Dune, le roman graphique – tome 1 : découvrez le chef d’œuvre de la SF de Frank Herbert en bande dessinée !

dune roman graphique
(image @ Abrams ComicArts, Huginn & Muninn)

Dune de Frank Herbert est un des grands classiques de la SF. Les éditions Huginn & Muninn publie en français une nouvelle adaptation et offre une porte d’entrée parfaite pour ceux qui n’ose pas se lancer dans le roman. Préparez-vous à embarquer : direction l’univers envoûtant d’Arrakis !
■ par Stéphane Le Troëdec

 

Énorme succès de la SF, Dune a connu 3 adaptations en comics. En 1985, Marvel Comics publie une 1re adaptation, plus précisément une transposition en BD du film Dune de David Lynch signée par Bill Sienkiewicz. Trente-cinq ans plus tard, Dune revient, toujours en comics, avec Dune : House Atreides, un préquel des romans inédit en France. Restait donc à adapter soigneusement le roman originel de Frank Herbert ; c’est chose faite avec Dune : le roman graphique. Et de fort belle manière, puisque ce 1er tome réussit le tour de force de retranscrire au mieux de style d’Herbert mais aussi l’ambiance si particulièrement de ses romans. L’occasion pour ceux qui ne connaissent pas encore les plaisirs d’Arrakis (ou qui auraient la flemme de lire le long roman) d’une séance de rattrapage. Avec en prime, les magnifiques dessins de Patricia Martín et Raúl Allén.

 

dune roman graphique
(image @ Abrams ComicArts, Huginn & Muninn)

 

Arrakis, Dune, la planète des sables

Dans un avenir lointain, le duc Leto Atréides, chef de la Maison Atréides, règne sur son fief planétaire de Caladan. Dame Jessica, la concubine de Leto, est une adepte du « Bene Gesserit », une école composée uniquement de femmes qui maîtrisent d’étranges capacités de manipulation d’autrui. Paul Atréides, le fils de Leto et Jessica, est formé par les hommes du duc, qui sont parmi les meilleurs guerriers de l’univers. L’empereur Shaddam IV donne ordre au duc Leto d’occuper de gérer la planète Arrakis, la planète des sables, Dune. Les Atréides sont donc chargés de la récolte de l’Épice, ressource rare et précieuse, jusqu’alors gérée par les Harkonnen, les ennemis héréditaires des Atréides. L’arrivée des Atréides est clairement un piège tendu par les Harkonnen qui entendent bien anéantir leurs adversaires. Les Atréides pourront-ils compter sur les étranges Fremen, les autochtones d’Arrakis ? Et qui pourrait être le Kwisatz Haderach, le mystérieux élu annoncé par les légendes Fremen ?

 

dune roman graphique
(image @ Abrams ComicArts, Huginn & Muninn)

 

Dune pour Les Nuls ?

Dune : le roman graphique est une excellente porte d’entrée pour les néophytes qui ne connaissent pas l’univers de Frank Herbert. Évidemment, rien ne remplacera jamais la lecture du roman, mais Brian Herbert et Kevin J. Anderson parviennent à transposer en bande dessinée les spécificités de Dune. Disons qu’un lecteur curieux va y retrouver les principales qualités et thématiques du roman. Et sa richesse, car Dune aborde de nombreux sujets : l’écologie, la politique et les rivalités princières, ou le mysticisme. L’univers est vaste, et le roman n’échappait pas à une carte, un dictionnaire du vocabulaire spécifique, une chronologie. Autant d’éléments plus difficiles à intégrer dans une bande dessinée. Le roman était exigeant avec ses lecteurs, avec d’innombrables noms, titres, concepts. Brian Herbert et Kevin J. Anderson restituent l’essentiel. Certes, ils choisissent de supprimer certains éléments pour rendre le comics plus digeste, mais leurs choix sont payants. Celui qui veut se faire rapidement une idée de Dune, avant d’aller voir la vision de Denis Villeneuve par exemple, trouvera dans ce roman graphique ce qu’il vient y chercher. Libre à lui d’approfondir par la suite en ouvrant les romans de Frank Herbert, ce que je conseille vivement, bien entendu.

 

dune roman graphique
(image @ Abrams ComicArts, Huginn & Muninn)

 

Raúl Allén et Patricia Martín réinventent Dune tout en restant fidèles au roman

Le moins qu’on puisse dire c’est que Raúl Allén et Patricia Martín avaient fort à faire ! Car Dune est un univers déjà visité et re-visité, du film de David Lynch aux croquis préparatoires de Moebius pour le film inachevé de Jodorowski en passant par les jeux vidéo, la série tv, et même la future version ciné de Denis Villeneuve. Il existe donc déjà plusieurs visuels des paysages, des personnages, de la technologie de la saga. Les artistes Patricia Martín et Raúl Allén font le choix de s’affranchir de ces influences pour proposer leur version personnelle de Dune. L’Imperium est un monde de science-fiction semblable à aucun autre, mêlant des éléments futuristes et autres inspirations retro. Le résultat est incomparable, et Raúl Allén et Patricia Martín parviennent à restituer cette ambiance si particulière. Leur vision de la technologie est vraiment intéressante et crédible, parvenant à rendre l’ambiance médiévale (les maisons), ésotérique (les pouvoirs spéciaux) et futuriste (la technologie). On pourra tout au plus regretter un manque de dynamisme dans leurs planches, parfois un peu trop statiques, mais d’une certaine manière, ce côté calme, posé, correspond bien à l’univers de Dune, qui n’est pas un roman d’action. Enfin, Patricia Martín et Raúl Allén réussissent à caractériser chaque visage, « détail » important dans une histoire qui foisonne de personnages avec chacun leurs personnalités et leurs objectifs. Le lecteur est véritablement guidé dans cette galerie de personnages haut en couleurs, notamment par un choix astucieux : chaque case de pensée possède une couleur liée à son « propriétaire », ce qui permet de ressentir les réflexions de chaque personnage. Autant dire qu’on attend avec impatience la suite de Dune, le roman graphique, et – pourquoi pas ? – les autres romans de la saga, toujours par les mêmes artistes ! ■

dune roman graphique
(image @ Abrams ComicArts, Huginn & Muninn)

Dune est un comics publié en France chez Huginn & Muninn. Il contient : Dune, The Graphic Novel, book 1.




A propos Stéphane Le Troëdec 526 Articles
Stéphane Le Troëdec est spécialiste des comics, traducteur et conférencier. En 2015, il s'occupe de la rubrique BD du Salon Littéraire. Ses autres hobbys sont le cinéma fantastique et les jeux. Enfin, et c'est le plus important : son chiffre porte-bonheur est le cinq, sa couleur préférée le bleu, et il n’aime pas les chats.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*