Hawkman : DC Comics s’inspire d’un maitre de la fantasy pour simplifier la continuité d’un superhéros complexe !

(image © DC Comics)

Depuis juin 2018, le scénariste Robert Venditti (X-O Manowar, Green Lanterns) écrit la nouvelle série Hawkman. Le moins qu’on puisse dire c’est qu’Hawkman est un personnage DC Comics à la continuité particulièrement complexe. Il convenait donc de la simplifier. Et Robert Venditti semble avoir trouvé une approche efficace inspirée d’un des grands noms de la littérature fantasy…
par Ben Wawe

 

Première apparition de Hawkman dans Flash Comics n°1 (image © DC Comics)

 

Un rapide historique du personnage de Hawkman

Créé en 1940 par Gardner Fox, Hawkman est un personnage de l’Âge d’Or de DC Comics, membre fondateur de la Justice Society of America. À l’origine, Carter Hall, un archéologue, découvre qu’il est une des réincarnations de Khufu, un prince de l’Égypte Antique. Carter Hall lutte contre le Mal, comme ses autres incarnations dans l’Histoire (comme chevalier, cowboy, etc.). Quand en 1961, l’éditeur DC Comics décide de relancer ses superhéros, un nouvel Hawkman apparait. Mais cette fois, il s’agit de Katar Hol, un policier venu de la planète Thanagar.

 

Nouvelle version de Hawkman dans The Brave and the bold n°34 (image © DC Comics)

 

Une continuité difficile à gérer au fil du temps

Pendant un temps, DC parvient à simplifier les liens entre les doublons de superhéros. C’est ainsi que Green Lantern et Flash de l’Âge d’Or deviennent les mentors de ceux de l’Âge d’Argent, par exemple. Malheureusement, ce n’est pas le cas pour Hawkman, ce qui va engendrer une confusion. Les 2 versions d’Hawkman perdurent, parallèles, avec des tentatives généralement floues de réorganisation (notamment leur fusion dans un Hawk God de piètre qualité durant Heure Zéro). Au tournant des années 2000, le scénariste Geoff Johns reprend la main en ressuscitant l’égyptien sur Thanagar, avec les souvenirs du policier. Mais l’ensemble reste un gloubi-boulga à rendre fou un fan de la continuité X-Men ! Cependant, après l’évènement Batman Métal, DC Comics lance une nouvelle série Hawkman. Et Robert Venditti semble trouver LA formule pour simplifier la continuité du personnage. Mais, aussi, pour surfer sur une idée qui parlera beaucoup aux fans de science-fiction et de fantasy : le Champion Éternel !

 

Elric, une des incarnations les plus populaires du Champion Éternel de Michael Moorcock (image © Robert Gould)

 

Le Champion Éternel de Michael Moorcock

L’auteur Michael Moorcock est connu du grand public pour son personnage Elric. On le sait moins mais il a aussi inventé un concept original : le Champion Éternel. À savoir un Héros, noble et courageux, qu’on retrouve dans chaque monde et chaque époque du Multivers. Le Champion Éternel intervient pour protéger les faibles mais surtout assurer un équilibre cosmique. Même s’il est hanté par des malédictions et culpabilités, en héros martyr. L’idée, puissante, permet de relier plusieurs personnages aux profils différents. Ce Champion Éternel se déplace et s’incarne au gré des crises, pour un tout cohérent et épique.

 

(image © DC Comics)

 

La nouvelle série Hawkman

Robert Venditti, scénariste de la nouvelle série Hawkman, n’est pas un débutant : il a écrit notamment Green Lantern et X-O Manowar (Valiant). Sur ce titre, il est accompagné par le dessinateur Bryan Hitch qui accumule les numéros avec une vigueur et une qualité épatantes (rappelant ses Ultimates chez Marvel). Robert Venditti se lance dans des épisodes qui flattent le fan de Hawkman (notamment son amitié avec Atom). Mais il a l’intelligence de placer le personnage dans un canevas semblable à celui du Champion Eternel !

 

Ktar Deathbringer (image © DC Comics)

 

La solution de Robert Venditti

Hawkman n’est pas uniquement un prince égyptien réincarné avec des souvenirs d’un autre. En fait, Hawkman est la réincarnation d’un général, Ktar Deathbringer, à la solde d’entités destructrices : les Deathbringers. Il provoque des génocides en leur nom. Pris par sa conscience, guidé par une autre force encore inconnue (via une figure rappelant Hawkgirl), Ktar Deathbringer se révolte. Il accepte ensuite l’offre de la 2nde entité, et se réincarne autant de fois qu’il a tué des gens, afin de réparer ses torts et empêcher l’avènement de ses anciens maîtres. En bref, Hawkman est un héros plein de remords, dont l’essence s’est incarnée dans l’Histoire sur Terre – mais aussi sur d’autres mondes et époques ! Ça ne vous rappelle rien ? La double version Egypte/Thanagar n’est plus une gêne. Chacune est une des itérations de ce Champion Éternel, et Robert Venditti étend le concept à des incarnations sur Rann ou Krypton ! Avec l’essence du Héros qui évolue en même temps dans différents êtres, et des souvenirs que Hawkman commence à rassembler ! Chaque version est légitime, s’intègre dans une trame générale et cosmique !

 

(image © DC Comics)

 

Le Champion Éternel de DC

À LIRE AUSSI : Hawkman #1 modernise les origines de Carter Hall [avant-première VO]
Cependant, au-delà de l’aspect « malin » de l’idée de Robert Venditti, l’étude de Hawkman la rend pertinente. En effet, si Hawkman est surtout connu pour ses ailes et un sérieux penchant pour la violence, il demeure toujours un guerrier noble et courageux. Il protège les faibles, agit quand il le faut et le doit, et est prêt aux sacrifices (chaque version connue a disparu héroïquement). En outre, son histoire d’amour complexe avec Hawkgirl participe au tragique du Champion Eternel. Beaucoup de versions actent l’idée qu’ils meurent car ils s’aiment, via une malédiction. Surtout, la saga Batman Métal place Hawkman dans une position de « détective de l’Histoire », avec une participation aux grands conflits cosmiques ou cachés. Une sorte de gardien éternel, veillant sur l’Humanité depuis son nid (d’aigle !), du fait d’une malédiction terrible (redéfinie, prolongée). Soit la définition même du Champion Éternel !

 

Plus que Batman ou Superman, Hawkman est le candidat idéal comme Champion Eternel. En surfant sur ce concept, Robert Venditti ne fait pas que simplifier une continuité écrasante ; il étend le concept d’un personnage, ouvrant d’immenses possibilités d’aventures. Plus de 70 ans après sa création, Hawkman peut profiter de son scénariste malin pour s’envoler… vers de nouvelles et surprenantes histoires !

guide aquaman comics a lire
FOCUS

Aquaman : 5 comics à lire après avoir vu le film !

par Stéphane Le Troëdec dans Comics 0

Aquaman est un des films du DCU parmi les plus populaires. Après avoir vu le film (ou même avant), voici une sélection de 5 comics que vous pouvez lire pour retrouver l’ambiance d’Aquaman ! ■ par [...]