Critiques Doopiennes, le marathon comics : semaine 13 !

Injustice, les dieux sont parmi nous : intégrale année 3

(Tom Taylor-Brian Bucellato/Bruno Redondo-Mike S. Miller)

critiques doopiennes
(image : © DC Comics)

Injustice année 3 : ça raconte quoi ?

Les amis de Batman recherchent toujours un moyen de mettre fin au régime totalitaire de Superman, de plus en plus mal entouré depuis que Sinestro est devenu son adjoint. Et après les différents échecs, cette fois-ci l’équipe du chevalier noir va se tourner vers la magie, avec l’aide su magicien le plus cynique de tous : John Constantine !

Toujours aussi réussi ?

Voici donc une semaine très orientée Tom Taylor et Bruno Redondo, après la critique de Nightwing. On s’intéresse bien évidemment ici à une œuvre bien antérieure, puisqu’elle date de 5 ans. Pour ceux qui ne le sauraient toujours pas, j’avais découvert cette série lors d’une promotion Urban et je n’étais pas du tout intéressé par le principe. Pour moi, faire un comics sur une série inspirée d’un jeu vidéo, c’est plus qu’un repoussoir ! Et pourtant, j’avais trouvé un récit malin, respectueux des personnages et vraiment bien pensé. Certes les dessins étaient peut-être un peu ratés, mais l’impression générale était plus que positive ! Impression confirmée par un 2e volume tout aussi bon que le 1er ! La question est donc évidente : les auteurs vont-ils réussir à proposer un 3e volume aussi réussi que les 2 précédents ? Et la réponse est malheureusement un peu négative. Sans être raté, je dois vous avouer que j’ai trouvé cette fois-ci l’histoire un peu longue, avec une focalisation qui ne m’a pas véritablement convaincu.

C’est la magie !

Après avoir proposé une confrontation tout d’abord entre les héros classiques de DC puis nous avoir envoyé dans l’espace lors de la 2e année, les auteurs d’Injustice année 3 s’intéressent cette fois-ci au monde de la magie. Ce qui peut faire sens dans la mesure où c’est l’un des points faibles de Superman. Du coup c’est une véritable guerre de tranchée entre tous les magiciens de l’univers DC. Certains sont pro-Superman, d’autres pro-Batman et cela va, comme d’habitude, faire des morts.

Constantine au cœur des débats

Tom Taylor a décidé de s’occuper de tous les pans de l’univers DC, et le voir s’occuper de John Constantine est plutôt sympa. Le personnage est bien caractérisé et cela fonctionne. Malheureusement, le scénariste laisse tomber son histoire en cours de route et se voit remplacé au bout de 5 ou 6 épisodes par Brian Buccellato. Ancien coloriste, il avait réalisé les scénarii de Flash new 52 et il ne m’avait pas vraiment convaincu. Du coup, j’ai trouvé que le récit s’embourbe un petit peu. En fait, les derniers épisodes sont une véritable confrontation entre 2 entités cosmiques, et cette bataille ne fonctionne pas. Elle est trop longue, se fait quasiment toujours en off et ne permet pas de donner, comme dans les 2 derniers volumes, une impression de danger. Alors oui il y a des morts, il y a des rebondissements, mais il manque quelque chose de lourd que Brian Buccellato n’arrive pas à apporter. De plus, je n’ai pas vraiment aimé l’un des protagonistes principaux qui je trouve fait un peu tâche dans l’histoire.

Des dessins moyens

De plus Injustice année 3 n’est pas véritablement magnifiée par ses dessins. Ce sont Bruno Redondo et Mike S. Miller qui signent la quasi intégralité de ce volume. Et même si c’est largement lisible (on comprend vraiment tout, les personnages sont reconnaissables), ce n’est pas non plus mirobolant. Mike S.Miller a un style très caractéristique (moyen)  et Bruno Redondo n’est pas encore à son maximum. Donc ça se lit bien, ce n’est pas mal dessiné mais ce n’est pas une valeur ajoutée. Injustice année 3 est une petite déception.

critiques doopiennes brocolicritiques doopiennes brocolicritiques doopiennes brocoli demi

Injustice année 3 est un comics publié par Urban Comics et qui contient les épisodes n°1 à 12 et l’annual 1 de la série Injustice, gods among us Year 3 publié aux USA par DC Comics.

critiques doopiennes
(image : © DC Comics)

 

Page suivante : Common Grounds, une très bonne série

LIRE AUSSI : DCeased : Les zombies dévastent l’univers de DC comics !

DCeased
(image © DC Comics)

 




A propos Doop 368 Articles
Doop lit des comics depuis une quarantaine d'années. Modérateur sur Buzzcomics depuis plus de 15 ans, il a écrit pour ce forum (avec la participation de Poulet, sa minette tigrée et capricieuse) un bon millier de critiques et une centaine d'articles très très longs qui peuvent aller de « Promethea » à « Heroes Reborn ». Il a développé une affection particulière pour les auteurs Vertigo des années 90, notamment Peter Milligan et Neil Gaiman.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*