire un épisode délirant, où les héros arrivent à une convention de vilains de bas étage ! C’est fun, c’est drôle, et c’est un contrepoids au sérieux épique du reste du softcover. Pas indispensable mais savoureux, dans un softcover qui confirme son excellente tenue. On avait pas été aussi enthousiaste face à un event Marvel depuis longtemps. Rendez-vous en mars 2020 pour la conclusion de War of the Realms, qu’on espère aussi inspirée ! ■

war of the realms softcover n°2
(image © Marvel Comics)

War of the Realms n°2 est un comics publié chez Panini Comics. Il contient : War of the Realms n°3 et 4, War of the Realms : Journey into Mystery n°4, War of the Realms : StrikeForce The Dark Elf Realm n°1, et War of the Realms : StrikeForce The Land of Giants n°1.




A propos Stéphane Le Troëdec 442 Articles
Stéphane Le Troëdec est spécialiste des comics, traducteur et conférencier. En 2015, il s'occupe de la rubrique BD du Salon Littéraire. Puis en 2017, il rejoint l'équipe de Boojum, l'animal littéraire, dont il devient le responsable de la rubrique pop culture. Ses autres hobbys sont le cinéma fantastique et les jeux. Enfin, et c'est le plus important : son chiffre porte-bonheur est le cinq, sa couleur préférée le bleu, et il n’aime pas les chats.