[Rétro Comics] Marvel Two-in-One 2 : La Chose et Namor ensemble contre une parodie de Superman !

retro comics marvel two in one 2
(image © Marvel Comics)

Chaque semaine, remontez le temps à la découverte d’épisodes de comics délicieusement rétro ! Dans ce 1er article, coup de projecteur sur Marvel Two-In-One 1 où la Chose et l’Homme-Chose se castagnent ensemble mais aussi contre le surpuissant fils de l’Homme-Molécule.
■ par Stéphane Le Troëdec

 

Marvel Two-in-One 2
Scénario : Steve Gerber
Dessin : Gil Kane
Encrage : Joe Sinnott
Date de publication : mars 1974

 

Le comics Marvel Two-in-One repose sur un concept simple : à chaque épisode, La Chose des 4 Fantastiques s’associe à un autre personnage de l’écurie Marvel. La Chose est un héros populaire et un bon client : sa puissance physique promet des combats spectaculaires et son bagout assure des dialogues dynamiques. Touts les ingrédients sont donc réunis pour des aventures divertissantes. Dans Marvel Two-in-One 2, La Chose va croiser la route de Namor, Namorita mais surtout de Wundarr, un pastiche du Superman de DC Comics. Bref une série toujours aussi prometteuse après un 1er numéro de Marvel Two-in-One consacré à L’Homme-Chose et à l’Homme-Molécule.

 

Wundarr se crashe sur l’Hydrobase

retro comics marvel two in one 2
(image © Marvel Comics)

Cet épisode 2 de Marvel Two-in-One démarre sur l’Hydrobase, une île artificielle imaginée par le Dr Hydro pour ses expériences sur les Amphibiens. Plusieurs centaines d’entre eux avaient trouvé refuge à Atlantis, avant qu’ils ne reviennent sur l’Hydrobase, sous la houlette de Namor. Tout ceci est expliqué dans de vieux épisodes du Prince des Mers, inédits en France. Plus tard, la base servira aussi aux Avengers et deviendra l’île des Avengers, puis le QG de l’AIM version Roberto Da Costa. Quoiqu’il en soit, l’épisode s’ouvre sur Namorita, la cousine de Namor, qui fait assiste à la chute de Wundarr. L’occasion pour Gil Kane, le dessinateur, de se concentrer sur la très charmante héroïne. Compatissante, Namorita comprend vite que ce personnage est très étrange : Wundarr est doué d’une force herculéenne mais se comporte comme un jeune enfant. La communication est d’autant plus compliquée que les 2 héros ne parlent pas la même langue. Les dialogues soulignent beaucoup cette situation. C’est d’autant plus marquant que généralement, dans ce genre de scène, tout le monde parle la même langue en quelques secondes (on appelle ça le « syndrome Pocahontas » ou le « syndrome Avatar », selon son degré de mauvaise foi). Et soudain Namor débarque avec sa garde atlantéenne et menace l’intrus. Apeuré, Wundarr s’enfuit. Namorita convint alors le Prince des Mers de partir à sa recherche.

 

 

Les origines de Wundarr : la parodie Marvel de Superman

retro comics marvel two in one 2
(image © Marvel Comics)

Faisons une petite pause. Qui est donc ce Wundarr ? Ce héros étonnant apparaît pour la 1re fois quelques mois plus tôt, en octobre 1973, dans un épisode du comics Fear, écrit par Steve Gerber, qui scénarise aussi cet épisode de Marvel Two-in-One, et le dessinateur Val Mayerik. Wundarr est sans aucune doute une parodie de Superman, jugez plutôt : sur une planète lointaine, Dakkam, le scientifique Hektu découvre que son monde va être bientôt anéanti par son soleil. Hektu et son épouse envoient leur fils, Wundarr, dans l’espace à bord d’une navette spatiale. Cette dernière échoue, évidemment, sur Terre, dans les marais de Floride plus exactement. Il manque même d’être découvert par un couple ersatz des Kent. Mais non, et Wundarr reste donc enfermé pendant une vingtaine d’années dans sa capsule tandis que son corps grandit. Wundarr est donc un enfant dans un corps d’adulte doté d’une puissance physique phénoménale. Ce qui explique l’incompréhension qu’il suscite chez la plupart des personnages qui croisent son chemin. Et justement c’est l’Homme-Chose, une autre création de Steve Gerber, qui le libère dans Fear 17. Je vous invite à lire mon article sur Marvel Two-in-One 1 pour y lire les origines de L’Homme-Chose. Bref : ce dernier finit par repousser Wundarr qui se retrouve donc lâché dans la nature, seul. À noter qu’à l’époque, en 1973, cette parodie de Superman n’est pas du tout du goût des responsables de DC Comics qui écrivent carrément à Marvel Comics pour se plaindre.

 

 

Baston spectaculaire à Time Square entre la Chose et Wundarr

retro comics marvel two in one 2
(image © Marvel Comics)

Changement de décor, nous voici à New York. La Chose et la Torche Humaine des 4 Fantastiques sortent d’une séance de cinéma, La Main de fer (Five Fingers of Death), un film d’arts martiaux. La Torche rentre chez elle et Ben Grimm en profite pour se promener dans Times Square. Et c’est précisément ici que s’écrase Wundarr. Le combat est inéluctable, affrontement au cours duquel, clin d’œil, Wundarr se saisit d’une voiture dans une pose qui n’est pas sans rappeler la couverture d’Action Comics 1. Les 2 héros s’envoient des voitures, des portions de bâtiments et autres coups de poings spectaculaires. Normal, vu le gabarit des lutteurs. Et quand La Chose pense avoir mis K.O. Wundarr, déboulent Namor et Namorita qui calment Ben Grimm et lui expliquent qu’il n’y a rien à craindre de ce singulier personnage. (suite de l’article page suivante)

 

LIRE AUSSI : X-Men : 13 supervilains OUBLIÉS et MONSTRUEUX des comics Marvel… dignes d’un film d’horreur !

X-men vilains oubliés monstrueux
(image © Marvel Comics)

 

La suite ? Tout de suite !




A propos Stéphane Le Troëdec 539 Articles
Stéphane Le Troëdec est spécialiste des comics, traducteur et conférencier. En 2015, il s'occupe de la rubrique BD du Salon Littéraire. Ses autres hobbys sont le cinéma fantastique et les jeux. Enfin, et c'est le plus important : son chiffre porte-bonheur est le cinq, sa couleur préférée le bleu, et il n’aime pas les chats.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*