Kevin Feige, l’atout majeur de Marvel Studios

Kevin Feige, l’atout majeur de Marvel Studios

Dix ans qu’il est à la tête de Marvel Studios. Kevin Feige a construit un empire en imposant sa vision du cinéma et du blockbuster à Hollywood. Son secret ? Sa recette du succès et son amour sincère pour les super-héros Marvel. Focus sur l’homme serein de Marvel.
■ Par Stéphane Le Troëdec

 

« Quel film Marvel va finir par tout foutre en l’air ? ». Kevin Feige aime raconter aux journalistes qu’il se pose tous les jours cette question. Stratégie de communication ? Le patron du studio Marvel cultive l’image d’un capitaine de navire perpétuellement en proie au doute.

 

Kevin Feige l'atout majuer de Marvel Studios
Kevin Feige en promo à la San Diego Comic Con de 2017 pour la sortie de Thor : Ragnarok (photo : Gage Skidmore)

 

Kevin Feige, patron serein d’un véritable empire

Les Gardiens de la Galaxie ont rencontré un succès totalement inattendu. Black Panther vient de dépasser Titanic au box-office après avoir dynamité toutes les prévisions, même les plus optimistes, du studio Marvel. Le succès du film de Ryan Coogler est comparable au Titanic de James Cameron. Mieux : il renforce la popularité du studio Marvel. On parle d’une vingtaine de films en préparation à la suite d’Avengers 4. Kevin Feige peut donc dormir tranquille. Son bilan en ferait baver plus d’un : 10 ans, 18 films et plus de 15 milliards de recettes dans le monde. Alors certes, le premier échec finira forcément par arriver un jour ou l’autre. Mais plus le temps passe et plus son impact sera anecdotique, financièrement parlant. Kevin Feige est maintenant à la tête d’un empire vaste, renforcé par de nombreuses licences populaires et un joli matelas. De quoi voir l’avenir l’esprit serein : Marvel Studios est devenu un « forteresse » puissante et solide.

 

Homme de l’ombre

Lors de ses interviews, Kevin Feige aime à se présenter comme le VRP cool, souriant et casquette vissée sur le crâne. Mais Kevin Feige intervient sur tous les projets du studio, chef d’orchestre de l’ombre. Il a su conserver ses stars et renouveler l’intérêt et la curiosité du public. Les clés du succès sont variées. La forteresse Marvel impose son identité avec un cahier des charges précis : structure dramatique, éclairage, colorimétrie, chorégraphie de l’action, découpage visuel, choix des focales… Kevin Feige réunit des réalisateurs différents qui doivent suivre une charte, une recette, sa vision du cinéma populaire en quelque sorte. L’équipe de Wolfcrow la chaîne Youtube rentre dans le détail dans la vidéo ci-dessous :

 

Kevin Feige est né en 1973, en pleine période de bouleversement à Hollywood. Ce sont les films de cette période qui ont nourri la culture cinématographique du jeune Kevin Feige : Superman, Indiana Jones, Star Wars, etc. Au cinéma dit « classique », Kevin Feige préfère probablement le bigger and louder. Lui et Marvel Studios ont trouvé semble-t-il une recette miracle qui transforme le moindre personnage en méga-carton. Hollywood n’a peut-être pas fini de trembler.




A propos Stéphane Le Troëdec 309 Articles
Stéphane Le Troëdec est spécialiste des comics, traducteur et conférencier. En 2015, il s'occupe de la rubrique BD du Salon Littéraire. Puis en 2017, il rejoint l'équipe de Boojum, l'animal littéraire, dont il devient le responsable de la rubrique pop culture. Ses autres hobbys sont le cinéma fantastique et les jeux. Enfin, et c'est le plus important : son chiffre porte-bonheur est le cinq, sa couleur préférée le bleu, et il n’aime pas les chats.