Batman, mon nom est Bane : le choc des titans

Batman Rebirth tome 3 Mon nom est Bane chez Urban Comics

Bane est de retour dans ce troisième volume de Batman Rebirth pour un face à face explosif et meurtrier avec Batman. Tom King poursuit son exploration de l’univers torturé du chevalier noir avec un scénario puissant, bien servi par les dessins d’un David Finch plutôt en forme.

 


LA PISTE AUX ÉTOILES

Scénario : ★★★☆☆

Dessin : ★★★☆☆

Feeling : ★★★☆☆


 

Batman n’a qu’une idée en tête : sauver Gotham Girl ! La seule solution est d’extraire le Psycho-pirate des griffes de Bane ce que l’homme chauve-souris parvient à faire, provoquant ainsi la colère de son irréductible adversaire. Mauvaise nouvelle : Bane marche sur Gotham, en quête de vengeance…

 

Batman vs Bane : une véritable guerre psychologique

Si, lorsqu’on lit le nom de Bane, on s’attend à du sang et une grosse baston, Tom King a plutôt bien fait les choses. Le scénariste propose une montée en tension et une guerre des nerfs entre les deux protagonistes principaux. Dès les premières pages, le lecteur sent la peur qu’inspire Bane à Batman et ses proches. Le chevalier noir s’attend à une catastrophe et on ressent cette terreur s’insinuer en lui, même si elle n’entame aucunement sa détermination. Bane sait parfaitement où et qui frapper pour détruire Batman : il veut avant tout détruire la Bat-Family ! Tom King montre bien l’horreur de la situation dans laquelle se trouve Bruce Wayne : pour sauver l’une des siens, il va devoir sans doute sacrifier les autres. Cette guerre psychologique se double de combats dantesques superbement mis en scène par un David Finch au meilleur de sa forme qui présente des splash-pages de toute beauté. Moi qui ne suis pas toujours fan de son travail, je reconnais avoir été bluffée ici.

 

Batman Rebirth tome 3 Mon nom est Bane chez Urban Comics

 

Bane et Bruce Wayne : deux faces d’un même personnage ?

En opposant Bane et Batman, Tom King ne fait pas le choix d’un combat manichéen mettant aux prises un méchant seulement brutal et un super-héros flamboyant. Le scénariste choisit de faire un réel parallèle entre les destins de ces personnages torturés, montrant à travers de longs retours sur leur enfance, le chemin qui a conduit les deux hommes à ce qu’ils sont devenus. Si cela manque parfois de subtilité, l’idée de montrer ce qui les rapproche plutôt que ce qui les sépare est une bonne chose puisque l’auteur rend ainsi Bane plus humain pendant un court moment. Évidemment, on revient très vite au Bane cruel et cynique que l’on connaît, mais King nous fait toucher du doigt une autre facette de ce vilain emblématique.

 

Batman Rebirth tome 3 Mon nom est Bane chez Urban Comics

 

Une atmosphère glauque et terrifiante

Outre la tension instillée par Tom King, tout juste atténuée par une petite touche d’humour lors de la sortie de Bruce et ses « fils » au fast-food, il faut saluer le travail phénoménal de David Finch sur ce titre. Finch offre à son lecteur des planches sombres et pluvieuses dans lesquelles évoluent des personnages puissants et torturés. Ses scènes d’action sont toutes réussies et on voit qu’il prend plaisir à mettre en scène son récit.

Mon nom est Bane est un titre tout en puissance dont la conclusion devrait surprendre.

 

 

Batman Rebirth, tome 3 – Mon nom est Banes est un comics de 184 pages écrit par Tom King et dessiné par David Finch. Cet album est publié en France par Urban Comics au prix de 17,50 €. Les épisodes originaux (Batman #16-20 + #23-24 + Batman Annual #1) sont parus aux USA chez DC Comics. La traduction de ces épisodes est signée Mathieu Auverdin.




A propos Sonia Dollinger 10 Articles
Sonia est tombée amoureuse de Jean Grey à l'âge de six ans et lit des comics depuis bientôt quarante ans. Créatrice du blog Comics have the Power, elle participe également au collectif LesComics.fr et au podcast les GG Comics. Son gros problème est qu'elle ne sait pas choisir et qu'elle lit tous les titres qui lui passent sous la main en gardant une affection particulière pour tout ce qui touche aux X-Men.