Give Me Five ! Fabian Nicieza

Fabian Nicieza Give me Five 5 comics essentiels a découvrir

Le principe de Give Me Five est simple : un acteur de la culture comics vous livre 5 de ses comics favoris ou des titres qu’il souhaite vous faire découvrir. Et le 1er à avoir accepté de nous donner son Give Me Five n’est autre que… Fabian Nicieza !
■ Propos recueillis par Stéphane Le Troëdec

 

En 1991, les lecteurs français découvrent le talent de Fabian Nicieza dans la série New Warriors publiée dans Spécial Strange. Le scénariste argentin enchaîne alors les runs chez Marvel Comics : Alpha Flight, X-Force mais c’est surtout son passage sur la série X-Men et son Chant du Bourreau qui marqueront à jamais les lecteurs. Fabian Nicieza reste souvent associé à l’univers mutant de Marvel, et prend en main le destin de personnages phares comme Cable, Deadpool, Gambit ou même les New Thunderbolts. Chez DC Comics, Fabian Nicieza se voit confier des titres de la batfamily comme Robin, Azrael, Red Robin, Batman : Confidential et même le trio SupermanWonder WomanBatman avec la saga Trinity. Contacté pour participer à la rubrique Give Me Five, Fabian Nicieza a eu la gentillesse de nous répondre immédiatement et nous sommes particulièrement ravis d’ouvrir ce nouveau rendez-vous régulier de Top Comics avec lui !

 

 

Fabian Nicieza Give me Five 5 comics essentiels a découvrir
(image © Marvel Comics)

Amazing Spider-Man n°96 à 98

« Les 1ers numéros que Stan Lee a voulu publier en dehors des règles du Comics Code, parce qu’on y voit Harry Osborn se droguer. J’avais 9 ans quand j’ai acheté ces épisodes et ils m’ont montré qu’on pouvait raconter des histoires « importantes » dans les comics. Selon les critères actuels, ces épisodes peuvent sembler mélodramatiques, mais ils représentaient un énorme pas en avant dans la façon de raconter des histoires de superhéros ».
En VF : Intégrale Spider-Man, 1971 (Panini Comics)

 

 

Fabian Nicieza Give me Five 5 comics essentiels a découvrir
(image © Marvel Comics)

Conan n°1 à 24

« Ces épisodes de Conan m’ont fait découvrir l’heroic fantasy, un genre entièrement nouveau pour moi à l’époque. Et dans le même temps j’ai pu assister, mois après mois, à l’évolution du style de Barry Windsor-Smith, un des plus grands artistes de comics. Un classique des comics signé Roy Thomas et Barry Windsor-Smith, une équipe qui aimaient vraiment ce qu’elle faisait ».
En VF : Intégrale Conan le barbare, tomes 1 à 3 (Panini Comics)

 

 

Fabian Nicieza Give me Five 5 comics essentiels a découvrir
(image © DC Comics)

Swamp Thing n°21

« En un seul numéro de Swamp Thing, la nouvelle équipe artistique composée d’Alan Moore, Stephen Bissette et John Totleben montre comment vous pouvez complètement déconstruire l’ADN d’une série tout en étant totalement respectueux vis-à-vis de l’œuvre ! Un exemple de narration, de technique et de reconstruction ».
En VF : Alan Moore présente Swamp Thing, tome 1 (Urban Comics)

 

 

Fabian Nicieza Give me Five 5 comics essentiels a découvrir
(image © Fantagraphics Books)

Love & Rockets Magazine n°1 à 25

« Même si Gilbert Hernandez a écrit des histoires plus émouvantes qui ont fait date, Jaime Hernandez possédait une perfection artistique et un savoir-faire narratif qui m’ont fait comprendre toute la beauté qu’il y a à écrire ces Archie Comics « pour adultes ». Pendant toute ma carrière, j’ai bataillé pour essayer d’en faire autant, et j’imagine que je continuerai à batailler pour y arriver jusqu’à mon dernier jour ».
En VF : chez Comics USA, L’Echo des Savannes/Albin Michel, Fantagraphics et Les Humanoïdes associés.

 

 

Fabian Nicieza Give me Five 5 comics essentiels a découvrir
(image © DC Comics)

Authority

« Prenez tout ce qui ne fonctionne pas avec les superhéros de comics d’aujourd’hui. Et imaginez tout ce qui fonctionnerait s’ils étaient bien écrits. Puis mélangez les 2 : vous obtenez Authority. Warren Ellis et Bryan Hitch utilisent le principe de « déconstruction », qui est encore aujourd’hui mal utilisé par beaucoup d’auteurs dans les titres mainstream de superhéros. Eux l’ont appliqué à la perfection dans une série dont le statu quo était de faire vraiment ce qu’ils voulaient. Nihilisme, cités en ruines et corps explosés… Tout fonctionne à merveille dans Authority (alors que leurs tentatives mainstream chez Marvel et DC fonctionnent beaucoup moins bien). Pour le meilleur et pour le pire (mais il n’y est pour rien), Bryan Hitch développe le format panoramique dans sa narration graphique, qui influencera les comics des 20 années suivantes. Révolutionnaire, Authority a tout défoncé (au propre comme au figuré) ».
En VF : Authority, tomes 1 et 2 (Urban Comics)




A propos Stéphane Le Troëdec 435 Articles
Stéphane Le Troëdec est spécialiste des comics, traducteur et conférencier. En 2015, il s'occupe de la rubrique BD du Salon Littéraire. Puis en 2017, il rejoint l'équipe de Boojum, l'animal littéraire, dont il devient le responsable de la rubrique pop culture. Ses autres hobbys sont le cinéma fantastique et les jeux. Enfin, et c'est le plus important : son chiffre porte-bonheur est le cinq, sa couleur préférée le bleu, et il n’aime pas les chats.