Transformers vs The Terminator n°1 : Retour en 1984 pour un crossover opposant les 2 plus grandes licences de robots de la pop culture !

Transformers-vs-The-Terminator-1-Retour-en-1984-pour-un-crossover-opposant-les-deux-plus-grandes-licences-de-robots-de-la-pop-culture-Megatron-T800
© Dark Horse Comics & IDW Publishing.

Les crossovers se suivent et se ressemblent, celui-ci opposant les robots transformables d’Hasbro aux cyborgs venus du futur de James Cameron.
■ par Christophe Colin

 

Transformers-vs-The-Terminator-1-Retour-en-1984-pour-un-crossover-opposant-les-deux-plus-grandes-licences-de-robots-de-la-pop-culture-Transformers-T800
© Dark Horse Comics & IDW Publishing.

 

Des robots cachés venus du futur !

En 2029, la Terre est ravagée après la guerre opposant les Autobots aux Decepticons. Ces derniers ayant gagné, Skynet décide d’envoyer un T-800 dans le passé en 1984. Cette année est importante car c’est celle où les Transformers sont arrivés sur notre planète. Le T-800 arrive en cette année, enlève une jeune serveuse maladroite nommée Sarah Connor et localise les Decepticons. 1984 est une année importante pour la pop culture car c’est celle où le monde a découvert pour la 1re fois 2 de ses plus grandes licences consacrées aux robots, les Transformers et les Terminator. Il n’est pas étonnant qu’elles se rencontrent un jour et c’est aujourd’hui chose faite grâce à Dark Horse et IDW.

 

© Dark Horse Comics & IDW Publishing.

 

À LIRE AUSSI : 5 bonnes raisons de lire Terminator : Sector War !

(image © Dark Horse)

 

I’ll be back again and again …

Heureusement, il n’est pas nécessaire de connaître toutes les générations de Transformers et de Terminator sur le bout des doigts pour apprécier Transformers vs The Terminator n°1 car quelques fondamentaux suffisent comme la connaissance du 1er film de James Cameron et des membres importants des Autobots et des Decepticons. Il n’y a pas de surprise réelle à part le fait que Skynet soit l’antagoniste des Decepticons dans cette autre guerre opposant les humains aux machines. Sur un scénario tout ce qu’il y a de plus classique, il est intriguant de trouver quelques différences ici avec ces 2 franchises initiales concoctées par les 3 scénaristes d’IDW spécialistes de la pop culture, John Barber, David Mariotte et Tom Waltz. Par exemple, c’est Skynet et pas John Connor qui envoie le T-800 dans le passé pour sauver l’humanité. De même, quand le T-800 trouve Sarah Connor, il l’emmène avec lui dans sa quête des Cybertroniens, ce qui n’a aucun intérêt pour sa mission principale.

 

Transformers-vs-The-Terminator-1-Retour-en-1984-pour-un-crossover-opposant-les-deux-plus-grandes-licences-de-robots-de-la-pop-culture-Sarah-Connor-T800
© Dark Horse Comics & IDW Publishing.

To be continued…

Aux dessins, Alex Milne décrit des Transformers et des Terminators réalistes. Il est amusant de voir des versions rajeunies des acteurs Arnold Schwarzenegger et Linda Hamilton. Bien qu’il soit obligé de respecter une charge graphique fidèle aux Transformers et à Terminator, il réussit à donner à ses personnages une personnalité qui leur est propre. Premier numéro d’une mini-série en 4 parties, Transformers vs The Terminator débute par une bonne introduction mettant en scène un casting finalement assez restreint. Il y a très peu d’Autobots et de Decepticons présents car on y trouve de trop rares apparitions de Megatron, d’Optimus Prime, de Starscream et des Insecticons. Il en est de même pour les Terminators, seuls Skynet, quelques robots, le T-800 et Sarah Connor étant de la partie. ■

Transformers-vs-The-Terminator-1-Retour-en-1984-pour-un-crossover-opposant-les-deux-plus-grandes-licences-de-robots-de-la-pop-culture-Optimus-Prime-T800
© Dark Horse Comics & IDW Publishing.

Transformers vs The Terminator #01 est un comics publié par Dark Horse Comics et IDW Publishing.

 

À LIRE AUSSI : Les adaptations de Terminator en comics !




A propos Christophe Colin 76 Articles
Christophe Colin lit des comics en VF et en VO depuis une petite trentaine d'années. Il est fan de science-fiction et en particulier des univers alternatifs (What If, Elseworlds) et de Doctor Who. Il a fait partie du site France-Comics pendant 12 ans et s'est spécialisé dans les personnages de comics méconnus comme l'homme tigre sans bras ou Grotesk. Il écrit des chroniques sur les comics pour le fanzine Présences d'Esprits, spécialiste de fantasy, de fantastique, de science fiction et d'imaginaire sous toutes ses formes. Il crée et anime des conférences sur les comics et la pop culture dans les conventions et festivals de bandes dessinées.