Super Sons tome 3 : vers une ambiance plus sombre ? [avis]

(image © DC Comics)

Les Super Sons Robin et Superboy ont désormais l’approbation de leurs parents pour assurer leurs missions et aider les innocents. Batman et Superman ont même doté leurs fils d’une base secrète et décident de leur laisser un peu d’indépendance. Dans ce 3e volume, Peter J. Tomasi décide de passer aux choses sérieuses et de confronter les 2 garçons à un danger mortel !
■ par Sonia Smith

 

Alors que Bruce Wayne lit tranquillement dans son manoir, il est la proie d’une agression par un personnage arborant le costume de Batman. Il s’agit d’un Tim Drake d’un futur alternatif qui a pour mission d’éliminer Superboy. Comment empêcher que Jonathan Kent subisse un destin funeste ?

 

(image © DC Comics)

 

Un univers plus sombre

Les 2 volumes précédents voyaient Robin et Superboy virevolter avec humour dans des aventures certes dangereuses mais loin d’être insurmontables. Dans ce tome 3, Peter J. Tomasi confronte les 2 amis à un terrible ennemi bien décidé à exterminer l’un d’entre eux. Super Sons prend ici une tournure bien plus sombre en montrant les dissensions existant entre les membres de l’équipe des Teen Titans ou en évoquant les dangers que représentent les pouvoirs de Jon. Peter J. Tomasi explore en profondeur les interactions entre les personnages, leur donnant davantage d’épaisseur. Ce tome 3 de Super Sons fait non seulement progresser la psychologie et la relation existant entre Damian et Jon mais a des répercussions sur l’ensemble de l’équipe des Titans qui semble bien moins soudée qu’auparavant. Damian est beaucoup moins cynique et montre un aspect plus sensible tandis que Jon reste égal à lui-même. Avec ce 3e volume, le récit prend plus d’ampleur et évite de voir les 2 amis tourner en rond face à des méchants de 2nde zone.

 

(image © DC Comics)

 

Super Sons : bienvenue dans le multivers !

A l’instar de ses collègues scénaristes chez DC, Peter J. Tomasi recourt aux dimensions parallèles et aux futurs alternatifs dans un scénario rappelant celui d’un Terminator. Voir un Tim Drake d’un futur hypothétique venu pour tuer Jon n’est pas forcément original mais le traitement du récit est bien mené et permet de mettre en valeur non seulement les Teen Titans mais aussi des membres d’une Justice League venus d’un monde alternatif. Si, là encore, ce genre de rencontre n’a rien de rare dans l’univers DC, elle est bien maîtrisée par Peter J. Tomasi qui en profite pour briser au passage la bonne entente des Titans ce qui aura sans nul doute des répercussions dans un avenir proche. Un autre point fort du titre est le personnage de Tim Drake dont les motivations sont complexes et dont la personnalité est finalement plutôt attachante malgré la terrible tâche dont il s’est lui-même chargé. P. J. Tomasi oppose ses Supers Sons à un ennemi qui n’est pas un vilain, Drake cherchant à éviter le pire par un meurtre. La fin justifie-t-elle les moyens ? Éternelle question à laquelle Peter J. Tomasi tente d’apporter une réponse dans ce récit.

 

(image © DC Comics)

 

Un univers graphique réussi

Ce tome 3 de Super Sons n’échappe pas à la tendance actuelle qui est de voir se multiplier les dessinateurs sur un même titre. Pourtant, alors que sur d’autres titres, la succession des illustrateurs peut être un véritable calvaire, ce n’est pas le cas sur ce 3e tome de Super Sons. Les styles des uns et des autres, bien que dotés d’une personnalité propre, s’harmonisent relativement bien et restent dans la même tonalité sombre et dynamique. Jorge Jimenez confirme sa maitrise du sujet, son trait est parfaitement adapté à ces récits explosifs et, même s’ils sont un ton en dessous, les autres dessinateurs ne déméritent pas en offrant des scènes d’action plutôt réussies et mettant en valeur les personnalités contrastées des protagonistes. Loin de ronronner et de baisser en qualité, ce 3e tome de Super Sons donne au titre un nouveau ton, plus sombre qui permet de maintenir l’intérêt pour le récit de Peter J. Tomasi. Les fêlures apparues chez certains personnages font tout le sel de ce titre dynamique et addictif. ■

À LIRE AUSSI : Super Sons tome 1 : la relève est assurée chez DC !

À LIRE AUSSI : Super Sons tome 2 : les fils de Batman et Superman s’allient aux Teen Titans ! [avis]

(image © DC Comics, Urban Comics)




A propos Sonia Dollinger 13 Articles
Sonia est tombée amoureuse de Jean Grey à l'âge de six ans et lit des comics depuis bientôt quarante ans. Créatrice du blog Comics have the Power, elle participe également au collectif LesComics.fr et au podcast les GG Comics. Son gros problème est qu'elle ne sait pas choisir et qu'elle lit tous les titres qui lui passent sous la main en gardant une affection particulière pour tout ce qui touche aux X-Men.