Le Lac de Feu : 5 raisons de lire ce comics que vous avez (peut-être) manqué

Avec Le Lac de Feu, les éditions EP publient un magnifique comics. Loin de se résumer à son concept de départ (des chevaliers contre des aliens), Le Lac de Feu utilise à merveille son contexte historique pour proposer une intrigue haletante, complète en 3 albums. Une des très bonnes surprises de 2018.
■ par Stéphane Le Troëdec

 

Ce comics, vous l’avez (peut-être) manqué parce qu’il n’est généralement pas rangé dans les rayons comics ! En effet, Le Lac de Feu profite d’une édition au grand format franco-belge. Et voici 5 raisons pour lesquelles vous avez eu tort de passer à côté…

 

 

1220. La Croisade albigeoise bat son plein quand un vaisseau extraterrestre se crashe dans les Pyrénées, libérant des monstres assoiffés de sang. Pendant ce temps, deux chevaliers, Thibaut de Champagne et Hugues de Blois traversent la France pour partir en Croisade. Leur voyage les conduit à Castelnaudary où Monseigneur Montfort mène le siège de la ville. Montfort leur ordonne alors d’accompagner un prêtre et un détachement de soldats à Montaillou, un village des Pyrénées. En effet, on signale plusieurs évènements troublants, peut-être l’œuvre d’hérétiques…

 

Le pitch étonnant et audacieux du Lac de Feu

Vous connaissez le film Cowboys et envahisseurs ? Le concept général du Lac de Feu est sensiblement le même : le croisement de 2 genres très différents. Le Lac de Feu, c’est donc « chevaliers et extraterrestres ». Et à la réflexion, pourquoi pas ? Il y a là un choc des genres enthousiasmants, que les auteurs, Nathan Fairbairn et Matt Smith n’évitent jamais. Vous rêvez déjà de combats entre des hommes en armure épée à la main contre des aliens sauvages et bavants ? Vous allez être servi ! Mais Le Lac de Feu, c’est même plus que ça.

 

 

Le contexte historique mis en valeur

Très intelligemment, Fairbairn ne se contente pas de jeter de pauvres Croisés dans les griffes des aliens. Non, il prend le temps d’introduire des personnages travaillés. Ainsi, tout le 1er tome du Lac de Feu consiste à nous présenter les héros de l’histoire. Et, il met en valeur le contexte historique bien particulier des Croisades. Thibaut de Champagne et Hugues de Blois font ainsi rapidement la connaissance de Frère Arnaud, un prêtre peu scrupuleux qui voie des hérétiques partout (même quand il n’y en a pas). Ils rencontrent Bernadette, une jeune femme cathare rapidement soupçonnée par Arnaud d’être à l’origine du mal qui ronge le petit village de Montaillou. Enfin, parmi les personnages haut en couleur, il y a Mondragon, un vieux chevalier à la foi et à la lame usées.

 

 

Les scènes d’action haletantes et variées

Dans Le Lac de Feu, le contexte historique est particulièrement soigné mais cela n’empêche pas pour autant d’assister à de superbes scènes d’action. Car à cause de l’irruption des aliens, l’enquête des croisés se transforme rapidement en carnage. Évidemment, les chevaliers ne sont pas du tout préparés ni équipés pour affronter ces extraterrestres agressifs. Les auteurs écrivent de jolies scènes pleine d’action, de suspense et de violence. Combat dans la forêt, siège du village de Montaillou ou exploration du vaisseau spatial écrasé dans les Pyrénées… Fairbairn et Smith parviennent à varier les scènes d’action avec bonheur.

 

 

Les dessins de Matt Smith

Le style clair de Matt Smith convient parfaitement au Lac de Feu. Pourtant, il n’a pas la partie facile dans le premier tome, essentiellement consacré à des dialogues. Mais le dessinateur travaille ses planches de façon très dynamique et très lisible. Jamais le lecteur n’est perdu, jamais on ne se demande ce qu’il se passe. On l’a vu, les personnages ont une place importante dans le Lac de Feu. Matt Smith leur donne à chacun un design précis, une posture et une démarche différentes. Tout ce travail trouve son apogée dans le tome 3, quand les chevaliers partent explorer le vaisseau alien. Comme dans les meilleurs films de la saga Alien, on tremble pour ces personnages auxquels on s’est attachés.

 

 

Le grand format et le découpage en 3 albums

Les éditions EP ont eu l’excellente idée de publier Le Lac de Feu au format franco-belge. Du coup, ça ne saute pas immédiatement aux yeux qu’il s’agit d’un comics, mais ce n’est pas grave. Car le grand format met parfaitement en valeur le style de Matt Smith. Les planches, plus grandes que celles de la VO, renforcent le côté épique de l’histoire. Mieux encore : découper les 5 épisodes VO en 3 albums est une excellente idée. Cette distribution permet de souligner les 3 temps forts de l’histoire de Matt Smith : l’introduction, le siège de Montaillou, et enfin l’exploration des ruines du vaisseau extraterrestre. ■

 

Le Lac de Feu est un comics en 3 tomes écrit par Nathan Fairbairn et dessiné Matt Smith. Cet album est publié en France par les éditions Paquet au prix de 14,00 €. Les épisodes originaux sont parus aux USA chez Image Comics.




A propos Stéphane Le Troëdec 83 Articles
Stéphane Le Troëdec est spécialiste des comics, traducteur et conférencier. En 2015, il s'occupe de la rubrique BD du Salon Littéraire. Puis en 2017, il rejoint l'équipe de Boojum, l'animal littéraire, dont il devient le responsable de la rubrique pop culture. Ses autres hobbys sont le cinéma fantastique et les jeux. Enfin, et c'est le plus important : son chiffre porte-bonheur est le cinq, sa couleur préférée le bleu, et il n’aime pas les chats.