Joker : Joaquin Phoenix, monstrueux dans un film étonnant et politique [avis]

Joker joaquin phoenix
(image © Warner Bros Pictures)

Joker surprend par la virtuosité de l’interprétation de Joaquin Phoenix, qui délivre l’une des ses meilleures prestations. Bien qu’éloignée de sa version de papier, cette nouvelle vision du Clown Prince du Crime n’en reste pas moins, dans le fond, fidèle au comics.
■ par Christophe Colin

 

Dans les années 1980, à Gotham City, Arthur Fleck est un comédien raté vivant seul chez sa mère. Après avoir été agressé dans les rues de la ville par des petits voyous, il bascule dans la folie pour devenir le Joker, un dangereux clown psychopathe

 

(image © Warner Bros Pictures)

 

Le Joker, un rôle taillé sur mesure pour Joaquin Phoenix ?

Joaquin Phoenix est surprenant dans le rôle principal. On s’attache à lui et peu à peu on suit sa lente progression vers la folie et sa transformation en Joker. Loin des films de superhéros classiques, Joker est un polar urbain désabusé et triste. Ici, le Joker n’est ni un blagueur ni un plaisantin mais il n’en est pas moins dangereux et sournois. Joaquin Phoenix est si impressionnant dans le rôle du Joker qu’il en éclipse même les autres acteurs. Ceux-ci délivrent pourtant une très belle performance à l’instar de Frances Conroy, Zazie Beetz ou Robert De Niro dans les rôles de la mère d’Arthur, de sa voisine ou d’un animateur de télé.

À LIRE AUSSI : Les 9 rôles les plus marquants de Joaquin Phoenix, le Joker de Todd Phillips

 

(image © Warner Bros Pictures)

 

Joker, un film paradoxal et politique ?

Il est étonnant de voir les paradoxes que contient le film de Todd Philips. Joker est un film qui rend hommage au New Hollywood des années 1970. Mais c’est aussi un film très actuel dans son opposition entre les riches et les pauvres symbolisés par les personnages de Thomas Wayne et d’Arthur Fleck. Malgré lui, Arthur Fleck devient la figure de proue du mouvement citoyen bien qu’à l’origine, il ne veuille pas en faire partie. Pour vaincre un ordre injuste, la société civile fait appel à Arthur Fleck et à sa nouvelle identité, un agent du chaos et le pire des anarchistes. Le contenu politique de ce film est intéressant car il résonne avec une actualité française qui nous est proche, comme par exemple les mouvements sociaux initiés par les « gilets jaunes » il y a à peine un an.

 

(image © Warner Bros Pictures)

 

Et le Joker des comics dans tout ça ?

À LIRE AUSSI : Les 10 Jokers les plus dingues !
Arthur Fleck ressemble très peu au Joker des comics. Il n’est finalement qu’une version alternative de plus du Clown Prince du Crime de DC Comics. L’absence de Batman y est pour beaucoup, car sans antagoniste à affronter, Arthur Fleck doit s’affirmer seul pour affronter ses démons intérieurs. À la limite, la version en comics la plus proche de ce nouveau Joker cinématographique est celle dépeinte par Alan Moore et Brian Bolland dans Killing Joke. En effet, les 2 protagonistes principaux doivent affronter leur trauma personnel pour pouvoir évoluer et devenir quelqu’un d’autre. ■

(image © Warner Bros Pictures)

Joker est un film de Todd Phillips produit par Warner Bros Pictures et sort dans les salles françaises le 9 octobre 2019.

 

À LIRE AUSSI : Les 9 rôles les plus marquants de Joaquin Phoenix, le Joker de Todd Phillips

joaquin phoenix

(image © Columbia Pictures, Warner Bros Picture, The Weinstein Company)




A propos Christophe Colin 36 Articles
Christophe Colin lit des comics en VF et en VO depuis une petite trentaine d'années. Il est fan de science-fiction et en particulier des univers alternatifs (What If, Elseworlds) et de Doctor Who. Il a fait partie du site France-Comics pendant 12 ans et s'est spécialisé dans les personnages de comics méconnus comme l'homme tigre sans bras ou Grotesk. Il écrit des chroniques sur les comics pour le fanzine Présences d'Esprits, spécialiste de fantasy, de fantastique, de science fiction et d'imaginaire sous toutes ses formes. Il crée et anime des conférences sur les comics et la pop culture dans les conventions et festivals de bandes dessinées.