Critiques Doopiennes : le marathon comics : semaine 5 !

marathon comics critiques doopiennes
(image © DC Comics, Marbel Comics, King Hell)

Les critiques doopiennes, le « marathon comics » est un défi totalement fou : une review de comic-book par jour ouvré !  Avec pour objectif de tenir le plus longtemps possible ! Après un 1er mois ininterrompu de critiques comics, on attaque désormais la 5e semaine avec toujours un rythme aussi endiablé et des séries réussies…ou pas.
■ par Doop

Les comics au sommaire de cette semaine

À tout seigneur tout honneur, on ouvre le 1er kilomètre de ce marathon avec le Chris Claremont Anniversary Special qui célèbre les 50 ans de l’auteur chez Marvel Comics. Et c’est foiré ! On continue ensuite avec ce qui est considéré comme un pendant de Watchmen : The Brat Pack par Rick Veitch, et je ne suis pas de cet avis. On ira voir du côté de la relance de Power Pack, alias Puissance 4 pour les lecteurs français pour se rendre compte que cela s’adresse à un public très jeune et on abordera une nouveauté VF : le Silver Surfer de JM De Matteis et de Ron Garney, sorti il y a à peine une semaine. Pour finir, on fera une review du Detective Comics de James Tynion IV.

 

  • Chris Claremont Anniversary Special
  • Brat Pack
  • Power Pack n°1
  • Silver Surfer : démons intérieurs
  • Detective Comics Rebirth vol 1.

 

Avant propos

 Les Critiques Doopiennes, le marathon comics est un défi assez fou : faire le plus longtemps possible une critique comics par jour ouvré, les 5 étant regroupées dans une chronique hebdomadaire. Elles sont le reflet de mes lectures « à chaud » et assurément trop passionnées. Je vous promets toutefois de rester le plus impartial possible, de ne pas mettre de spoilers et de toujours développer mon avis.Une règle immuable : « Lorsqu’on lit une critique, le meilleur moyen de se faire un avis, c’est toujours de lire le comics en question » ! Ces critiques sont surtout là pour vous permettre de découvrir des titres et pourquoi pas, échanger vos opinions sur notre page Facebook. Alors ? Brocoli (comics de qualité notés de 1 à 5) ou Chamois (comics qui ne sent pas très bon) ? C’est parti !

 

 

Chris Claremont Anniversary Special

(Chris Claremont / Bill Sienkiewicz – Brett Booth  -Sean Chen – Diego Olortegui)

critiques doopiennes
(image : © Marvel Comics)

Chris Claremont Anniversary Special : ça raconte quoi ?

Chris Claremont Anniversary Special est un numéro créé uniquement pour fêter les 50 ans de métier de Chris Claremont. Marvel lui laisse donc les coudées franches pour revisiter sa carrière et son œuvre. Accompagné de 4 dessinateurs, nous faisons un tour et un bilan des histoires du scénariste à travers les yeux de Dani Moonstar et du Roi d’ombre.

Quatre segments et un enterrement

Bon, franchement, ce comics n’est pas terrible. Il se situe au moment où Dani Moonstar devient une Valkyrie mais j’ai eu beaucoup de mal à le situer dans la continuité au départ. Chris Claremont nous offre donc un voyage sensé décrire tout son parcours chez Marvel, mais je trouve qu’on en est très loin ! Nous avons donc ici 4 segments différents, situés dans des époques et des univers alternatifs, et cela ne fonctionne pas. Le 1er segment est dessiné par Bill Sienkiewicz, et sans surprise, c’est le meilleur travail du lot. C’est celui qui ouvre et conclut le comics et c’est toujours aussi joli. Bill Sienkiewicz retrouve pour l’occasion Dani Moonstar et peut se faire plaisir avec des mises en page toujours aussi élaborées avec Hela, Phenix et le roi d’ombre. En revanche, dès qu’il passe la main ça se gâte. La 2e partie de l’histoire est centré sur le passage de Chris Claremont sur les 4 fantastiques mais sincèrement, on ne comprend rien. Doubles alternatifs, arrivée en plein milieu de concepts non définis, je me suis demandé si je n’avais pas raté une page ou deux. Sean Chen n’est pas non plus au mieux de sa forme, ce qui donne une partie très décevante et assez incompréhensible. C’est dommage. Mais cela reste quand même mieux qu’une 3e partie centrée sur Miss Marvel et Malicia, dans une redite du combat qui avait transféré les pouvoirs et la conscience de la 1ère à la 2nde. Et qu’est ce que c’est mal dessiné ! Je ne connais pas Diego Olortegui mais clairement, ça pique les yeux. Surtout qu’il n’y a rien de nouveau.  Après une redite de la rencontre entre Gambit et Tornade, bien dessinée par Brett Booth mais qui a parfois tendance à en rajouter des caisses, on revient chez Hela pour la conclusion de l’histoire. Vous pouvez donc vous en rendre compte par vous-même : il n’y a pas grand-chose à sauver !

Bien écrit mais des manques

Après, il faut reconnaître une chose, c’est que Chris Claremont arrive encore à livrer des textes qui fonctionnent et des dialogues assez fluides. Après, j’ai toujours bien aimé sa manière d’écrire. En revanche, je pense qu’il n’a pas été assez ambitieux sur ce Chris Claremont Anniversary Special. Quitte à proposer un chant du cygne, un bilan de ces 50 années chez Marvel, j’aurais vraiment aimé quelque chose de plus exhaustif. Certes, Chris Claremont est connu pour son travail sur les X-Men, mais il n’a pas fait que ça : Iron Fist, Spider-Man team up, Excalibur voire X-Treme X-Men, tous ces titres ont été copieusement oubliés par l’auteur et c’est un peu dommage. Du coup, la rétrospective manque clairement de jus. Kitty Pryde n’est jamais mentionnée et pour le coup, je pense qu’il y avait nettement meilleur à faire. Mais c’est Chris Claremont lui-même qui a choisi ! Ça laisse quand-même une sacrée impression d’inachevé et de récit un peu bâclé. Dommage. J’espère qu’on le reverra quand-même dans un comics un tout petit peu plus ambitieux.

critiques doopiennes brocoli critiques doopiennes brocoli demi

Chris Claremont Anniversary Special est un comics publié aux Etats-Unis par Marvel Comics.

critiques doopiennes
(image : © Marvel Comics)

 

À LIRE AUSSI : Le top 7 des meilleures périodes des X-Men (partie 1)

le top 7 des meilleures périodes des x-men partie 1

 

Page Suivante : The Brat Pack




A propos Doop 370 Articles
Doop lit des comics depuis une quarantaine d'années. Modérateur sur Buzzcomics depuis plus de 15 ans, il a écrit pour ce forum (avec la participation de Poulet, sa minette tigrée et capricieuse) un bon millier de critiques et une centaine d'articles très très longs qui peuvent aller de « Promethea » à « Heroes Reborn ». Il a développé une affection particulière pour les auteurs Vertigo des années 90, notamment Peter Milligan et Neil Gaiman.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*