Après Avengers 4 : quelles conséquences pour l’Univers Marvel ?

Après Avengers 4, quelles conséquences pour l'Univers Marvel

Pour Avengers 4, Kevin Feige, le grand patron de Marvel Studios, a annoncé du jamais vu pour un film de super-héros. De quoi parlait-il ? De quelque chose qu’on ne voit pas si souvent dans les comics : d’une « FIN ». D’accord, mais nous, on a compté 4 fins potentielles, Kevin…
■ Par Stéphane Le Troëdec

 

La fin de l’histoire

Depuis 10 ans, les scènes post-génériques préparent le public à l’arrivée de Thanos. Depuis 10 ans, les fans s’interrogent sur les Pierres d’infinité. On peut dire que Marvel Studios a su attiser la curiosité du public. Thanos, c’est le méchant qui attend son heure dans l’ombre. Alors, maintenant, Marvel Studios doit apporter des réponses ! Et on ne parle pas des sous-intrigues laissées en suspens : comment va évoluer la relation entre Bruce Banner et Black Widow ? Que devient Nick Fury ?

 

L'après Avengers 4, quelles conséquences pour l'univers Marvel ?

 

La fin des contrats

Après Avengers 4, pas moins de 7 acteurs majeurs de l’Univers Cinématographique Marvel (MCU) vont arriver au terme de leur contrat avec Marvel Studios. C’est-à-dire autant de candidats susceptibles de mourir. Joe Russo, un des réalisateurs d’Avengers : Infinity War prévient : « Ce n’est pas parce que des personnages sont encore vivants aujourd’hui qu’ils ne mourront jamais. On est au milieu de l’histoire ». Selon toute vraisemblance, Robert Downey Jr. (Iron Man), Chris Evans (Captain America) et Chris Hemsworth (Thor) sont en tête des super-héros sur le point de disparaître.

 

Après Avengers 4 quelles conséquences pour l'univers Marvel

 

La fin d’une époque

Kevin Feige a clairement expliqué qu’il y a deux périodes différentes : l’avant et l’après Avengers 4 ! Le film ne marque pas uniquement la fin de la phase 3, mais de toute une époque. Le succès d’un film comme Black Panther a démontré le potentiel des personnages Marvel, même secondaires. Marvel Studios peut apparemment puiser dans une réserve quasi infinie de super-héros sans devoir forcément se reposer sur ses personnages fondateurs. Y aura-t-il un Captain America 4 ou un Iron Man 4 ? Rien n’est moins sûr ! Le studio peut maintenant se permettre de casser le moule.

 

L'après Avengers 4 quelles conséquences pour l'univers Marvel

 

La fin d’un line up

En novembre 2017, Disney rachète la 21st Century Fox. De quoi renforcer sa position de roi du box-office. Car en achetant la Fox, Disney devient propriétaire de toutes les licences à succès Marvel. On peut rêver de superproductions mettant en scène les super-héros historiques de l’éditeur. Théoriquement, les Avengers, les X-Men, Deadpool et les Quatre Fantastiques peuvent maintenant cohabiter dans un seul et même film. Les fans de comics peuvent rêver d’adaptations plus fidèles de sagas cosmiques comme les Guerre secrètes, par exemple. Le revers de la médaille ? C’est certainement la fin de films plus violents comme Logan ou Deadpool.

 

Et après ?

Toutes ces fins sont aussi synonymes de nouveau départ. Chez Marvel, tous les voyants sont au vert et Kevin Feige a annoncé pas moins de 20 films en cours de préparation par le studio. On en connait déjà deux : Spider-Man : Homecoming 2 et Les Gardiens de la Galaxie 3 (sans oublier Captain Marvel en cours de production et prévu pour 2019). On peut déjà imaginer qu’une nouvelle équipe d’Avengers va voir le jour après Infinity War. Et le studio peut maintenant piocher dans son immense catalogue de super-héros pour imposer au box-office ses personnages moins connus. À moins que Marvel ne mise sur un reboot pour relancer ses films avec de nouveaux acteurs (peu probable).




A propos Stéphane Le Troëdec 270 Articles
Stéphane Le Troëdec est spécialiste des comics, traducteur et conférencier. En 2015, il s'occupe de la rubrique BD du Salon Littéraire. Puis en 2017, il rejoint l'équipe de Boojum, l'animal littéraire, dont il devient le responsable de la rubrique pop culture. Ses autres hobbys sont le cinéma fantastique et les jeux. Enfin, et c'est le plus important : son chiffre porte-bonheur est le cinq, sa couleur préférée le bleu, et il n’aime pas les chats.