15 SUPER-SOLDATS Marvel parmi les plus DANGEREUX (autres que Captain America)

(image © Marvel Comics)

Steve Rogers devient Captain America, le soldat ultime, en avalant un sérum expérimental. Plusieurs fois, l’expérience a été reproduite, et pas toujours avec succès. Voici 15 personnages Marvel qui sont eux aussi des super-soldats.
■ par Stéphane Le Troëdec

 

Immédiatement après que Steve Rogers soit devenu Captain America, le scientifique inventeur du sérum est assassiné. Il emporte avec lui le secret de la composition de ce sérum. Cela n’empêche pas d’autres savants (américains ou étrangers) d’essayer de reproduire la formule capable de créer un Super-Soldat semblable à Captain America. Et certains d’entre-eux ont bien failli réussir ! Certains personnages Marvel doivent leurs pouvoirs à un ersatz du sérum du Super-Soldat. Mais d’autres expériences ont abouti à la création de véritables monstres

 

 

Warhawk

(image © Marvel Comics)

Warhawk alias Michael Turner est un soldat de l’armée américaine particulièrement violent qui tombe pourtant amoureux d’une habitante d’un petit village. Malheureusement, le village et la jeune femme sont massacrés, et Michael Turner est sauvé par un chirurgien qui lui injecte une formule expérimentale du sérum. Warhawk est guéri mais sa peau et ses os deviennent durs comme l’acier. Mentalement instable, il devient alors un assassin, d’abord à la solde de la CIA puis en solo. Warhawk apparaît face à Iron Fist en 1975 dans Marvel Premiere 23, imaginé par Chris Claremont et Pat Broderick. Ses pouvoirs et ses talents de guerrier en font un des plus redoutables Super-Soldat de l’Univers Marvel.

 

 

Anti-Cap (Major America)

(image © Marvel Comics)

À LIRE AUSSI : Y a-t-il trop de politique dans les comics ? [En vert et contre tous n°9]
Imaginé par Christopher Priest et Bart Sears, Anti-Cap fait ses débuts en 2004 dans Captain America and the Falcon 1. Au début, on peut le confondre avec Captain America. Mais ses actions sont bien trop brutales et on découvre vite qu’il s’agit d’un « faux » Captain America surnommé « Anti-Cap ». En réalité, cet homme a une histoire tragique. Sa petite amie est tuée dans une attaque terroriste. Brûlant du désir de vengeant sa mort, il entre dans l’armée où il est recruté pour un projet secret des services secret, le Protocole Six dont l’objectif est de recréer un Super-Soldat. Un implant dans sa colonne vertébrale et l’injection de super-stéroïde complètent la panoplie des pouvoirs du jeune homme par ailleurs très instable. Au point qu’il a fini par se rebeller contre Protocole Six.

 

 

Black Widow

(image © Marvel Comics)

Natasha Romanov alias Black Widow fait son entrée dans l’Univers Marvel dans Tales of Suspens 52 daté de 1964. Cet agent du KGB spécialisé dans l’assassinat devient une des adversaires d’Iron Man. Mais très vite, elle passe dans le camp des super-héros, puis devient un agent du SHIELD. Pendant sa formation de soldat et d’espionne en Union Soviétique, on a injecté à Black Widow un traitement expérimental du Super-Soldat afin d’améliore sa force et sa vitesse (et réduire les effets du vieillissement). Grâce au sérum et à ses dons exceptionnels pour le combat, Black Widow est devenue une des meilleures espionnes au monde.

 

 

L’Homme-Chose

(image © Marvel Comics)

À LIRE AUSSI : 20 persos Marvel DÉJÀ dans le MCU et que personne n’a remarqués !
Saviez-vous que l’histoire de l’Homme-Chose était lié aux recherches du sérum du Super-Soldat ? Ted Sallis est un scientifique du SHIELD qui travaille à fabriquer un nouveau sérum de Super-Soldat. Quand il est attaqué par l’AIM, il n’a pas d’autre choix que de s’inoculer son traitement expérimental. Il est alors victime d’un accident de voiture dans les bayous de Floride. Le sérum combiné aux énergies magiques du marais le transforme alors en l’Homme-Chose, une créature à l’intelligence limitée ! Ce dernier est une des victimes les plus malheureuses et monstrueuses du fameux sérum du Super-Soldat.

La suite ? Tout de suite, page suivante !




A propos Stéphane Le Troëdec 138 Articles
Stéphane Le Troëdec est spécialiste des comics, traducteur et conférencier. En 2015, il s'occupe de la rubrique BD du Salon Littéraire. Puis en 2017, il rejoint l'équipe de Boojum, l'animal littéraire, dont il devient le responsable de la rubrique pop culture. Ses autres hobbys sont le cinéma fantastique et les jeux. Enfin, et c'est le plus important : son chiffre porte-bonheur est le cinq, sa couleur préférée le bleu, et il n’aime pas les chats.