Les Monstres attaquent ! : Marvel lâche ses grosses bestioles ! [avis]

(image © Marvel Comics)

Dans Les Monstres attaquent ! – Le Cheminement, Cullen Bunn s’amuse avec les grands monstres Marvel le temps d’une agréable série B très typée kaijū eiga. Avec en arrière-plan, l’ombre du King, Jack Kirby.
■ par Stéphane Le Troëdec

 

(image © Marvel Comics)

 

Dans le 1er tome de la saga Les Monstres Attaquent, la Terre a été sauvée d’une invasion des Leviathons, de grands monstres extraterrestres. En effet, le jeune Kei Kawade alias « Kid Kaiju » s’est découvert un pouvoir étonnant : ce qu’il dessine se matérialise dans notre réalité ! Et évidemment quand on est un petit garçon, qu’est-ce qu’on adore dessiner ? Des robots et des monstres géants (mais gentils) ! Chaperonné par Elsa Bloodstone, Kei a invoqué Aegis, Slizzik, Scragg, Hi-Vo et Mekara, d’immenses créatures qui lui ont permis de repousser l’invasion des géants extraterrestres. Dans la suite, Les Monstres Attaquent – Le Cheminement, Kei, ses parents et ses gigantesques amis ont trouvé refuge sur l’Île terraformée de Mu. Régulièrement, un agent de liaison du gouvernement fait appel à Kei pour contrecarrer certaines menaces nécessitant les « talents » particuliers de Kei et ses grands monstres. Ces « missions » ne sont évidemment pas du gout de ses parents. Mais un autre danger menace Kei puisqu’une mystérieuse organisation secrète criminelle aimerait bien profiter du don du jeune garçon…

 

(image © Marvel Comics)

 

Passer du blockbuster à l’honnête kaijū eiga ou au sentai

Avec Les Monstres Attaquent – Le Cheminement, le scénariste Cullen Bunn poursuit les aventures du jeune Kei et de ses potes, les monstres. Mais il y a comme un changement d’échelle. On réduit la voilure. Avec Les Monstres attaquent nous étions dans le blockbuster : d’énormes monstres saccageaient des villes sous les coups de crayon de grands artistes de chez Marvel. Dans Les Monstres Attaquent – Le Cheminement, les dessinateurs moins bankable et les intrigues sont plus modestes. On revient vers des idées beaucoup plus classiques avec une équipe, un QG, et la menace de la semaine à affronter, le plus souvent loin de toute habitation. Cela ne semble pourtant jamais entamer l’enthousiasme de Cullen Bunn ni du dessinateur David Baldeón. À travers les pages de ce comics, on sent bien que ces deux-là s’amusent avec leurs jouets, comme moi quand j’étais môme et je m’amusais avec mes figurines de Transformers. Autre élément notable, Cullen Bunn colle au cahier des charges des kaijū eiga et des productions nippones type sentai, avec agglomération des monstres pour former une entité plus grande encore. Bref, il ne faut pas chercher quoique ce soit d’autre dans Les Monstres Attaquent – Le Cheminement : on est là pour s’amuser avec de grosses bébêtes. Et ça le fait plutôt bien.

 

(image © Marvel Comics)

 

Les gros monstres de l’univers Marvel au casting

Dans Les Monstres Attaquent – Le Cheminement, il y a donc pas mal de combats entre gros monstres. Peut-être moins spectaculaires, on l’a dit, mais le casting est intéressant et sensé. Mettons de côté la « grosse organisation mystérieuse » pour ne pas spoiler, et intéressons-nous au reste du casting. Il y a des créatures qui font cheap comme les abeilles géantes ou un ersatz de Cthulhu plutôt rigolo. On reste dans l’esprit B, dans le clin d’œil complice. Mais Cullen Bunn invoque aussi des bestioles qui font sens, un bestiaire de grosses bêtes Marvel qu’on prend toujours plaisir à voir. Je pense notamment à Fin Fang Foom, Red Dinosaur ou bien les créatures de l’Homme-Taupe. Si bien qu’on enchaine les épisodes en se disant que, si ce n’est pas la lecture du siècle, on n’a pas l’impression qu’on se moque de nous.

 

(image © Marvel Comics)

 

L’ombre de Jack Kirby

Il y a un petit détail qui a attiré mon attention depuis le 1er tome de Les Monstres attaquent !. D’une certaine façon, les dessins de Kei Kawade prennent vie. Or, sur son carnet de croquis, on devine souvent des illustrations de Jack Kirby. Hommage au King ? Sans doute. D’autant que le casting des Monstres attaquent ! reprend de nombreuses créations de Jack Kirby : l’Homme-Taupe, Fin Fang Foom, Dum Dum Dugan (et une myriade de créatures dans le tome précédent). Il n’y a plus qu’un pas à faire pour imaginer « Kid Kaiju » en incarnation de l’artiste dans l’univers Marvel, une allégorie sur la puissance de l’imagination de Jack Kirby. Car son superpouvoir ne consistait-il pas à rendre « réelles » ses incroyables créations dans l’esprit des lecteurs ? ■

À LIRE AUSSI : Les 15 dragons les plus mythiques des comics !

(image © Marvel Comics, Panini Comics)

Les Monstres Attaquent – Le Cheminement est un comics publié en France chez Panini Comics.




A propos Stéphane Le Troëdec 280 Articles
Stéphane Le Troëdec est spécialiste des comics, traducteur et conférencier. En 2015, il s'occupe de la rubrique BD du Salon Littéraire. Puis en 2017, il rejoint l'équipe de Boojum, l'animal littéraire, dont il devient le responsable de la rubrique pop culture. Ses autres hobbys sont le cinéma fantastique et les jeux. Enfin, et c'est le plus important : son chiffre porte-bonheur est le cinq, sa couleur préférée le bleu, et il n’aime pas les chats.